AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mar 9 Aoû - 1:49

La ville était un vrai dédale de rue et ruelles, de maisons cossues et d'autres moins belles, Lia avait finit par trouvé le magasin de nourriture, acheté quelques vivres afin de faire gouter à son nouveau maitre les recettes dont elle avait le secret. Ce n'était pas grand chose, mais maintenant qu'ils étaient deux, il fallait prévoir en conséquence et autant mal se nourrir ne lui aurait posé aucun problème, autant ne pas être en pleine forme pour son travail était intolérable. Elle était tout de même la servante d'un grand maitre non ? Elle était ravie pour le moment... Bon hors mis leurs débuts chaotiques évidement mais a quoi fallait-il s'attendre d'un démon possédant corps et âme une démone cachée ? Lia poussa un léger soupir distingué. Combien de temps parviendrait-elle a garder ça pour elle. Elle ? Une humaine ? Non, elle ne vieillissait pas aussi vite, ne se cassait pas si facilement et surtout, avait des pulsions et des désirs bien au delà de l'instinct humain.

Sortant alors du magasin la jeune fille reprit le trajet de l'aller, il était hors de question de tourner encore en rond alors qu'elle était attendue. Pourtant quelque chose la tracassait, une ombre glissant sur sa peau comme un voile de caresses vicieuses, une sensation qu'elle détestait. Des regards, elle haïssait ces regards qui la déshabillaient alors même qu'elle marchait dans la rue. La jeune femme hâta le pas mais très vite elle se rendit compte que la sensation la suivait, au mètre près. Lia finit par se retourner cherchant du regard les êtres qui pouvaient ainsi lui faire sentir une telle tension mais ne vit personne de suspect, étrange, ça sentait pourtant le démon, remarquez, tout ici sentait le démoniaque, ça cachait au passage sa vraie nature à elle. Son cœur s'accélérait à mesure que ses pas s'allongeaient, pourtant elle persistait à sentir cette infâme caresse sur son corps, si bien qu'elle en oublia temporairement sa trajectoire. Passant dans des ruelles inconnues, traversant des lieux étranges et étrangers, elle finit par stopper sa course au milieu du dédale, pourquoi fuyait-elle ? Elle était Lia non ? Servante du seigneur Blades ? Qui pourrait vouloir l'attaquer et risquer de s'attirer les foudres du seigneur d'Attlantica ?

Se retournant vivement, elle observa, cherchant celui ou ceux qui la toisait. Des ombres se profilaient à un angle et, serrant contre elle son petit paquet de provisions, elle jeta un regard tendu dans leur direction, attendant à bonne distance le moindre geste, la moindre tentative. Mais elle fut forcée de constater qu'ils n'étaient pas seuls ici, un autre son se dessina dans son esprit, arf, si jamais elle devait combattre sur plusieurs flanc elle serait en bien mauvaise posture. Se cachant derrière un amas de poubelles et de ferraille, elle se contenta de faire silence et suivre les protagonistes du regard.


[C'est pas terrible, mais je suis nulle pour commencer un RP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mer 10 Aoû - 12:51

La grande cité d'Atlantica. Que dire? Pour une mission je me suis avéré obligé de venir dans cet ville. Ma mission fut réglée sans bavure, comme a mon habitude. Alors que je marchais, a la recherche d'un endroit ou me faire des provisions je croisa une jeune femme sortant d'un magasin. Anodin, non? Ce qui l'était moins était l'ombre qui la suivait. En réalité, il y avait un groupe d'une dizaine de démons bien répartis et si ma théorie était juste, ils s’apprêtaient à peine a la prendre en sandwich. Je coupa alors directement droit dans la direction opposée, rejoignant directement le bout de la rue empruntée par la jeune femme et il s’avéra que mon hypothèse était juste. il y en avait deux ici, en train d'observer la jeune femme discrètement. L'instant d'après, ils étaient au sol. Je tira ma lame de la bandoulière de mon dos avant de charger directement vers la jeune femme, un léger sourire aux lèvres. Au dernier moment, je l'esquivai pour trancher la tête des deux suivants qui étaient sortis de leur cachette, pensant qu'ils allaient se faire voler leur proie. Je fis un mouvement vif pour ôter le sang de ma lame avant de dire, assez fort pour me faire entendre:

-alors, bande de larves. Au lieux de suivre une jeune femme, pourquoi ne pas venir vous amuser avec moi? Après tout, on est entre mecs, du coup, non?

les 6dernier démons apparurent tous, arme au poing. Il y avait 3 tireur et 3 armes tranchantes, tous des sabres. Les 3 sabreurs approchèrent. J'attendis le dernier moment, qu'ils soient a portée de ma lame pour laisse Wolf, mon propre katana d'un mètre cinquante venir déloger leur tête de leur épaules. Les 3 autres firent feu automatiquement. j'attrapais par reflexe la jeune femme pour la mettre a l'abri et sortir de ma cachette a leur rechargement. Ils refirent feu avant que je les atteignent et je bondis, propulsant ma lame avec assez de puissance pour que leur balles stoppent leur trajectoire et finissent leur course au sol, l'instant d'après leur tête rejoignit le sol. Propre et sans bavure, comme a mon habitude. J'essuya la lame de mon sabre sur le tissu des vêtements de l'un des cadavres avant de le remettre a sa place et me diriger vers la jeune femme.

-ça va aller, vous n'avez rien?

Je ne remarquai en fait que maintenant que cette jeune femme était en réalité elle même une démone, mais je n'y portait pas cas. Même pour des démons, s'en prendre a une femme, quelle qu'elle soit est impardonnable. En fait, je n'avais pas encore réalisé qu'une balle avait pénétré ma peau au niveau de mon épaule gauche, maniant ma lame de la main droite, je n'avais pas encore eu a m'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mer 10 Aoû - 15:05

Lia avait beau être cachée, si elle avait noté les yeux perçant dans son dos, elle aurait vite compris que son acte était peu utile. Vivre comme une humaine n'était pas de tout repos, il ne lui fallut que quelques secondes pour se rendre compte à quel point son pouvoir pourrait détruire proprement ceux qu'elle avait remarquer... Une toiture qui leur tombait dessus, un pan de mur abimé qui finissait par s'effondrer sagement. Autant son pouvoir était limité, autant lorsqu'elle était entourée de vieille bâtisses il était redoutable, faisant toujours tout passer comme des accidents, sans traces et sans effets spéciaux, sans résidus hors mis le sang de ses victimes. Mais l'ancienne reine Alinume refusait toujours catégoriquement de l'utiliser, elle avait laissé tout ça derrière elle, si elle commençait à agir en démone, elle pouvait dire adieu à sa place de servante dévouer et a son statut d'humaine.

Pourtant il faudrait bien qu'elle se défende, le seigneur ne voudrait pas d'une soumise souillée ! Se redressant avec le peu d'assurance qu'il lui restait, elle fit un pas en arrière en entendant des bruits non loin, là où se trouvaient ses proies. Que se passait-il ? L'instant d'après elle aperçu un jeune homme armé jusqu'au dents, plongeant vers elle sur le coup elle ne contrôla pas ses émotions, persuadée qu'il allait elle aussi la démembrer. Son pouvoir de vision s'activa, lui faisant voir qu'il passerait au dessus de sa tête au dernier moment pour atteindre un autre agresseur caché. Elle n'avait donc rien à craindre ? Pas si sur.

Le jeune homme se redressa, faisant lisser le sang hors de sa lame d'un geste ample et vif, annonçant d'une voix forte de sortir... Hein ? Mais à qui parlait-il ? Si... à ces autres présences qu'elle avait occulté précédemment, sa crainte l'empêchant de les sentir jusqu'alors. Outch des tireurs, sa hantise, c'était fourbe de combattre à distance contre un adversaire au corps à corps, mais sans doute sa vision du code de l’honneur en combat n'était pas mis à jour. Les hommes de corps à corps approchèrent, pourtant l'homme ne bougea pas à coté d'elle. C'était audacieux, les sabreurs étaient dans la ligne de mire des artilleurs, s'il tiraient ils risquaient de toucher leur camarades. Mais peut-être cela ne les gênaient pas ? Qui sait. Lunadea eut un rapide coup d’œil autour d'elle. Pour les sabreurs elle ne pouvait rien faire, n'étant pas armée et refusant de reprendre sa forme originelle pour si peu. Mais pour les artificiers, s'ils avançaient d'un seul mettre elle pourrait les avoir facilement. Le combat ne dura pas, les têtes tombées, les deux cibles se mirent à couvert. Tsst, quelle idée d'user de machines pour tuer quelqu'un ? C'était vraiment une invention défiant toutes les lois du combat. Finalement son acolyte leur sauta dessus, mais suffisamment vite apparemment, les trois secondes d'avances qu'avait la vision de Lia lui montrèrent qu'il finirait toucher en plein cœur par une balle. Non, elle n'allait pas laisser son bon samaritain crever dans cette ruelle ! Un violent coup de vent s'engouffra dans la ruelle, faisant virevolter les déchets à terre et une bouteille d'eau vide venant heurter le canon du tueur estimé, le faisant dévié légèrement de sa trajectoire au moment où le coup partait. Du sang gicla, mais de là à savoir si c'était la tête de l'artilleur ou celui de son protecteur nul ne pouvait savoir. Mais tout ce qu'elle savait c'était qu'il était en vie.

Le calme revint, la ruelle jonchée de cadavres encore parcourus de spasmes redevenait silencieuse. Le bon démon s'approcha et Lia eut un réflex de recul. Il lui demanda si elle allait bien, mais son regard soudain la surprit. Un éclair de compréhension. Non, il n'avait pas deviné ! Son déguisement d'humaine était parfait et à tout casser ce n'était que des suppositions qu'elle avait essuyé jusqu'à présent. Lia le regarda et hocha la tête mais désigna son épaule d'un geste horrifié. Elle ne l'avait pas parfaitement protégé ! Il avait été touché au coté gauche.

- Ne vous inquiétez pas pour moi, il faut d'abord vous soigner !

Fit-elle d'une voix calme alors qu'elle réfléchissait à toute vitesse. Déchirant un pan de sa jupe elle le donna à l'homme pour qu'il essuie un peu le sang, mais pour le soigner il faudrait retirer la balle, mais pour ça, elle n'avait ni couteau, ni scalpel, rien en fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mer 10 Aoû - 17:01

Quelque chose me semblait bizarre, non pas son empressement a souhaiter mes soins, non... Quelque chose d'autre. Ce combat n'avait pas été totalement loyal et cela me dérangeait. Je n'avais pas remarqué cette blessure, c'est donc que je n'avais pas calculé la balle en question. J'avais pour habitude de bloquer toutes les balles pouvant être dangereuses mais il pouvait arriver que l'une ou l'autre percent, faute d'erreur de calcul... mais de la a me blesser sans que je m'en rendes compte.... jamais. La seule balle qui aurait pu passer aurait été dévier par ma lame, or, je n'ai pas senti le choc entre les deux. Le combat était donc, a coup sur, déloyal. J'avais reçu d'une manière ou d'une autre une aide extérieure et cela me dérangeait. Cette jeune femme n'était réellement pas humaine. J'avais beau avoir grandi une arme a la main, j'avais beau être devenu un guerrier redoutable, je ne m'étais pas pour autant laissé berner par ma puissance et cela me valait certainement quelques erreurs dans ces petits combats la. Petites erreurs fatales, sans aucun doute, mais qui me montraient que je n'étais pas un monstre. Si l'une de ces erreurs devaient venir a me tuer bêtement comme cela se serait peut être passé, j'aurais au moins la souciance de me dire que je ne suis pas devenu un monstre. Cette blessure mal placée me ramenait a une déduction simple, on m'avais aidé dans mon combat contre toute volonté. Je ne pouvais pas lui en vouloir pour cela, certes, je ne demandais pas la mort non plus, nous nous comprenons, mais dans le fond, cela me dérangeait. Je lui offris malgré tout cela un petit sourire avant de regarder le bout de tissu qu'elle me tendait. A vrai dire, nous étions a peu près semblable, sous cette forme, je pouvais paraître totalement humain. Un humain pouvant simplement être sur-entraîné. Mais je n'en étais pas un. Je lui souris Je pris le tissu en la remerciant. A vrai dire j'avais de quoi me soigner sur moi, mais elle avait réagit avant que je ne remarque moi même la blessure. D'ailleurs, elle sembla surprise en voyant la blessure, cela devait-il m'affirmer qu'elle était pour quelque chose dans cette fameuse déviation? De toute manière hormis elle, je ne voyais personne. Peut être était-ce la sa manière de me rendre la pareille? Je suis certes un mercenaire, mais j'ai aussi mes principes. Je n'ai fait cela pour aucun remerciement, simplement par satisfaction personnelle. Je compressa la blessure. J'avais eu de la chance, la balle n'était pas restée a l'interrieur. Perdu dans mes pensées je n'avait même pas transcris un semblant de douleur en bandant la plaie. Je lui souris a nouveau, sortant de mes pensées.

-merci, ce n'est rien, probablement une simple petite erreur de calcul, cela arrive. C'est pour ainsi dire ma façon de savoir que j'ai toujours les pieds sur terre. Je suis rassuré que vous n'ayez rien, je suis donc intervenu a temps... C'est le principal.

Alors que je me retournais, non pas sans émotion, toujours avec mon léger sourire amical et doux

-Vous avez besoin d'autre chose, belle dame?

Mon ton trahissait des émotions simples, en aucun cas flatteur ou rien d'autres. Des mots simples, direct, emplis de principes. Oui, cette jeune femme m’intriguait, elle semblais tirer derrière elle une histoire trop lourde pour être traînée seule, sinon pourquoi paraîtrait-elle si humaine? Mais j'étais un guerrier, j'avais simplement fait ce que j'avais affaire. Si sa réponse voudrait un "non" dans ce cas, je disparaîtrait aussi vite que j'étais venu. J'attendais alors simplement. Je considérais déjà la dette comme remboursée, si il devait y en avoir une.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mer 10 Aoû - 18:34

Lia le regarda la tête penchée de coté. C'était quoi son problème ? Pourquoi semblait-il effaré que la balle n'ai pas percé son cœur plutôt que son épaule ? Elle aurait été contente elle de ne pas succomber ainsi. Pourtant sa vision avait été clair, il était raide mort si jamais elle n'était pas intervenue, sauf si c'était un bellimorphe et que son cœur n'était pas placé comme celui des humains. Il nettoya sa plaie sans retirer les balles, ah ? Peut-être était-elles sorties, faut dire que Lia n'y connaissait rien en arme à feu, elle savait juste que ça tuait, alors la puissance, le calibre et tout et tout ce n'était que secondaire, elle savait juste le temps qu'elle avait pour bouger point final. Le jeune homme la rassura comme il pouvait, a vrai dire elle n'avait pas grand chose à faire d'entendre de belles paroles comme "ce n'est qu'une égratignure" elle ce qu'elle voyait c'était une belle plaie ! Comment pourrait-elle protéger son maitre si jamais elle en avait besoin ? Tssst, elle était vraiment inefficace en temps qu'humaine à dons étranges, à croire qu'elle devait obligatoirement retrouver sa forme noire pour être utile à quelque chose, et seulement à la barbarie en plus.

Mais ce n'était pas le plus important, elle s'inclina profondément pour remercier l'homme qui l'avait sauvée. Ben quoi ? En temps que servante elle devait être irréprochable et polie. Il lui demanda si elle avait encore besoin de quelque chose. Elle leva les yeux au ciel... Oui bien sur, sortir d'ici ! Elle était plus perdue qu'un poisson dans le désert. Elle ouvrit la bouche mais baissa vivement la tête sans rien dire hors mis.

- Belle dame ?

Elle avait les yeux grands ouverts mais rien qui pouvait reprocher au jeune homme ces mots. Juste une grande stupéfaction et une grande surprise. A vrai dire on ne lui avait jamais dit quelque chose comme ça. Elle avait tout le temps était observée plutôt pour la terreur qu'elle inspirait à Nirnes, mais jamais pour sa beauté. Se regardant elle fit une sorte de grimace. Elle ? Jolie... A peut-être... Mais au final à quoi est-ce que ça pourrait bien lui servir d'être jolie ? Ça avait une importance particulière ? Remarquez, inefficace comme elle l'était sous cette forme ça faisait déjà une chose de positive...

- Je... euh... Vous pourriez m'aider à sortir d'ici ? Je voudrais aller là où il y a de grands manoirs, vous savez ? Mon maitre ne sera pas content si je suis en retard.


Fit-elle doucement en finissant par se rappeler de sa demande originelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Jeu 11 Aoû - 0:07

Je l'écoutais, a vrai dire sa réaction m'arracha un sourire doux. Puis elle m'expliqua qu'elle était perdue et qu'elle devait aller rejoindre son maître rapidement pour lui éviter de ne pas être content. Logique pour une servante. Je ne pouvais donc pas refuser cette demande. Je lui offris un nouveau sourire léger avant de lui faire signe de me suivre.... le début de la marche fut silencieuse. Un silence comme lourd, mais qui avait son sens. La bandoulière tenant ma lame tapotais contre ma tenue quand je marchais, un bruit discret mais bel et bien présent. Il suffit a me pousser a nouveau a me perdre dans mes pensées. Les choses sont-elle comme elle devraient l'être? J'avais un peu entendu parlé du maître de l'endroit ou se dirigeait la jeune femme, je ne le connaissait ni en bien ni en mal, on est toujours resté assez mystérieux sur lui.... Je la regardais un instant avant de répondre, un peu en retard

-n'as ton plus le droit de citer une vérité? Je vais te mener a bon port, et ainsi, tu pourras considérer que nous sommes parfaitement quittes.....

Après un léger silence je finis...

-Pour la balle.... (puis, pour changer de sujet) Tu peut me parler de ton maître? On est toujours resté extrêmement vague sur lui, cela m'intrigue. Est-il bon? Mauvais? Aimant? Violent? Vous traite t-il bien?

Déjà que je pouvais mal accepter l'idée que l'on puisse avoir des servants, si en plus les maîtres de ceux-ci en venaient a mal se comporter avec eux.... Cette pensée m'arracha un soupir alors que je me retournais. Ma voix était calme, voir impassible. Réellement comme si j'avais voulu changer de sujet. Mon instinct ne m'avais jamais trompé, mais je ne voulais la gêner aucunement et pour rien. Elle avait commis un geste en pensant bien faire, cela me suffisait. Peut être étais-ce une coïncidence? mais j'en doutais..... aucun vent commun et naturel pouvait déplacer une balle a une si courte distance. Mais bon, cela ne vaux pas la peine de revenir la dessus. J'avais bel et bien, en un sens, une dette envers elle. Je lui avais moi peut être tout simplement évitée de se salir. Mais peut être cela vallait-il une dette en soi même? Qui sait, je verrais bien sa réaction.

-Je te serais malgré cela redevable d'éviter les formalités avec moi, je ne suis aucunement ton maître, simplement un mercenaire itinérant, seul et sans valeur.. Tu n'as dont pas a t’inquiéter pour cela, d'accord?

Je lui offris un nouveau sourire, se voulant amical. Puis le calme retomba un instant...
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Jeu 11 Aoû - 11:19

La jeune démone le suivit sagement, son paquet toujours serré contre elle. Elle aimait le silence c'était quelque chose qu'il n'y avait pas souvent à Nirnes. Pourtant le son récurrent et tintant de l'équipement de son camarade avait quelque chose de sensiblement stressant, régulier et raisonnant. Lia levait parfois les yeux pour noter par où ils passaient, histoire de ne pas se perdre à nouveau bêtement, ce serait dommage non ?

Le jeune homme finit par briser le silence, lui rappelant que le fait qu'elle soit physiquement agréable était une vérité. Ah bon ? Ah... C'était bien une chose qu'on ne lui avait jamais fait remarqué en fait, sur le coup ça l'avait choqué puisque sa version de l'esthétisme était quelque peu limitée et qu'elle ne faisait pas grand cas du physique, mais après tout, c'était agréable à entendre, bien que décontenançant. Elle rougit très légèrement, baissant les yeux durant quelques secondes avant que celui ne commence à lui parler de dette. Heu... Quelle dette ? La balle ? Attendez il lui avait sauvé la vie et il pensait encore qu'il lui devait quelque chose ? Voila un garçon bien étrange non ? Elle le regarda d'un air interdit, quelque chose la tracassait, pourquoi la remerciait-il pour une bouteille vide venue dévier le canon ? Il n'avait tout de même pas noté qu'elle y était pour quelque chose non ? Remarquez c'était vrai qu'il y avait quelque chose de louche là dedans et à moins que les dieux n'existent vraiment et soient restés à leur cotés malgré les dires, il était fort probable qu'il s'agisse d'une intervention démoniaque ou angélique, et hors mis elle, il n'y avait pas eut grand monde dans le coin.

Elle secoua la tête, répondant rapidement et d'une voix douce.

- Pourquoi me remercier ? Je n'ai rien fait, c'est vous qui m'avez sauvée ne l'oubliez pas...

Fit-elle en essayant de sourire. Ah oui, comment on sourit ? Heu... bon tant pis, même une vague grimace ou déformation temporaire du visage ne parut, ses traits restant fixe malgré son projet de sourire. Il finit par changer de sujet rapidement, n'étant même pas étonné qu'une démone puisse être servante. Peut-être qu'il n'avait pas deviné après tout. Il voulait un peu plus connaitre son maitre. Ah ? Lia lui jeta un regard, non pas apeuré mais suspicieux. Son maitre avait beaucoup d'ennemis, et donner la moindre information pouvait porter atteinte à sa sécurité. Elle ne tolèrerait jamais qu'il soit diminué, elle dévorerait tous ceux qui oseraient le toucher. Malheureusement, en temps que "servante humaine" elle n'était pas sur ses champs de batailles, trop dangereux. Lia réfléchit sans lâcher le jeune homme du regard avant de répondre.

- Mon maitre a de grandes responsabilités, il est fort mais sait reconnaitre la loyauté comme il se doit, je le trouve juste et malgré l'image qu'on dépeint parfois de lui, il est tout sauf égoïste.

Le seigneur Blades passait tout son temps à travailler pour le peuple d'Attlantica, sauf que contrairement à elle par le passé, il pouvait agir. Lia continua.

- Quand à savoir s'il me traite bien... je n'ai pas connu de personne si attentionnée depuis longtemps... J'ai peut-être été achetée comme une vulgaire marchandise aux yeux de tous, mais je l'ai aussi choisit lui, et il m'a choisie moi. Et ces choix font que je n'ai jamais été un quelconque simple outil.

Fit-elle en redressant la tête, elle ne se sentait pas soumise, elle pouvait simplement enfin être utile et loyale envers quelqu'un qui agissait pour les autres, cette loyauté qui n'a jamais été reconnue ou même honorée, elle qui fut toujours harcelée de mutineries. Elle était fière de le servir, même si elle se faisait discrète, imaginez qu'un groupe extrémiste l'enlève elle pour attirer son maitre dans un piège ? Bon d'accord c'était un peu tiré par les cheveux mais c'était possible, elle ne savait absolument pas si son maitre foncerait tête baissé pour récupérer sa propriété. Mais pourquoi ce jeune homme lui parlait-il de formalités ? Bien sur qu'il n'était pas son maitre, mais dans sa ville natale, la valeur d'un serviteur se mesurait à sa prestance et meilleure était son image, meilleure était celle de son maitre. Lia appliquait cela au mot près, gardant en tête les bienséance et les différences de castes. Remarquez si ça se trouvait il était humain, c'est vrai ses gestes faisaient penser à un démon mais à vrai dire, elle n'avait jamais vu un humain combattre, les siècles d'évolution les avaient peut-être rendus plus forts non ?

- Un... Mercenaire ? Vous.... en voulez à mon maitre ?

Demanda-t-elle d'une voix légèrement plus profonde et plus sèche, un regard méfiant mais respirant la position défensive posé sur cet homme. Elle n'était pas agressive, elle était même plutôt pacifiste en fait, mais si elle devait en venir aux mains pour protéger celui à qui elle appartenait, elle n'hésiterait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Jeu 11 Aoû - 14:20

Je l'écoutais paisiblement. Ses mots étaient cherchés, comme si elle ne voulait pas dévoiler certaines choses, mais ils étaient sincères. Cela me suffit pleinement. Un maître qui était intentionné envers ses servants et qui se battait avec fougue pour son pays.... Il ne pouvait qu'être un homme bon. Je lui souris doucement. Elle était forte, bien plus qu'elle ne voulait le laisser paraître. Cela devait être dur pour elle de passer pour une humaine, si ma théorie était juste. Je ne connaissais pas ses raisons ni les actes qu'elle a pu vivre, mais pour décider de changer radicalement de vie elle a du vivre quelque chose capable de contrer ses idéaux. Je fermais les yeux un instant. Si son maître était bon, comme elle le disait, quoi qu'il arrive, je n'aurais rien contre lui. Si il s’avérait mauvais ou violent, peut être lors d'une mission future aurais-je a me trouver face a cet homme? Nous verrons bien de toute manière je n'avais aucune raison de ne pas croire les mots de cette jeune femme. Sa dernière réaction était néanmoins justifiée, un mercenaire se doit de trouver tous les moyens pour atteindre son but et ce sauvetage pouvait être une bénédiction, mais je n'avais aucune mission a me mettre sous la dent depuis celle qui avaient finie dans cette ville. Je m'arrêtais donc dans ma marche pour me tourner vers elle, un sourire doux se voulant rassurant.

-Ne t'inquiète pas, je n'ai aucune raison de t'en vouloir a toi ni même a ton maître, tu peut te sentir rassurée. Et si c'était le cas, si ton maître s'avère être si bon que tu ne le dis, je serais dans l’incapacité de remplir cette mission. J'ai juré de vouer mon sabre a ce que je crois juste, et pas a l'assassinat des hommes qui n'ont pas a mourrir. Alors rassure toi.

Après un léger silence j'ajoutai.

-Je me demande bien comment tu as pu en arriver la, mais tu peut parler normalement avec moi. Je ne dirais rien a ton maître, sois en certaine. Je ne suis pas friand du fait d'avoir des servants ou des servantes collés a mes basques. Je n'ai rien contre un peu de compagnie, mais de la a me parler comme tu parles a ton maître, même sans le titre, cela est déjà gênant. Alors je te serais redevable d'éviter les formalités. Maintenant je comprends que tu t'y sentes obligée....

Je me retournais et repris la marche. Je replaça la bandoulière de manière a ce que le sabre dans son fourreau ne frappe que faiblement contre mon dos et que le son soit presque imperceptible. La marche fut pendant un autre bon moment des plus silencieuses. A vrai dire, je n'avais plus grand chose a dire et nous étions en train de nous approcher de plus en plus du château..... Je n'avais pas pour projet de rester bien longtemps après avoir déposé la jeune femme, mais nous verrons bien ce que l'avenir nous proposera.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Sam 13 Aoû - 2:34

Lia se détendit légèrement, il avait l'air sincère, après là où elle craignait était plutôt de voir si son maitre aurait une bonne image le jour venu, après tout, aux premiers abords il était plutôt bourru et violent non ? Du coup la jeune femme se sentait peu rassurée. C'est vrai qu'il lui avait fait peur à plusieurs reprise, notamment quand il l'avait mise nue pour la pousser à bout et à lui dire la vérité sur elle. Mais ce qui était étrange c'était qu'il n'en avait pas profité, et en ça, Lia y voyait une preuve de sagesse et d'une certaine gentillesse masquée.

- Ne vous contentez pas alors de voir son masque... Il ne reflète pas son âme.

Se contenta-t-elle de répondre doucement en jetant un regard inquiet à son camarade, saurait-il faire la part des choses le moment venu ?

- Ce qui est sur, et j'en suis navrée, c'est que je protègerais mon maitre, même contre vous...


Termina-t-elle, mais pas sur un ton de menace, juste désolée, mais son maitre était plus important que tout ici, maintenant qu'elle avait perdu sa famille et sa ville, elle devait se concentrer sur sa nouvelle mission. Il lui demanda alors d'arrêter de lui parler avec tant de boniments. Lia le regarda d'un air surpris. Ah ? Heu... ce n'était pas ainsi qu'on parlait ?

- V... veuillez m'excuser mais je ne sais pas parler autrement, je suis navrée, je vais faire des efforts...

Fit-elle embarrassée et légèrement troublée, c'est vrai quoi ! A Nirnes tout le monde lui parlait ainsi en faisant des courbettes, elle même, en bonne dirigeante n'avait appris que ce langage soutenu. C'était peut-être un peu trop pédant pour Attlantica non ? Mais comment apprendre un autre langage ?

- Vous savez, de là d'où je viens, tout le monde me parlait comme ça alors... ce n'est pas facile de connaitre une autre manière... Pourrez vous me l'enseigner ? Cela pourrait faire plaisir à mon maitre ?

Demanda-t-elle d'une voix inquiète et presque suppliante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Mar 6 Sep - 14:21

La regarde longuement, l'écoutant d'une oreille sure. Elle semblait réellement inquiète pour lui. Et au vu de son aura, il était claire qu'elle n'était pas une sainte. Le fait était donc qu'elle avait de bonnes raison a cela. (par sainte, j'entends une aura qui n'est pas "blanche"). Quand a ses mots et son attitude, cela m'arracha un léger sourire amusé. Un silence s’installa alors que je regardais le ciel... Je la comprenais en un sens... Il pouvait avoir beaucoup de raison pour nous pousser a vouloir changer de vie, même la plus belle des vies n'est pas sans failles. Je finis néanmoins par reposer les yeux sur elle.

-certes, et je ne t'en voudrais pas. Quelle que soit la raison qui pourrait me pousser a vouloir sa peau, je me devrait d'effondrer les barrières qui pourront se dresser face a moi, et ce, quel qu'en soit le prix.

Nouveau silence, ma voix témoignait une certaine sympathie, malgré l'ampleur des mots prononcés. Je lui offrit ensuite un nouveau sourire, comme pour témoigner d'un amusement taquin.

-Je doutes que cela plaise a ton maître. C'est uniquement car je ne suis ni haut placé ni membre d'une quelconque noblesse. (son aura et son visage s'assombrissent) Je suis simplement le dernier survivant et héritier d'une famille démoniaque ayant décidée de vivre au dépends de l'art de la guerre. Mon sabre et mon âme, l'âme d'un vulgaire mercenaire qui ne mérite bel et bien aucun écart et aucun air poussant a la noblesse ou quelconque titre. C'est l'unique raison pour laquelle je te demandais de me considérer et de me parler comme un égal, de part ton statut actuel.

Alors que je me repris, je lui offrit un sourire. Après tout, je n'étais qu'un mercenaire. même si beaucoup diraient que mes intentions sont bonnes, je ne dépendais que de mon sabre et de mes contrats. C'était ainsi, et cela ne changerait probablement jamais. Que voulez vous, la vie est ainsi. Ma voie est tracée, et qui sait ce que cette vie me réserve? Après tout, tant que j'ai assez de sang a faire couler pour assouvir ma soif de combats, c'est suffisant, en contrepartie du droit de suivre mon chemin....


|j'espère que ça t'ira >.< désolé du temps]
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 29
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   Lun 9 Jan - 17:20

Lia serra son petit paquet contre elle, priant au passage pour que rien n'eut été cassé durant l'altercation, elle n'avait pas particulièrement envie de retourner acheter quoi que ce soit. Elle entendit la voix de son accompagnateur, la rassurant sur le fait que lui aussi ne changerait pas ses positions en cas de combat. La jeune démone poussa un soupir de soulagement, au moins il la comprenait, même si elle n'avait nulle envie de le combattre, ils se battraient tous deux pour leurs convictions. Et qui plus est, elle avait confiance en son maitre, même si son visage était sombre devant la populace, quiconque pousserait plus loin trouverait ce qu'elle voyait. Elle se contenta alors de hocher la tête d'un air entendu. Passant devant une belle maison, elle s'attarda dessus du regard, un regard sombre et intrigué. C'était une riche demeure, bien plus grande que celle du maitre. De tous les endroits présents en cette ville, le maitre n'avait pas la plus belle, la plus grande et la plus majestueuse des demeures, de toutes les cités qu'elle avait croisées, de tous les temps qu'elle avait traversés ou étudiés, les hommes les plus influents se calculaient à la valeur des biens présentés.

Le maitre ne semblait pas s'intéresser à l'apparat, sinon ce que présentait son visage au monde, ce n'était pas l'attitude d'un tyran, cela ne faisait que renforcer ses convictions. Mine de rien le jeune démon avait réussi à lui faire poser question l'espace d'un instant.

Une nouvelle phrase vint lui chatouiller l'oreille, il se dévoilait peu à peu, son histoire, sa famille... Sa quête. Elle lui lança un regard qui se voulait navré, elle aurait bien répondu à son sourire si ses propres sourires n'avaient pas été forcés. Elle finit par prendre la parole.

- Je suis désolée pour votre famille, je pense savoir ce qu'est- la perte... de ses racines.

Elle n'avait pas osé dire le mot de proches, n'ayant elle même jamais apprécié cette dénomination, qui pouvait-être proche d'une reine ? Personne, pourtant elle avait aimé et désirait protéger Ily de son mieux. Chose qu'elle n'avait pas su faire à temps. Elle tourna son regard vers le jeune homme, décidément jouant lui même sur la retenue. Elle lui posa une autre question, sa voix semblait assurée bien qu'en elle même c'était une décision importante.

- Et ma fois, que feriez vous si vous rencontriez mon seigneur ? Que lui direz vous ?

Il avait sauvé sa servante, il était donc d'usage de le lui présenter, mais avant tout elle devait s'assurer que tout se passerait pour le mieux, qu'il ne se présenterait pas en temps qu'ennemi ou m^me ennemi potentiel, ou encore, même si elle doutait du fait qu'il l'ai découverte, qu'il ne révèle pas son secret, surtout pas à Blades.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque les ombres vous rattrappent [ PV Wolf]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire »
» La chanson ennivrante de la Lullaby des Ombres vous ouvre le passage vers les ténébres infinis ~ Validée.
» Un Tough Ombres parmi vous !!
» Eldoth ? Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: