AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Freya Kakumei. [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Freya Kakumei. [Terminé]   Lun 9 Mai - 17:47

Identité du personnage:

.Nom: Kakumei
.Prénom: Freya
.Age: 21 ans d'apparence, mais pour ce qui est de son véritable âge, c'est un secret
.Race: Ange
.Groupe: Maître,
.Orientation sexuelle: Hétérosexuel

Histoire du Personnage:

.Description physique: D’une taille parfaitement convenable pour son âge, un mètre, soixante-douze pour un poids de soixante-huit kilos. Son corps est assez bien taillé, en particulier au niveau de ses abdos dont de belles tablettes de chocolat *pas fondu* sont bien visible une fois dénudé…*se que vous ne verrez pas.* Ses cheveux sont courts et soyeux, taillé en pointe et par moment assez rebelles. Une couleur rouge, la couleur de l’énergie et de la vie, la flamme de la passion. Pour ce qui est de ses yeux, ils sont fins, la couleur et la pureté d’une pierre précieuse, celle de l’améthyste, ce qui lui donne ce côté encore plus mystérieux et lointain. Une peau douce et délicate dont le teint lui va parfaitement, il s’habille toujours de manière assez décontracter tout en gardant bien évidement un peu de style et de bonne tenue.

.Description psychologique: Freya est un jeune homme assez mystérieux, bien particulier. Il est assez populaire et ce pour diverses raisons. Mais le beau jeune homme préfère rester à l’écart de tout ça pour être tranquille. En générale il est d’une gentillesse inimaginable, d’une bonté incroyable, mais ça, c’est surtout envers les animaux et les personnes qui savent l’éteindre. Il est assez je-m’en-foutiste, il feintera l’ignorance alors que d’un côté, il s’intéressera au sujet. Doué dans un bon nombre de domaine tel que la pratique instrumentale, artistique mais aussi bien politique et art martial. Il n’en montre rien, préférant jouer la personne inintéressante pour ne pas être trop embêté. Il est de nature à s’isoler dans son coin à l’aide d’excuses totalement bidon. Ce n’est pas qu’il n’aime pas être avec les gens, bien au contraire, mais c’est tout simplement que dans un sens, il se sent vraiment seul, triste. Observateur, il l’est, il analyse toujours la situation avant d’agir, bien qu’il soit malheureusement vrai qu’à certain moment il ne peut s’empêcher de foncer tête baisser sans penser aux conséquences…Mais là, il faut vraiment avoir fait quelques choses qui le mette hors de lui.

.Histoire: « Le monde est grand et pourtant on est seul. »
Dans ce vaste univers ce trouve de nombreux êtres différents dont on en ignore encore les chiffres. Tout ce que je sais, c'est que je fais parti de l'une de ces races que les humains ont toujours haïs; c'est triste, mais c'est une vérité parmi tant d'autre. Je me suis réveillé au pied d'un arbre, au beau milieu de la nuit sous une couche froide et épaisse, la poudreuse et son voile blanc avait recouvert la totalité de mon corps, le mien, mais aussi celui d'une jeune femme qui me tenait dans ses bras. Contre moi, la chaleur de sa chair se fait de moins en moins fortes au rythme des secondes qui passent, je peux même ressentir les battements de son cœur en train de ralentir alors que le mieux s'excite dans le même rythme. Je ne comprend pas vraiment tout ce qui m'entoure, ce qui se passe, je ne sais ni pourquoi je me retrouve là, dans les bras de cette personne dans le froid de la nature et non dans mon lit. D'ailleurs, où est ma maison ? Pourquoi y a t'il dans l'air cette odeur désagréable qui attaque nos poumons en une matière grise et toxique. Le virus d'un accident qui se propagent dans l'air, au loin, à l'ouverture encore faible de mes paupières je peux y voir un nuage noir qui flotte parmi les étoiles. En haut les ténèbres, en bas la lumière, la couleur de la fumée s'oppose à la pureté de la neige qui nous recouvrent, les flammes de la destruction mettent un terme à une partie de mon passé. Alors que d'un côté je peux comprendre ce qu'il se passe, d'un autre je ne peux l'accepter, pas encore. Ma mémoire me joue des tours, je ne sais toujours pas pourquoi je suis là, je ne me souviens pas de comment on en est arrivé là. Tant bien que mal j'essaie d'aider cette femme, j'essaie de toute mes forces de l'appeler, mais ma voix ne veut pas franchir le seuil de mes lèvres, mes cordes vocales ne vibrent pas. Tout ce que je peux c'est pleurer et prier pour qu'elle me regarde, pour qu'elle me sourit, mais là encore, c'est peine perdu, son cœur ne répond plus à mes appels muets. Plus mes larmes coulent et plus je m'affaiblis, plus je peux ressentir en moi cette envie qui me brûle la chair. En moi, dans mes veines s'écoule un torrent de qui me charcute de l'intérieur tel que de la lave prête à jaillir de son volcan, il me faut de cette source. Cette envie pressante me rend dingue, et si je n'entendais pas ces crépitements qui se rapprochent de ma position, je sombrerai dans la folie au lieu du repos éphémère dû au choc éprouvant de tous ces événements.

À mon réveil je n'étais plus dans la neige mais sur un canapé, emmitouflée dans une couverture chaude. Au dessus de ma tête se trouve un toit, et autour de moi...Autour de moi il y a des personnes que je ne connais pas, du moins me semble-t-il. Je ne sais pas où je suis, mais l'atmosphère qui règne dans cette pièce ne me met pas mal à l'aise, au contraire, je peux y ressentir une odeur familière, celle de ma race. En me voyant un homme, plutôt âgé mais bien conservé s'empara de mon poignet pour m'emmener dans une autre pièce, là où se trouve un autre enfant. Je ne comprenait pas ce qu'il se passe mais une fille, de trois ans mon ainée environ, courut dans ma direction pour me prendre dans ses bras. Sans trop savoir pourquoi, les pulsation de mon cœur accélèrent et doucement le visage de cette personne me revient, il s'agit là de l'enfant de l'une des domestiques de mes parents. J'ai attendu de longues heures avant qu'on m'explique ce qui m'était arrivé et du pourquoi je me retrouve ici. Moi et ma famille avons étaient attaqué par des parias, un genre ange qui en réunit des sans familles, des rejetés pour former une sorte de clan prédateur qui renie les règles de la société. Je ne dirai rien sur les détails, tout ce que je dois savoir c'est que maintenant je n'ai plus de famille ni même de maison, mes souvenirs se sont consumer dans les flammes, il ne me reste maintenant plus rien.

« Il faut avancer et non reculer. »
C'est avec ces mots là à la bouche que nous avons grandit. N'ayant pas eu d'autre choix que de m'habituer à cette nouvelle famille, j'ai fais de mon mieux chaque jours pour protéger les plus jeunes et me rendre le plus utile possible. Certes, je ne suis encore qu'un enfant qui ne connait rien de ce monde, de ce que nous traversons tous, mais avec le temps j'apprendrai tout ça, j'en suis certain, je le veux. Ce jour n'est peut-être pas encore proche, mais petit à petit j'en verrai le bout. Je ne reviens pas sur mon passé, ce qui m'est arrivé fait simplement parti de ma destinée, je dois continuer de marcher la tête haute en regardant devant moi. La montagne et sa petite maison de bois sont maintenant loin derrière nous, nous n'y reviendront certaine pas. Tout ce que nous laissons derrière nous n'est rien d'autre qu'un tas de cendre afin de ne pas laisser de trace de notre présence, nous n'avons pas besoin de nous faire poursuivre par les personnes qui ont agressées ma famille. Pas une seule seconde nous nous sommes arrêtés pour en arriver là, dans une ville où personnes ne tentera une quelconque attaque au risque de déclarer une guerre, nous allons enfin pouvoir nous reposer. Nous avons pu être accueillit dans un genre de manoir par d'autres membres de notre race, mais pas n'importe qui. Ils ne me sont pas totalement étrangers, ni à moi ni à Maria, cette fille qui m'avait serrée dans ses bras. La propriétaire des lieux n'est tout autre que l'une de mes tantes du côté de ma mère. Pour une raison que j'ignore, mon oncle n'est plus ici, soit il est parti du pays, soit c'est de ce monde, je ne saurai le dire actuellement, mais plus tard peut-être. Quoiqu'il en soit, il est toujours bon de savoir que toute notre famille n'a pas entièrement disparut. Mais il y a quand même quelque chose qui me trotte dans la tête, quelques questions qui se bousculent en mettant mes idées dans la brume, comment ce fait-il que les personnes qui m'ont sauvaient connaissent ma tante? Là encore un nouveau mystère se forme, mais j'en chercherai le fin mot de l'histoire une autre fois.

Le temps passe, les choses bougent et moi j'étudie chaque jour dans ma chambre afin d'atteindre un niveau convenable. Ce n'est pas particulièrement un don, ni même un talent, mais étudier n'était pas si difficile que ça, je dois certainement tenir ça de l'un de mes deux parents, peut-être bien mon père. Jusqu'à ce que je me souvienne, mon père a toujours était d'une grande culture. Doué dans ses études, c'est lui qui gérait les affaires de la famille, je ne pouvais qu'être admiratif devant lui et je le suis toujours actuellement, poursuivant aujourd'hui ses pas même si le temps a commençait à les effacer. Si on doit me reprocher quelque chose, c'est peut-être bien d'être encore en vie aujourd'hui, même si je doute que ma tante et Maria le fassent. Par contre, ce qu'elles peuvent me reprocher c'est de ne pas passer assez de temps avec elles, là par contre, je ne peux rien dire là dessus. Je ne me suis pas retourné vers les décombres de mon passé, j'avance un pied devant l'autre vers mon avenir.

« La chasse, ce n'est pas toujours ça. »
Ce soir, je ne suis pas chez moi mais en pleine poursuite. La lune est déjà bien haute dans le ciel et les étoiles sont cachées par les nuages, un orage malveillant survole la ville et ses environs en apportant avec lui tonnerre et pluie. Je ne suis plus un enfant, non, maintenant je suis à la tête de la famille en tant que dernier des Kakumei. C'est sous la tutelle de ma Tante et de mon oncle que je suis parvenue à remettre celle-ci sur pied avec tout son honneur passé en la défendant auprès des autres royautés, si je peux me permettre l'expression. J'ai a ma charge de nombreuses responsabilités ainsi que de nombreux espoirs, sur mes épaules pèse le passé de ma famille, son honneur et sa richesse, en tant que tel, en tant que ange pur j'ai certains devoirs à accomplir. Mais il faut croire que mes projets pour l'avenir vont devoir être remit à plus tard si je ne me dépêche pas plus que ça. Un peu plus loin de la ville, dans ses environs, se trouve un petit regroupement de Hunter qui s'est installé il y a peu, c'est là-bas que je me rends même si c'est dangereux. Je n'ai aucunement l'intention de livrer un quelconque combat, en partie du moins, ce ne sont pas eux mes cibles, au contraire, je lutte depuis un certain temps pour qu'il puisse y avoir une quelconque coexistence entre nous. Mais pour une raison comme pour une autre, l'atmosphère qui nous entourent commence déjà à changer d'apparence, son odeur se transforme petit à petit en se laissant submergé par un souffle embrassé tel que le passage de Satan qui annoncerait la destruction. Plus je me rapproche de ma destination et plus je peux apercevoir au loin un nouveau nuage qui se forme, celui-ci plus triste et sombre que ceux qui couvrent déjà le ciel, une danse enflammée qui se déchaine sous les chants de tristesses et de souffrance. Au loin un orchestre de fer et de lutte fait rage, la symphonie du champ de bataille vient de commencer, ou plutôt à déjà débuté depuis un petit moment au vu de la danse endiablée. J'arrive sur les lieux, mais il est certainement trop tard pour arrêter cette lutte acharnée où chacun des camps perd des siens, ce qu'on peut voir sur le sol sont des corps dont la vie a fraichement était retiré sans pitié. Toutefois, je ne peux rester la sans rien faire, moi et ceux qui m'accompagnes rejoignaient le combat en risquant nous aussi d'y perdre notre vie; nous ne pouvons pas permettre des membres de notre race commettre un tel désastre pour une simple vengeance. Bien que du côté des Hunter, il ne restent plus personne, nous ne laisseront pas partir ces « monstres » vivant, ils partiront eux aussi de l'autre côté pour leur crime. Ainsi une lutte entre ange avait démarré alors que de mon côté je cherche s'il y a encore des survivants. Un cri de détresse m'interpelle, j'accoure jusqu'à cette personne mais ce que je peux voir c'est l'un des assaillants en train de se jeter sur une jeune fille. J'ai fais du plus vite que je le pouvais pour le stopper dans sa course et le faire rejoindre ses partenaires, mais hélas je suis arrivé trop tard, je n'ai pas pu l'empêcher de la faire du mal. Au départ j'ai bien cru qu'elle avait elle aussi perdu la vue, mais un souffle, un battement de cœur qui retentit à mon oreille me rappela à la réalité. Si je peux au moins sauver quelqu'un de se massacre, autant que ce soit cette fille. Elle est blessé, et moi, perdu par les événements je me suis précipité vers elle pour la prendre dans mes bras et accourir le plus vite possible dans ma demeure pour la soigner. Heureusement, nous sommes parvenue à la soigner, mais la pauvre à malheureusement perdu la vue. Depuis ce jour, ne pouvant me permettre cette erreur causé par ma race, j'ai décidé de prendre cette petite sous mon aile, faisant d'elle ma petite protégé.

Ce sont des fragments de ma vie, de mon passé, mais ce sont là les plus important de mon existence jusqu'à maintenant. J'espère encore aujourd'hui pouvoir m'en créer des nouveaux.

.Pouvoir: Pouvoir télékinésie et soumission de l'âme

La Télékinésie: Un pouvoir simple et efficace qui convient parfaitement à un vampire. C'est la capacité de faire bouger les objets par la pensé, de propulser une personne, de briser une fenêtre, mais aussi créer des formes invisibles tel qu'une sorte de lien qui se saisirait de vous pour vous empêcher de bouger, et j'en passe bien évidement.

Soumission de l'âme: Comme son nom l'indique, il soumet votre âme à la sienne. C'est un peu comme de l'hypnose si vous voulez. Un simple regard lui suffit pour vous soumettre à lui, mais avec un contact direct, l'intensité de son influence en est encore plus grande. Son champ d'action peut se faire sur un rayon d'une dizaine de mètres et sur plusieurs personnes. Avec ça, il n'est pas difficile de soumettre une personne et de la contrôler. L'hypnose permet de jouer avec l'esprit des gens, leur cerveaux, le moteur qui permet au corps de fonctionner. Une information en moins et le cerveau peut vous empêcher de parler, de bouger, d'entendre. Tout est dans la tête. Il peut tout aussi bien fouiller dans vos souvenir que vous en implanter, mais jamais il ne pourra vous les effacer. Lorsqu'on sait bien s'en servir, contrôler un corps et l'obliger à faire quelque chose est vraiment très simple. Il est évident qu'un usage trop puissant peut lui donner des maux de tête, de fortes fièvres et parfois des pertes de connaissance. Qui plus est, il est difficile voir même impossible d'en faire usage sur un être possédant des pouvoirs mentaux tel que la télékinésie, lire dans les pensées et bien d'autres encore.






Plus:

.Code de validation des règles: {Ok}
.Surnom: Tsu

.Temps présent sur le forum ? (/10): 5/10

.Comment avez-vous connu le forum ?: Le fondateur est l'un de mes amis

.Que pensez vous du forum???: Bah qu'il est bien ^^


Dernière édition par Freya Kakumei le Mar 10 Mai - 17:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wiver Blades

avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 26
Localisation : Le royaume de la folie.

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Lia / Elyon / Libre

MessageSujet: Re: Freya Kakumei. [Terminé]   Lun 9 Mai - 20:15

Yop l'ami content que tu es pu finir ta fiche.
Par contre la dernière place a été prise pour la dernière famille Céleste avec ton absence =/.
Enfin bien sur tu es donc...


_________________


SnS-Kosui Namida
RoP: Wiver

Ne crois pas que la mort te lavera de tes péchés Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com
 
Freya Kakumei. [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: Fiches de presentation archivées-
Sauter vers: