AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Walkyrie Noir, la terreur des maîtres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilhelmine Hildr

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 24
Localisation : Là où y'a des explosions!

Papier d'identification
Race: Sorceleur(euse)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: PERSONNE!

MessageSujet: La Walkyrie Noir, la terreur des maîtres!   Ven 11 Fév - 22:18

Identité du personnage:

.Nom: Mon nom … pourquoi en parler? Est-ce que cela change mon être? Bien sur que non, car je ne connais même mon nom d'origine, en tout cas celui qui reste graver dans ma mémoire, et résonne un tambour érigé par une armée, est Vilhelmine. Celui-ci n'est pas un nom à la noix complétement inventé et en dit long sur moi, du moins c'est ce que je pense mais peu de personnes connaissent sa signification scandinave, celle-ci semble vouloir dire: la porteuse de casque, la guerrière.


.Prénom: Encore des questions en relation avec mon nom, enfin mon prénom cette fois-ci. Comme je vous le dis, mon prénom n'est pas celui d'origine, non je ne le connais pas, je ne l'ai jamais su mais qu'importe, j'aime beaucoup celui que je porte aujourd'hui. Mon prénom est Hildr, et encore une fois il y a un rapport avec la langue scandinave. Connaissez vous le mot Walkyrie? Non? C'est une divinité guerrière de la mythologie scandinave, c'est certainement pour cela que vous ne le sachiez pas. Vous dormirez moins con se soir, « Merci Hildr de nous apprendre des nouvelles choses! » Mais de rien les enfants!


.Age: D'après mon corps, j'aurai certainement 18 ans environ … mais quant à mon esprit, c'est tout autre, il ne faut plus parler d'années mais de siècles voir plus impressionnant dans l'espace temps. Étant donner que mon esprit ne meurt jamais, je ne pourrai vraiment vous dire mon âge.


.Race: Eh bien il semblerait que je sois Ensorceleuse, bien qu'au fond de moi je pense être une humaine, des plus basiques bien que je possède quelque chose de plus.


.Groupe: Je suis entrée dans le réseau de la résistance, des personnes fort sympathique au goût festif et explosif, à l'affut du moindre détail pour mieux passer à l'action!


.Orientation sexuelle: Hétérosexuel, bien que les rapports charnels ne m'intéressent en rien, même pour une info, je n'irai pas jusque là!

Histoire du Personnage:

.Description physique: Après ces brèves présentations (qui était déjà pas mal je pense) vous voulez que je me décrive physiquement (-.-' obligé ça sent l'embrouille y'a des pervers!). Ahem donc, je ne suis pas très grande pour mon âge … non je veux pas de surnom comme gnome, nain, minimoyes, mini moi ou autre surnoms (à la con) péjoratifs. Je mesure donc 1m60, ouai je sais, ça le fait pas à 18ans mais que voulez-vous on choisit pas son physique lorsque l'on né et tout ce qui est petit est mignon! Et toc, ça vous en colle une! Ensuite, je dois pesé … 54kg, rien que du muscle, « c'est s'qu'on dit », comment ça?! Non mais haut! J'suis pas une menteuse! Je sais juste dire bien les choses, qualité et ouverture que vous n'avez pas! Et Re-toc! Bon poursuivons, j'ai les cheveux court un peu dégradé avec une frange qui vient jusqu'à mon cache-œil, quand au côté droit, les pointes viennent entouré mon visage. Je possède un œil noir troublé de violet ou de bleu, je  n'arrive jamais à définir exactement la couleur de celui-ci; et je possède un œil totalement blanc avec un signe étrange, très méconnu des personnes vivantes, ce signe est la marque de l'esprit qui se trouve en moi. Je le cache avec un cache-œil pour ne pas être
embêter et puis si quelqu'un savait ce que je suis, cela serait compromettant. J'ai toujours avec moi mon casque de musique, j'arrive pas à me détacher de la musique, ça vous donne quelque chose de beaucoup plus palpitant dans votre vie et en cas d'action, ma motivation grimpe, l'adrénaline monte et finalement la musique amplifie les sensations ressentit chaque jour. Je porte, d'habitude, un gilet noir avec des manches plus grandes que mes bras, au col blanchâtre, avec un brassard blanc marquée d'une croix. En dessous de cette veste je porte un petit haut noir avec de la dentelle. Et enfin je porte une jupe noir/violette, et des docks martins noir en cuir renforcé, elles sont résistantes et très pratique en cas de lattage de roubinioles!



.Description psychologique:
Hum dur dur de me définir psychologiquement car mon comportement vague au fil des situations et des personnes face à moi. Mais bon je vais tâcher de vous éclairer à ce sujet. Je suis franche, direct, si j'ai quelque chose à vous dire, je vous le dirais! Je vais directement au but quand je parle, il faut être synthétique, rapide et efficace, normale pour une fille qui travail à la résistance. Précision et intelligence sont de pointe, j'aime les choses élaborées et subtiles. Tout ce qui étonne les gens, m'attire le plus, c'est bien pour cela que je ne suis pas comme les autres filles. Je sais garder mon sang-froid, je ne fonce jamais tête baisser, du moins, sans avoir élaborer un plan ou quelque chose du genre. Je peux être très aguicheuse pour aller récolter des informations, cela ne va du simple « bonsoir belle-homme » au bisous dans le cou, mordillement d'oreilles et gros sous-entendu bien placé. Je cerne facilement la mentalité des personnes, j'adore analysé leurs façon d'agir qui me font tant rire ou me fascine, à vous de voir. Je suis une personne vivace et hyperactive, il faut toujours que je fasse quelque chose, sans quoi je deviendrais complétement folle. Tiens d'ailleurs en parlant de folie, j'suis très sadique sur les bords! C'est tellement drôle de voir la tête de gens décomposé, étonné, surpris; magnifique sentiment à lire sur leur visage frustrés! Ce que j'adore par dessus tout, c'est les explosions! Les explosifs n'ont aucun secret pour moi, j'en conçois souvent et je peux vous dire que sa pète! J'suis aussi explosive que mes bombes alors gare à vous!


.Histoire: Commençons par mes origines si vous le voulez bien. Je suis née de parents très pauvres et prêt à tout pour avoir de l'argent. Lorsque je vain au monde, mes parents n'avaient pas les capacités matérielles et morales, autant dire que je n'étais pas la bien venue. Ils décidèrent me vendre comme esclave pour gagner de l'argent. Ah l'égoïsme et ce besoin jamais assouvit d'argent, les hommes sont viles et puérils, tous des meneurs, tous des manipulateurs. M'enfin, c'est grâce à cette vente que j'ai commencé à devenir ce que je suis aujourd'hui.

C'est donc à quelques jours de ma naissances que l'on me vendit comme esclave, autant vous dire que c'était pas réjouissant, bien que je ne souvienne en rien de cette partie de ma vie. Je fus acheter par un grand homme aux origines scandinaves, il était assez mastoc et avait de grandes moustaches, qui avait le don pour me faire rire et étrangement m'apaisaient … allez savoir pourquoi? La forme sans doute … Bref il était un riche commerçant, je n'eus jamais vraiment su ce qu'il vendait d'ailleurs. Il avait engagé plusieurs femmes pour s'occuper de moi, ou du moins jusqu'à mes quatre ans où je commençais à comprendre certaines choses.

Il était au coin du feu, assis sur un fauteuil de cuire luisant à la lumière que procuré la cheminé. Je m'avançais timidement du haut de mes quatre ans, vers la porte qui donnait dans le salon où se trouvait le commerçant. Il me dit d'une voix grave, « entre Hildr, justement j'avais à te parler », ah oui en parlant de mon prénom, je n'en avais pas en arrivant chez lui, il m'en donna alors un, celui-ci faisant référence à la divinité des mythologie scandinave: Walkyrie. Donc je m'exécuta et vint face à lui, il me prit sur ses genoux, me regardant d'un air triste voir de pitié, il fumait sa pipe et fini par me dire « Tu sais Hildr que je ne suis pas vraiment ton père? », je le regardais et demandais « qu'est-ce que ça veut dire? ». Il se libéra un peu la gorge puis répondit « Cela veut dire que je t'ai acheté et pas créer, tu as bien vu que tu n'avais pas de maman à la maison. », j'ouvris de grands yeux et questionna alors « Ils m'aimaient pas? », « ça n'est pas vraiment ça. Comme tu le sais pour posséder de la nourritures et des biens tels qu'une maison, un mobilier etc etc il faut de l'argent. Or tes parents n'avaient pas assez de sou pour pouvoir t'accueillir comme il se doit, alors ils ont décidé de te vendre à moi car j'ai beaucoup d'argent que je désirais avoir une fille. Tu sais que je suis seul, le fait t'avoir en ma demeure, me fait la même chose que de t'avoir créer. » « oh, d'accord. Alors tu es mon Papa de cœur!! ». Il souriait tendrement et baisa mon front.

Pendant douze longues années, il m'enseigna tous ce qu'il savait sur le commerce, comment faire des affaires, comment ne pas se faire rouler etc, mais aussi les armes et les explosifs, d'après ce que j'avais compris, il fabriquais lui même des petites billes explosives et les revendait à des personnes plus ou moins net. Il m'avait donc appris comment créer des explosifs, avec plus ou moins de puissances, comment armée une armes, comment dissimulé une arme, comment déclenché un explosif de loin sans se faire repérer. Plein de choses bien sympa quoi! Mais il n'avait pas oublié de m'apprendre le chant, divers instruments de musique tels que le piano, le violon et la guitare classique. Tous ce qui pouvait envoûté un homme à vrai dire. Des fois nous nous amusions à faire des petits bœufs, entre père et fille.

Peu à peu je devenais une jeune femme débrouillarde et compétente, il m'avait dit qu'un jour j'aurai la majorité, et que ce jour je pourrai quitter cet endroit et vivre ma vie dehors. Ce jour arriva plus vite que je ne l'aurai pensé, il tenue parole et je quittais mon père d'accueil. Il m'indiqua qu'il valait mieux pour moi de me faire  asser pour une démone dissidente, comme tout le monde croyait que j'étais sa fille, ils   oyaient que je portais moi aussi les gènes démoniaques et ainsi, j'aurai peu d'ennui et me forgerai ma propre voie et opinion. C'est ce que je fis, j'errais dans les terres désolées où je rencontrais peu de personnes qui souvent était à limite de la mort ou qui restait en clan fuyant ma personne. De quoi pouvaient-ils bien avoir peur? J'eus ma réponse assez rapidement, en questionnant un monsieur possédant un énorme bateau surnommé « la barque de charon », quel nom réjouissant! Cet homme faisait des allers-retours au près d'une île appeler « Atlantica », les personnes présentent en se bateau étaient soit des esclaves de race néko, humaine, hybride soit des personnes souhaitant aller sur l'île tels que des démons, anges, lycans, vampire ou ensorceleurs. Je voulais connaître cet endroit, l'homme m'eut prévenu que les passagers ne quitteront plus jamais cet île. Eh bien soit, allons-y! Le voyage fut assez long mais bon au point où j'en suis, j'me plain pas. Cette ville n'était que vices, débauche, où les hommes et femmes les plus pécheurs avaient un grand monopole du pouvoir de la ville. Voyant la pauvreté, tous ces esclaves, tous ces vices sévirent la ville, je ne savais plus quoi en penser. Un jour je voulais sauver une esclave, malencontreusement pour moi les personnes, qui acheminaient les esclaves au lieu d'esclavage, me remarquèrent et me ruèrent de coups, me voyant faible à terre saignant de par et d'autre, ils me laissèrent pour morte. C'est ce que je cru aussi, que j'allais mourir, mais le destin en voulu autrement, dans la nuit la complète, j'étais restée à terre attendant la mort mais c'est autre chose qui était venue à moi. Une silhouette était face à moi, on aurait dit un monstre ou quelque chose dans le genre, quelque chose que je n'avais encore jamais vu auparavant. Celle-ci me questionna sur mon état, je racontais brièvement l'évènement qui venait de se passer en suffoquant, et que j'allais certainement mourir se soir. Cette chose me souriait et me tendit la main, je peinais à l'atteindre et un flash lumineux apparut. A cet instant je vis des siècles et siècles d'informations, de formes vivent, de couleurs, de peuples, de lieux, je ne comprenais pas tout sur le  moment.

Après quoi je tombais subitement dans les pommes, me réveillant j'étais dans un sous sol sur un lit. Je me levais difficilement titubant, j'étais recouverte de pansements, j'ouvris une porte et je vis pleins de gens fumer, boire, lisant des cartes, parlant à voix fortes, avec des armes et des armures... What the...? Ils se tournèrent vers moi et un homme vint tout de suite à ma rencontre, me redirigeant vers la salle où je dormais. Je m'asseyais sur le lit, lui pris un siège et m'expliqua plus en détails ce qui s'était passé « Eh bien mademoiselle, nous vous avons trouvé sur le sol à l'article de la mort, vous avez lever votre main puis vous êtes instantanément tomber dans les pommes. Nous vous avons soignés, est-ce que ça va? », alors comme ça je n'avais vu personne? Vraiment étrange … « hum oui ça va, je me sens … légère … légère comme si l'on m'avait enlevé un poids... » « Bien je vois, comment vous appelez-vous? » « Je suis …. * voix dans ma tête: Vilhelmine * Vilhelmine … * Hildr * Vilhelmine Hildr ... », mais qu'était cette voix dans ma tête? « D'accord je vois et qui êtes vous  précisément? Race? Métiers? » « J'ai pris le navire, je suis arrivée ici … Je suis une dissidente démone … enfin je crois ... » « Une démone …. ahem et est-ce que vous vous souvenez de ce qui s'est passé pour que l'on vous retrouve dans cet état? », je racontais brièvement l'histoire, me rappelant moyennement de cet instant. Il me dit « Ah je vois, vous êtes comme nous alors! Je me présente Lord Stuartlice, infirmier des résistants. Nous sommes des résistants, nous sommes contre l'injustice et à l'esclavage des maîtres et du bon vouloir des démons , anges , vampires et lycans. Mais tu n'es pas une démone... non non, tu es autre chose, on dirait que tu es un humain mais … c'est bizarre ... ». Puis il me proposa de rejoindre la résistance, ce à quoi je répondis vite oui et il me laissa me reposer. Mais sa dernière phrase me laissa septique je ne suis pas une humaine? Comment est-ce possible? * Tu le sais bien pourtant * « Qui est là? » dis-je. * Ton esprit, enfin quelque chose dans le genre. Laisse moi  t'expliquer * j'acquiesçais de la tête *Je suis un des esprits d'Atlante, j'erre depuis des siècles à la recherche d'un hôte. Et c'est toi que j'ai choisi. Nous sommes liés maintenant, je t'ai offert mon pouvoir, je t'expliquerais plus tard de quoi il s'agit. Tu n'es plus une simple humaine, tu es une ensorceleuse maintenant, mais pour un pouvoir et de tels souvenirs, une partie des tiens fut effacé. » Tout me parut clair, du moins en majorité. J'étais une ensorceleuse apparemment, une personne  i-humaine mi-esprit et qui pourtant reste globalement humaine. Et c'est ainsi que ma vraie histoire à commencer.

Un ans après avoir quitter mon foyer d'accueil, j'étais engagée dans la résistance contre l'injustice et l'esclavage qui sévissaient dans la ville. Quant à mon pouvoir, mon esprit m'en avait expliquer les caractéristiques et particularités de celui-ci, je ne l'ai toujours utilisé, mais bon on verra bien ce que ça donne. Maintenant je créée des petites bombes pour la résistance, je combats avec des armes à feux et je me bas pour la liberté et la prospérité que mérite cette île.


.Pouvoir: Le pourvoir de rupture


.Description du pouvoir:
Ce pouvoir est tout particulier et n'est pas un totale profit pour son porteur. En effet, ce pouvoir a la capacité d'annuler le pouvoir d'une personne, je vous explique cela plus en détail avant que vous ne fassiez une crise d'épilepsie ou autre. Lorsque je touches la personne ayant un pouvoir, il ne pourra plus l'utiliser contre moi, c'est à dire que son pouvoir ne marche plus contre moi, il pourra encore envoyé par exemple une boule de feu, mais celle-ci ne me causera aucun dommage. Ce pouvoir à une durée plus ou moins longue, elle ne dure qu'un combat, donc si je vous touche et que je me barre en courant, vous restez au lieu, ne me poursuivez pas, rentrez vous, le pouvoir s'estompera obligatoirement. Donc si je vous revois le lendemain, il faut que je vous retouche pour enclencher mon pouvoir et annulé le votre. Je peux l'utiliser sur deux personnes maximum, mais cela ne veut pas dire que les pouvoirs des personnes, atteintes par mon pouvoir, ne marchent plus sur autrui. Par exemple, il y a un
combat deux contre deux, je touche les deux adversaires, ils ne pourront plus me blesser avec leur pouvoir mais pourront continué à utiliser leur pouvoir vis-à-vis de mon coéquipier. Ce qui oblige souvent mes adversaires à en venir au mains et aux armes!



Plus:

.Code de validation des règles:[Edit]: " Validé par le Staff "

.Surnom:
La Walkyrie Noir ou encore Kvinnor Explosovia qui veut dire femme explosive en suédois, allalaa j'suis trop gentille de vous apprendre autant de chose en une fiche de présentation!

[b].Temps présent sur le forum ? (/10):
6-7/10

.Comment avez-vous connu le forum ?: Wiver, le fondateur qui est MON petit Copain! Alors pas touche >_< »

.Que pensez vous du forum???: Très bien mon chéri, c'est ton plus beau design Smile
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykojoke.deviantart.com
Wiver Blades

avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 25
Localisation : Le royaume de la folie.

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Lia / Elyon / Libre

MessageSujet: Re: La Walkyrie Noir, la terreur des maîtres!   Dim 13 Fév - 19:00

Bon juste quelques points ou plutôt un point que je n'es pas apprécié je sais que tu aimes faire des abréviations pour rendre plus vivante ta fiche mais tu sais bien que si c'est le cas en rp sa va sévir x] donc tu es prévenue.
Sur ce tu es...


_________________


SnS-Kosui Namida
RoP: Wiver

Ne crois pas que la mort te lavera de tes péchés Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com
 
La Walkyrie Noir, la terreur des maîtres!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: Administration :: Présentations :: Présentations validées :: 
Rebelles Validés
-
Sauter vers: