AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si on pariait ? ( en construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Et si on pariait ? ( en construction)   Ven 11 Mar - 21:20

Identité du personnage:

.Nom: J'ai hérité de mes parents du nom de Delcourt, il en est ma fierté.

.Prénom: Ma famille avait pour coutume de donner deux prénoms à leur enfants, on m'a donc appeler Janyce Tallulah.

.Age:En réalité j'ai 20 ans, mais physiquement on me donne 17 ans à peine.

.Race: Je suis une sorceleuse.

.Groupe: Je suis devenue esclave pour une stupide raison que je vous raconterai.

.Orientation sexuelle: Je pars du principe que dans la vie il faut s'amuser, j'aime autant les hommes que les femmes. Je suis donc une bissexuelle qui s'assume pleinement.

Histoire du Personnage:

.Description physique:

"Elle fait jeune" j'ai souvent entendu cette phrase à mon égard, et je dois bien l'avouer, ceux qui ont dit ça n'ont pas tort.

Je suis de taille plutôt petite et fine, seule ma poitrine généreuse et mes hanches marqués prouvent que je suis bel et bien une femme et non une enfant.

En regardant mon visage de plus près, on peut voir des yeux d'un bleu profond soulignés par des cils d'ébène. Mon nez est fin et ma bouche mutine. Je rougit souvent, ce qui fait que mes pommettes prennent souvent une teinte rosée, loin de me mettre mal à l'aise.
Mes cheveux bleutés sont en harmonie avec mes yeux, une chance que j'ai eu au grand loto de l'héritage, ils sont ma fierté. Les portant mi-long, je les coiffe souvent en les relevant par un bandeau.

D'un point de vue vestimentaire, la tenue que je porte le plus souvent est celle de soubrette, bien pratique pour effectuer les tâches ménagères. Et si on arrive à enlever cette tenue, on peut remarquer que je porte des sous-vêtements toujours assorties et en dentelle. Je fais du 36 en pointure de chaussure et aime porter des petites ballerines noires.


.Description psychologique:

Avez-vous une passion dans la vie ? La mienne a finit par devenir une accoutumance, non je ne suis pas passionnée par la collection des capsules de bières mais par les paris en tout genre. Pour moi, tout est prétexte à jouer avec le hasard, et si cela peut m'apporter de l'argent c'est tout bon. Car oui et je l'assume, j'aime l'argent, le voir, le sentir et surtout le toucher. Mais avant tout, je parie surtout pour le plaisir de gagner. Ne pouvant résister à la tentation, cette drogue m'a porté parfois préjudice.

Loyale, je ne suis pas une mauvaise joueuse, quand je perds, je perds et j'en assume les conséquences la tête haute. On peut compter sur moi, surtout dès qu'il s'agit de s'amuser. Par contre, je suis une jeune femme assez tête en l'air et maladroite, il m'arrive donc souvent de laisser des plats brûlés, de marcher en chaussures sur un sol à peine lavé, et de faire d'autres maladresses diverses.
Malgré tout, je suis une personne à l'écoute et toujours prête à faire plaisir, par contre pour garder des secrets cela m'est bien difficile tant je suis bavarde.

Gourmande, je ne résiste pas à des bons petits plats surtout lorsque c'est sucré. Blagueuse, je ne suis pas la dernière à faire des petites farces.


.Histoire: (15 lignes minimum)

On ne choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille dit la chanson, pour ma part je ne peux pas dire que je soit mal tombé. Je suis juste née à une mauvaise époque, là où les humains n'étaient plus les bienvenues dans ce monde gouverné par les Anges et les Démons. Enfin je n'ai pas trop à me plaindre, mes parents eurent la chance d'être les esclaves d'un maître qui avait plutôt bon fond. Ma mère me racontait souvent la rencontre avec mon père, légèrement influencée par leur maître qui les possédaient tout deux.

En apprenant que ma mère était enceinte, il les émancipa et leur offrit même quelques pièces en guise de cadeau.
Ma mère accoucha pendant l'été 2116, le dix-huit juillet exactement à seize heure précise et après plusieurs heures de souffrances je pointait enfin le bout de mon nez, sous le regard de la sage-femme, de l'ancien maître de mes parents qui avait insisté pour assister à ma naissance par divers moyens de persuasion. Par contre mon père, n'avait pas pu me voir, s'étant évanouit sur le sol.

Bien qu'émancipés, nous vivions chez l'ancien maître de mes parents, que je nommai "papy", affectueusement. Il s'agissait d'un accord entre mes parents et lui. Il faut bien l'avouer, il voulait leur donner de la liberté tout en les gardant près de lui.

Je grandis dans un foyer chaleureux, et j'appris très jeune, à jouer au pari, au début un simple pari pour des bonbons et au fil du temps pour de l'argent.

Un soir, alors que je venais d'avoir vingt-ans quelques jours auparavant, un démon fit un pari avec moi. Le marché était simple, je gagnais, je pouvais avoir autant d' Oriklos qu'il y a de grain de sables dans une plage. Le démon gagnait et je devenais une esclave. Le pari était le suivant: un dé devait être lancé, si il tombait sur "6" le démon gagnait, si le chiffre qui apparaissait était un autre que celui-là, je remportai la victoire. Malheureusement le pire arriva et je fus perdante. La suite de mon destin fut scellée, je devais devenir une esclave.

Dégoutée, il faut bien admettre, que perdre n'est jamais agréable, je décidai de profiter de mes derniers moments de liberté en me baladant tranquillement. Tandis que marchant sans regarder où je mettais les pieds, je rêvassai à des châteaux d'Or, des vêtements brodés d'argent et de pierres précieuses, tant de belle choses. Hélàs, même les plus belles choses ont une fin, et mon doux songe se brisa lorsque je me pris les pieds dans une vieille bouteille de vin toute poussiéreuse. Ma première réaction fut de râler contre l'imbécile qui avait laissé trainer ça sur le sol. Ma seconde fut, celle de prendre la dite-bouteille afin de la jeter là où elle devait être : dans la poubelle.

Soudain, une sorte de vertige me pris. Au début, je mis ça sur le compte de l'énervement et de la fatigue. Je rentrai chez moi pour prendre un dernier souper, on pourrait même dire le dernier repas du condamné. Il s'agissait d'un bon plat d'épinards à la crème avec des œufs sur le plats. Pour une raison inconnue, je me mit à penser que les épinards avaient un goût sucré. En goûtant le légume vert, je trouvais que celui-ci avait comme un goût de caramel. Mais que s'était-il passé ? Un éclair de lucidité vint à mon esprit, et sans finir mon assiette, je sortais précipitamment de la pièce et couru jusqu'à la poubelle où j'avais jeté la bouteille de vin. Une chance elle était encore là. Je la dépoussiérai d'un geste vif et en m'y attendant un peu, je vis des phrases étranges gravées dessus. Inconsciemment, je l'avait prononcé dans ma tête. Une voix caverneuse me répondit alors qu'il était l'esprit d'un dieu mineur qui s'occupait de cuisiner pour les dieux plus gradés que lui. Il me révéla qu'il avait scellé dans la bouteille en guise d'artefact, son pouvoir de changer les saveurs. Et finalement il m'avoua qu'il était tout à fait normal que je détienne ce pouvoir, car le destin en avait décidé.

Je rentrai chez moi, afin de m'endormir dans les bras de Morphée, mes yeux se fermant d'eux-même, heureuse de posséder un pouvoir qui pourrait causer quelques torts si je tombai sur un maître insupportable.



.Pouvoir: Contrôle du goût

.Description du pouvoir:(qualité et défaut 3 à 5 lignes minimum)

Le principe de mon pouvoir est très simple, je peux faire en sorte qu'un plat immonde devienne succulent et vice-versa. En touchant un plat ou un aliment je peux en changer la saveur. Ainsi donc une barbapapa peut devenir salé, un cornichon sucré, un citron fade etc. Pour cela il suffit qu'en le touchant, je pense au goût que je veux lui donner.

Mon pouvoir est bien pratique, notamment pour réparer mes maladresses culinaires et puis je dois l'avouer que je l'utilise beaucoup pour faire des taquineries.

Malheureusement, je ne peux que modifier le goût, pas la texture ni la présentation du plat. De plus ce pouvoir mine de rien me prend une certaine énergie et me provoque des anémies.

Plus:
.Code de validation des règles: [Code validé par Ludwig]

.Surnom:F.

.Temps présent sur le forum ? (7/10):

.Comment avez-vous connu le forum ?: Par Ashley :p

.Que pensez vous du forum???: Il a l'air très hibou heu chouette


Dernière édition par Janyce Tallulah Delcourt le Sam 12 Mar - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   Sam 12 Mar - 1:33

Bienvenue!

J'aime beaucoup ton style d'écriture, ta tournure de phrase, ... Tu écrit plus que convenablement selon on avis.

J'ai aussi aimé le coup du pari avec le dé et le démon, franchement pas de chance.

Je +1 à la validation. (Hein quoi? J'ai pas le droit de donner on avis? Vous êtes sur...? Ohhh...)

Question: Ton pouvoir peut-il stopper un poison présent dans un aliment?

PS: Avatar tiré de Kampfër ou Rosario Vampire, j'ai raison? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   Sam 12 Mar - 10:51

Mon Dieu !!!!! Lyx m'a piquer mon taff ! Je vais le tuer sur le champ !! Saloperie de Sn...Oh ? Ha oui !

Bienvenue sur Hikutsu Tai Nushi je suis Ludwig et aujourd'hui je n'ai rien à demander dans ta fiche étant donné que Lyx m'a piquer mon travail !

Je vois également que notre RP CB d'hier soir t'as été utile Wink

Si tu as finit étant donné que sa en à l'air je suis favorable à ta validation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   Sam 12 Mar - 13:50

Merci de l'accueil Smile .

J'ai finit ma fiche Smile, après recherche le modèle est bien celui de Kampfër. Sinon, mon pouvoir ne contrôle le goût et ne peut donc pas arrêter un poison dans un aliment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   Sam 12 Mar - 16:49

Désolé Lud. ^^

J'ai toujours été habitué à être dans le staff de Wiver, c'était plus fort que moi. ><

Bon bah il ne reste plus qu'a attendre celui-ci pour la validation final.
Revenir en haut Aller en bas
Wiver Blades

avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 25
Localisation : Le royaume de la folie.

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Lia / Elyon / Libre

MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   Sam 12 Mar - 17:38

Bon bas comme Lud l'avait dit au dessus tout est en règle et donc je te valide ^^
Note que ton pouvoir me fais penser à une série américaine " pushing daisies " =]


_________________


SnS-Kosui Namida
RoP: Wiver

Ne crois pas que la mort te lavera de tes péchés Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on pariait ? ( en construction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on pariait ? ( en construction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: Fiches de presentation archivées-
Sauter vers: