AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Jeu 8 Sep - 19:50

Il se tenait à moi pour tenir en équilibre… Est-ce un jeu ou pas ? Je ne bougeais pas. Je le regardais. Raven tournait tel un fantôme autour de nous… Il fallait être lié à lui pour le voir. Dans cet état éphémère, il n’a aucun impact sur moi. Il tournait autour de Sora, il le jaugeait… Qu’il ne me fait pas le coup du jaloux… Sinon… Je soufflais mais restait neutre…Je marchais après l’avoir écouté.

« Non, je ne chargerais pas les autres de cela… Quel intérêt de le faire ? Enfin peu importe. »

Bon j’avoue user du marchand comme correcteur, mais c’était lui la victime donc à lui de sévir : Raven nous tournait autour. Je dois dire que si il n’arrêtait pas, je vais m’énerver… On continuait à marcher. On passa dans les quartiers riches de la ville, comme de simple passant… Mon appartement était sur un étage et luxueux dans un sens mais n’était pas là, ou tous les autres maitres étaient… Je n’aimais pas côtoyer les autres démons…. Je n’aimais clairement pas vivre dans les quartiers riches… Je me dirigeais avec Sora vers les quartiers de niveau moyen… Il me caressait sans cesse les cheveux… Ca ne me faisait rien de particuliers. Je lui pris la main, la serra doucement.

« Sois plus discret quand tu voles… Car là, c’était trop flagrant… »


Raven avait tout vu, et voulait la viande, du pourquoi ce tournoiement, mais voila, il n’y arrivait pas à la piquer, donc m’a tout dit. Je ne lâchais pas la main, la gardant un moment, jouant avec les doigts. Je ne lui fis aucune remarque, quand il touchait mes cheveux. J’eus même un sourire.

« On rentre ! Et on y arrive bientôt. »

On passait devant de grand bâtiment, tous les mêmes. Puis finalement je m’arrêtais devant un. Je lui lâchais enfin la main, de façon bien calme. J’entrais, et pris l’ascenseur. 7ieme étage ! Les murs étaient blancs et gris… Banale quoi ! J’ouvrais la porte et la laissais grand ouverte.

« Bienvenue chez vous ! »

Le salon se profilait au loin. Il était grand. Un canapé rouge sang ornait le centre. Il avait une table en bois noir qui était juste devant. Le sol était un parquet, le mur était gris… Il avait un tableau de la Sibérie, avec des loups…Qui était au fond du salon. Deux lampadaires de couleur rouge et long étaient dans les coins de la pièce. Plus loin, il y a une grande cuisine avec une table en chêne… Et quelques chaises. Tous étaient noirs. C’était une cuisine équipée normale… Il y a 3 chambres. Une salle de bain spacieuse, avec de quoi faire un bon bain, ou une douche, tout cela en marbre blanc… Il y avait aussi de quoi faire son linge. Il faisait plus froid que dehors mais cela restait chaud… J’avançais vers une des trois chambres.

« Suivez moi, je vous montre votre chambre… »

J’ouvris la porte. Un lit à deux places se profilait dans la pièce. Le couvre lit était noire avec des marques tribaux en rouge… Ils y avaient plusieurs coussins. Une armoire brune en bois était à coté… Il y avait une moquette grise, et douce… Ca ressemblait à une chambre normale… Pour un ami ou un frère… Cependant elle cachait tout un système pour l’emprisonner… Enfin tout un arsenal sous les murs… Et dans le pas de la porte. Des barreaux en acier d’argent… Enfin à user dans certaines situations enfin compte…

« Voilà votre chambre… J’espère qu’elle vous plait ! Plus tard, on ira vous acheter des vêtements »

Je changeais de vêtement en allant dans la salle de bain. Je mis un panta court en jeans, et un débardeur vert… Je marchais ensuite pieds nues et me dirigeais vers la cuisine, et je le laissais seul. Je me fis un café bien chaud… Et je bus quelques gorgées. Je restais calme. Il pouvait visiter. Ma chambre était rouge et noir avec des gravures dorées, et en argent sur la couette, et les tissus du lit, car c’était un lit à baldaquin… Une photo de moi et mon frère sur la table de chêne noire… Les coussins sont blancs. Un tableau de la Sibérie enneigée était accroché à mon mur. Une armoire noire était contre le mur et une coiffeuse de même couleur avec les poignets en rouges. Je m’assis sur le canapé. Je n’avais pas de télévision… J’avais juste un portable… Le minimum… Il pouvait fouiller. Tout ce que je cachais ne se trouvait pas tout de suite. Et ne se trouvait que si je disais ou c’était… Aucun instrument de torture, rien… Bon dans une armoire du couloir, il y avait une armée de coussin… Raven adore les détruire. Combien fois j’ai dut nettoyer…

« Sora alors quelques choses à dire ? Ou quelques plaintes à dire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Ven 9 Sep - 17:07



Elle avait remarqué pour la viande séchée, il parut un peu surprit, surtout qu'il avait fait ça en vérifiant qu'elle avait le regard ailleurs à ce moment là. Un truc? L'odeur? Surement. Il pensa ensuite à son loup, peut-être que l'animal l'avait sentit ou vue et prévenu par un moyen quelconque ou alors qu'elle avait des yeux derrière la tête. Il haussa les épaules, sortit le bout de viande et en mangea la moitié, mettant le reste dans sa poche.

"L'intérêt? Il y en avait un à geler ce que j'ai pris au marchand?
Il y en avait un à me laisser fouetter par ces enfoirés?
Je ne pense pas... Je suis pas dans ta tête, j'ignore ce que tu pense donc."


Depuis qu'ils étaient parti et qu'elle lui avait parlé de la viande séchée ou encore de l'intérêt de le torturer, elle lui tenait la main, comme un couple qui se promène dans la rue en passant à coté de nombreux immeubles qui se ressemblaient les un les autres. Il trouvait ça un peu étrange, ne comprenant pas trop à quoi elle jouait ou ce qu'elle voulait. D'un coté, elle l'avait jeté en pâture aux marchands, de l'autre elle l'avait un peu soigné et là elle lui tenait la main de façon affective. Pensait-elle l'empêcher de fuir en faisant ça? Ou essayait-elle simplement d'être gentille avec? Que voulait-elle de lui?

Ils étaient ensuite entrés dans un immeuble pour prendre l'ascenseur, le lycan ne jeta pas un regard à l'étage, il s'en moquait pas mal. Si jamais il venait à se perdre c'était pas grave, elle le retrouverait de toute façon. Elle lui fit ensuite rapidement visiter son appartement: un grand salon, un canapé rouge sang, un table noir, un parquet et des murs gris. Sobre mais classe, il trouva qu'elle avait du gout, en même temps elle l'avait choisit, donc forcément qu'elle avait bon gout. Elle l'emmena ensuite dans sa chambre, lui présentant l'endroit où il dormirait mais aussi celui où il comptait passer la plupart de son temps. Un lit deux place, une chambre suffisamment vaste, rien à voir avec un taudis pour esclave, il avait vue pire. Même sa chambre chez son père était moins bien. Elle le laissa seul pour aller se changer alors que lui s'écroula sur le lit. Tombant sur le matelas mou, il rebondit à sa surface, affichant un sourire satisfait. Il fixait le plafond, se disant qu'il aimerait bien un miroir en haut, juste pour le plaisir et car c'est classe. Il resta étendu pendant plusieurs minutes sur le lit, perdu dans ses pensées qui se changèrent rapidement en vide. Oui, la tête vide, il regardait le plafond d'un regard absent, allait-il s'endormir? Non, non, loin de là. Il se redressa enfin, se dirigeant vers l'armoire pour l'ouvrir, vide, il ni avait absolument rien dedans, il fallait s'y attendre en même temps. Il se dirigea vers le mur en souriant. D'un coup de poing il fit un trou dans le mur, sentant sa main s'enfoncer dans le contre plaqué, il sentit derrière une chose en acier qui lui irrita la peau. De l'argent? Dans les murs? Il parut surprit puis hocha les épaules. Pourquoi avoir fait ça au faite? Il en avait déjà oublié la raison et soupira, se disant qu'elle allait hurler en voyant ce qu'il venait de faire, enfin il n'entendait aucun bruit, peut-être ne l'avait-elle pas entendu.

Il se laissa tomber de nouveau dans le lit, contemplant le trou dans le mur tout en soupirant. Ce lit était grand, il allait se sentir seul là dedans pensa-t-il, mais bon il pouvait toujours rêver pour avoir de la compagnie pour la nuit. Sa maitresse? Il ni pensait pas, persuadé qu'elle ne l'avait choisit que pour réaliser quelque chose, se servir de lui, peut-être jouer un peu avec, mais elle ne cherchait pas ce genre de truc, enfin c'est ce qu'il pensait et n'était pas dans sa tête. Il se tourna sur le coté après avoir baillé et soupiré, ça faisait longtemps qu'il ne s'était pas installé comme ça dans quelque chose de confortable. Il se rappela pourquoi il avait fait ce trou, il avait simplement voulu savoir si c'était résistant, savoir s'il pourrait ou non s'échapper de là un jour. Mais tomber sur une plaque en argent l'avait pas mal refroidit, elle avait prévue depuis le début de mettre un lycan dans cette chambre ou quoi?

Il entendu des bruits de pas, des pieds nu sur une surface dur, un bruit faiclement reconnaissable quand on possède une bonne oreille, il releva la tête et décida de sortir de sa chambre. Il déambula dans le couloir sans but précis, laissant Calypso tranquille pour le moment. Il entra dans une autre chambre, surement la sienne, il y avait un cadre et une photo sur un meuble. Sora prit le cadre dans sa main et contempla la photo. Un homme était avec elle dessus, proche l'un de l'autre, un peu trop peut-être. Un air de famille, son frère peut-être ou un cousin. Peut-être même son père, certains démons ne vieillissent pas ou alors très lentement, allez savoir qui c'était sur la photo. Mais bon, il pensait que c'était surement son frère. La contemplation de la photo le mit mal à l'aise, c'était comme s'il avait vue un truc qu'il n'aurait pas du. Cette photo... Elle avait quelque chose de malsain. Une relation entre frère et sœur? C'était en tout cas ce qu'il pensa. Elle avait une photo dans sa chambre et ils semblaient vraiment très proche. Aucune autres photos d'ailleurs...

Il sortit de la chambre, se dirigeant vers la cuisine, passant non loin d'elle qui s'était installée dans le canapé. Il ouvrit le réfrigérateur, prenant une bouteille d'eau sans même avoir la décence de demander. Il referma la porte du frigo et se dirigea vers elle. Il avait auparavant enlevé sa veste déchirée qu'il avait laissé sur son lit, se promenant ainsi torse nu depuis tout à l'heure, exposant les blessures des coups de fouet reçu plus tôt dans la journée. Il ouvrit la bouteille, but une longue gorgée, il mourrait de soif. Enfin, il se laissa tomber sur le canapé, à coté d'elle, posant ses pieds sur la table basse noir. Il remarqua qu'elle s'était changée: elle portait un panta court et un débardeur vert. Elle était jolie et bien formée se dit-il, finalement il était pas si mal tombé avec elle sans compter qu'elle ne paraissait pas trop cinglée ou chiante, peut-être même que ce séjour allait être agréable. Après avoir bu la moitié de la bouteille d'eau, il la tendut vers elle pour lui en proposer en souriant.

"Si tu en veux, fais toi plaisir.
Fais comme chez toi, après tout c'est le cas.
Sympathique appartement, je pourrai peut-être m'y plaire..."


Il hésita à parler de la photo qu'il avait vue dans la chambre de Calypso mais préféra s'abstenir pour le moment... Il leva les yeux au plafond et resta silencieux durant plusieurs minutes. Finalement, il posa la bouteille sur la table basse car il en avait marre de la tenir. Surtout qu'il avait remarqué après avoir proposé qu'elle buvait un café et donc qu'elle s'en foutait pas mal de sa bouteille d'eau. Sa main vint se poser lentement sur la cuisse de la démone, sans faire de bruit, très discrètement, même si c'était sure qu'elle remarquerait ce geste. Elle lui avait demandé s'il avait quelque chose à dire, ou des plaintes à faire, il souriait.

"Déjà, il y a rien dans l'armoire, même pas quelques vêtements à me mettre...
Sinon c'est beau, c'est classe, j'aime bien comme je l'ai déjà dit.
Enfin, puis-je savoir ce que tu attends de moi?
Mon rôle d'esclave quoi. Car si je dois jouer le serviteur,
le serveur quand tu as des invités, tu t'es trompée de bonhomme ma belle.
Enfin, explique moi voir un peu mon utilité, ça m'intéresse..."


Il retira ses pieds de la table, se redressant pour poser ses coudes sur ses genoux, croisant les mains devant son visage. La regardant du coin des yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Dim 11 Sep - 17:42

Un bruit assourdissant envahis le lieu… Je soufflais la vapeur qui se dégagea de mon café. Il avait simplement cassé un mur, pensais- je…. Peu importe, je n’allais rien dire… Laissons le temps faire les choses comme dit les règles n’ont pas été posé. Je tournais la cuillère dans ma tasse calmement. J’aime la chaleur d’un bon café comme d’un bon bain… Pourtant l’atmosphère de l’appartement était plus froide… J’aime ce contacte froid sur ma peau… Me faisant rappeler la douceur cruelle de la Sibérie. Je buvais une gorgée de mon café, alors que Sora se pointa dans la cuisine, et pris une bouteille d’eau. On voyait tout du salon, car après tout c’était une cuisine américaine dans un sens. Un comptoir ouvrait la cuisine au salon… Il s’assit ensuite à coté de moi, parlant. Il ne m’avait pas écouté… Il me tendit la bouteille.

« Non mais merci… Mais j’ai mon café » Finis – je par dire.

Il la posa sur la table. Il descendit enfin ses pieds de ma table… Quoique peu importe, un vilain louveteau a fait ses dents à un des pieds… C’est le seul de mes loups qui peut se balader sans trop de me causer de dégâts enfin me rendre aveugle donc il se fait une joie de le faire… Voila pourquoi un coussin rouge, et deux gamelles ornaient un coin du salon… Ca n’a pas faim mais c’est assez gourmand quand même. Il mit sa main sur ma cuisse… Je ne disais rien pour le moment, attendant un peu. Je bus un peu de mon café et le posai sur la table.

« Si vous m’aviez écouté, j’ai dit qu’on irait vous achetez des vêtements dans les prochains temps… »

Je lui jetais un regard calme, et lui pris la mais qui était sur ma cuisse. Je le fixais. Je jouais avec les doigts calmement. Je ne lui disais rien pour le moment sur son geste, attendant un peu. Cependant, je n’aime pas vraiment ce genre de chose… Il n’est pas là pour servir de jouet sexuel alors qu’il doit comprendre que c’est non… On ne fait pas cela… Je finis par lâcher sa main un sèchement mais sans faire mal. Je pris ma tasse, la tenant bien entre mes mains. Je soufflais la fumée, et je me mis en face de lui.

« Ce genre de geste ne doit pas avoir lieu ! Oubliez vite cela… »

Je ne savais pas comment vraiment l’utiliser, comme serviteur mais je n’aime pas les serviteurs… Je restais calme face à tout cela. Le but, c’est le dompter pour avoir mon frère ! Il ne fallait pas que j’oublie ce but là.

« J’attends de vous que vous restez vous-même… Le reste, je gère moi – même… C’est tout ce que vous avez à savoir. »

J’allais dans la cuisine. Je posais ma main sur levier. Ensuite, je pris le téléphone. Je composais un numéro de réparateur… Enfin, celui qui a fait mon appartement, apprécier de ma famille….Enfin le démon de toutes les situations dans un sens… Je le hais mais il est très efficace… Il ne le verra pas. Il passera par un endroit secret… Il ne verra que le final. Comme si rien n’avait été fait. Un réparateur très discret.

« Dommage dans la chambre 7, niveau 3 »

Voila ce que je disais, c’est tout…. C’était clair, et net… Il finit par me dire, que se sera fait d’ici une heure rapidement… Je raccrochais aussitôt. Je savais que je pouvais avoir confiance en lui. L’appartement faisait un étage entier, mais une partie était finalement cachée… Une salle d’arme, une salle d’entrainement etc... Le balcon est fermé à clef… Seulement la salle de bain, les 3 chambres principales, le salon, salle à mangé, cuisine sont visibles et accessible à Sora. De moins pour le moment, tout pouvait changer. Je le regardais par le biais de l’ouverture de la cuisine sur le salon.

« Les règles doivent être posé pour que vous les respectez… Elles sont simples, précises… »

Je me refis un café tout aussi chaud, et mis deux sucres. Je fis une pause… Les règles ne sont pas mon fort, j’ai tendance à ne pas les respecter… Lui allait – il le faire ? Dans un sens je voulais que oui mais dans l’autre non… Quel dilemme…

« Vous n’avez pas le droit de sortir sans mon autorisation seul… Vous n’avez pas le droit d’avoir une arme en votre possession quelques soit l’arme… Aucune maltraitance ne saura accepter sur un de mes loups… Sans que cela n’a été engagé par l’un d’eux… Vous n’avez pas le droit de dégrader ou de détruire les meubles et les murs de cette appartement quelques soit la raison… Donc je ne veux plus que cela se reproduise… Chaque chose utilisée doit être nettoyé, rangé ou jeté…. Enfin pour finir toute nouvelle règle pourra être ajouté à la liste quand j’en déciderais… Est-ce tout a été compris ? »

Je finis par le rejoindre et m’assis près de lui. Raven apparut et se mit sur la table en bois fixant Sora… Il bougeait la queue, tout content… Je bus mon café ne disant rien.

« Sora dis moi merci ! C’est grâce à moi que tu es là ! » Dit il.

Sacré louveteau ! Il ne changera pas ! J’eus un sourire. Raven sauta entre nous deux et fixa Sora d’un air malicieux… Puis il monta sur mes genoux fixant toujours Sora… Je lui caressais la tête doucement.

« Et toi, tu pourrais te présenter … » Dis je.

Je posais ma tasse sur la table, car avec un louveteau, un accident peut vite arriver.

« Mais grande sœur… » Soupira – t-il. « Je m’appelle Raven… »

Je lui fis un bisou sur la tête.

« Et bin, tu vois ce n’était rien »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Dim 11 Sep - 19:19



Elle ne repoussa pas sa main, chose qu'il trouva étrange car il était sur qu'elle ne voulait pas de lui. Mais bon, il ne voyait toujours pas son utilité dans tout ça. Elle joua même avec ses doigts pour enfin lui repousser d'un geste sec sa main, lui faisant comprendre qu'il ni aurait rien de plus. Elle lui fit remarquer qu'il ne l'avait pas écouté et qu'elle avait parlé de lui acheter des vêtements plus tard. Il fit un sourire, lui montrant que cette fois-ci, il l'avait parfaitement écouté. Il tenait sa tasse à café, humant la fumée qui s'en dégageait, lui aussi aurait bien aimé un café, ça faisait longtemps qu'il n'en avait pas bu alors qu'autrefois il était presque accroc à la caféine. Il avait donc repoussé sa main et lui expliqua que ce genre de chose ne devait pas avoir lieux. Il arqua un sourcil en la regardant, se demandant vraiment ce qu'elle voulait de lui. Un coup elle lui tenait la main, le coup d'après s'il osait la toucher elle lui sortait que c'était prohibé. Ouais, en gros, elle pouvait faire ce qu'elle voulait et lui devait juste se taire et suivre ce qu'elle voulait donc. Ainsi, Calypso voulait qu'il reste soit-même mais qu'entendait-elle par là? Elle, gèrerait le reste? Il poussa un soupire, trouvant qu'elle s'exprimait par énigme et que cela commençait déjà à le saouler, il regrettait presque sa cage, là au moins tout était simple: on le dérangeait et il tuait.

Il devait rester lui même, c'est tout ce qu'il avait à savoir. Ouais, cela ne voulait rien dire. Quand on prend un esclave, il y a une raison. Soit on cherche un jouet sexuel comme le font la plupart de ces cinglés, soit on a besoin d'un serviteur, hors, elle ne voulait ni l'un ni l'autre. Si elle voulait qu'il fasse une crise, qu'il refuse de lui obéir, il pouvait mais bon, il trouvait ça d'une stupidité navrante... Elle se dirigea alors vers la cuisine, il l'observa se déplacer, son regard s'était de façon hasardeuse posé sur sa chute de reins et il avait contempler ce spectacle durant quelques secondes en affichant un petit sourire. Quoi? C'est un homme après tout. Un peu déçu de ne pas être un jouet sexuel en faite, il avait été plus ou moins content de voir qu'il avait été acheté par une femme, une démone certes mais une femme quand même. Celles qui faisaient ça généralement étaient un peu en manque, elles voulait un peu d'affection ou justement de la violence, chose qu'elles n'avaient pas d'un amant ordinaire ou de leurs maris. Mais cette gamine était bien différente, elle ne savait pas ce qu'elle voulait, ou justement c'était parce qu'elle savait ce qu'elle voulait qu'elle ne voyait pas comment l'obtenir ou s'y prendre. Encore une enfant bien compliquée soupira-t-il.

Sora l'a vue téléphoner, il ne chercha pas à savoir à qui ni pourquoi, il s'en moquait. Il commençait déjà à se lasser de cette endroit et voulait retourner dans sa chambre en attendant de pouvoir se tirer d'ici. Elle exposa alors les règles, les choses auxquels s'il voulait être lui même il devrait donc enfreindre. Pas le droit de sortir seul et sans son autorisation, ça il s'en serait douté mais comptait bien sortir avec ou sans autorisation. Pas le droit d'avoir une arme, quel quelle soit, il fit un sourire, il n'en voulait pas et n'en voyait pas l'utilité. Pas le droit de maltraité les loups, bah s'ils ne le cherchent pas, ils ne leur arrivera rien, mais s'ils veulent jouer, il les massacrera sans pitié ni hésitation, ça sera pas de la torture mais une mise à mort qu'elle ne s'inquiète pas. Enfin, il n'avait pas droit de dégradé quoique ce soit, meuble ou mur, il ne put réprimer un sourire amusé, elle précisait que c'était la dernière fois. Et pour finir, elle lui expliqua qu'il devrait nettoyer tout ce qu'il utilise, faire sa vaisselle quoi et qu'elle pourrait rajouter autant de règles qu'elle voudrait quand elle le désirait. En guise de réponse, il baillai et s'étendit sur le canapé en contemplant le plafond. Calypso revint alors avec un autre café et s'installa à coté de lui. Un loup apparu, c'était le petit qu'il avait vue quand il était dans sa cage. Le loup lui demandait de le remercier car il était plus ou moins "libre" grâce à lui. Sora aurait bien voulu lui dire que remercier un loup pour avoir trouver un maitre à un cousin éloigné ça s'appelait pas pour lui rendre service. Surtout qu'il n'aimait pas l'idée de vivre avec elle sans savoir quoi faire.

L'animal avait sauté sur le canapé se plaçant entre eux, la démone posa son café sur la table pour éviter de renverser. Elle lui dit aussi qu'il aurait du se présenter. Ainsi le louveteau se nommait Raven. Calypso semblait contente de voir que l'animal était social avec le lycan. Sora lui fouilla dans sa poche et sortit le morceau de viande séchée.

"T'attends pas à des remerciements pour m'avoir passer un collier au cou...
Mais tiens, tu peux avoir ça. C'était donc ton odeur qui me tournait autour quand j'ai volé ça..."


Il lui donna donc la viande et se leva ensuite pour se diriger vers le couloir. Il se figea à mi chemin et fit demi-tour pour regarder la fille aux yeux de différentes couleurs. Il soupira car il ne comprenait pas tout et cherchait à savoir ce qu'il devait faire. Il avait bien envie d'être gentil et obéissant juste pour l'ennuyer, pour voir ce qu'elle attendait vraiment de lui. Mais pour l'instant, il préférait utiliser cette pseudo liberté à son avantage, il pouvait faire ce qu'il voulait dans cette maison ou presque. Il fit un sourire en fixant la fille.

"Bon, vue que je ne sers à rien et qu'on ne m'a trouvé aucune réel utilité.
Je vais prendre une douche et aller cicatriser tranquillement dans ma chambre.
Si jamais tu te fais chier ou que tu trouve un truc intéressant à dire...
Non mieux, un truc qui soit pas sous forme énigmatique, ben tu m'appelle.
Je viendrai peut-être, si j'ai rien de mieux à faire..."


Il quitta ainsi le salon sans attendre sa réponse. Alors qu'il marchait dans le couloir, il décrocha sa ceinture qu'il laissa tomber au sol, devant la porte de sa chambre. La salle de bain était à coté et donc, il y entra en balançant son pantalon derrière lui; soit dans le couloir. Surement que cela ne lui plairait pas de voir qu'il semait ses vêtements sur son chemin. Il balança son caleçon dans la salle de bain, se retrouvant entièrement nu. Il ouvrit la porte de la douche et s'y glissa doucement. L'endroit était frais, trop même, surement son pouvoir ça expliquait pas mal de choses en faite: elle manipulait la glace, elle était donc frigide. Il fit un sourire en pensant à cette ânerie, fier de lui. Il fit alors couleur l'eau, à fond sur le robinet d'eau chaude. L'eau lui tomba sur le corps, lui piquant l'épiderme à cause de la chaleur, une sensation agréable mais en même temps douloureuse, surtout quand l'eau glissa sur les plaies de son torse. Il profita de cette instant quelques secondes puis sortit la tête de la douche et jeta un regard vers l'entrée de la salle de bain puis partout dans la pièce: pas de serviettes, il ignorait où elles étaient rangées en plus...

"Tu peux m'apporter une serviette s'il te plait?
J'ignore où elles sont.
Après je peux me promener nu et tremper dans l'appartement pour en trouver,
moi ça ne me dérange pas, mais je suis pas sur que tu apprécie."


Il referma la porte de la douche et s'adossa contre le mur, laissant l'eau bouillante couler sur son cors, perler sur sa peau. Il ne comptait pas bouger de là pour un bon moment. Une douche, il l'avait rêvé depuis des semaines, peut-être des mois, depuis qu'il était entré dans cette satanée cage en faite. Il sentait ses muscles se détendre au contact de l'eau, il avait l'impression que son corps reprenait vie, il ferma les yeux et leva la tête en direction du plafond. L'eau coulait sur son visage, ses cheveux, gouttant de son menton sur sa poitrine. A ce rythme là, il allait très bien s'endormir sous la douche...Calypso? Elle enverrait surement Raven lui apporter une serviette, ou alors elle lui en balancerait une rapidement tout en préparant une vengeance pour ses vêtements qui trainaient dans le couloir, de toute façon, il devrait bien les ramasser vue qu'il n'avait rien d'autre à se mettre et que se promener nu serait vie chiant même si cela ne le dérangeait pas, il aimait bien avoir quelque chose sur le corps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Dim 11 Sep - 20:25



Il alla simplement dans la salle de bain. Il balança ses vêtements dans le couloir… Je ne savais pas quoi faire de lui. Dans les grandes lignes si… Cela me déroutait… Je soupirais. Je laissais le temps passait… J’entendais l’eau couler, et dégager une odeur chaude… Je fixais mon café… Raven était descendu, et courait vers le pantalon… Il joua avec se faufilant dedans et ce cachant dans un chambre… Je n’avais même pas touché à ce vêtement. Je repliais mes jambes, prenant mon café dans ma main, tournant la cuillère… Il ne rangea pas la bouteille… Je la fis geler et la brisa en mille et un morceau… Il cria qu’il voulait une serviette… Était-il aveugle ? Ou bête ? Peut être les deux… Je fis mine de ne pas l’écouter, préférant boire ce café… J’avais envie de me défouler… Et si… J’eus une idée… Quelques choses qui pourraient me mettre en forme tout en me servant de lui.


Si cela ne tenait qu’à moi, je n’en aurais pas. Je vivrais seule ou avec mon frère… Et en Sibérie ! Je ne serais pas ici, essayant de devenir dominatrice… Et rendre docile un esclave… Je n’aime pas l’esclave… Obligé pour être avec celui de mes rêves, être simplement dans ses bras…. Oui, je ne savais pas quoi faire lui. J’avais envie de le jeter dans la rue, dans les égouts mais loin de moi… Raven avait accepté de manger la viande… Il ne risquait rien, il ne peut pas mourir… Je finis peu à peu mon café… Je devais tenir, et réussir ce marché avec mes parents… De ce fait, je le relâche. Mais tout lui dire serait mauvais, car il peut se faire docile pour être libre…. Je ne voulais pas qu’il simule cela pour être plus vite libre…. Je voulais qu’on ne me reproche aucune tricherie… Un démon triche énormément… Mes parents aiment tricher mais refuse qu’on triche envers eux… Voila une logique que je ne comprends pas. Je suis jeune, très jeune… Alors permettez-moi de me chercher encore…. Je me cherchais et j’avais dut mal à me trouver… Peut être que Sora est la solution à mon souci, et que finalement je suis comme ma famille… Rien que d’y penser, me fit un frisson de dégouts dans le dos…. Je n’aimais pas cette solution… Et je ne préférais pas y penser.

Après avoir fini mon café, je posais la tasse dans l’évier. Je décidais de taper fort… Monsieur veut s’amuser, alors amusons nous… J’entrais dans la salle de bain doucement. Je laissais Raven jouait avec le pantalon… Voila pourquoi je voulais que rien ne traine… A cause du louveteau… La buée avait teinté les vitres de la douche. La chaleur étouffait toute odeur qui pourrait se dégager. Aucune trace de glace n’y était et n’y sera… J’ouvris les portes de la douche, et j’entrais. J’étais habillée, et j’allais le rester. Sous l’eau, mes vêtements me collaient vite à la peau, montrant mes formes… Je me mis face à lui. Je le regardais dans les yeux, alors que mes cheveux se plaquaient sur mon visage. Une lueur de jeu passa dans mes yeux pour s’éteindre et ne laissais une expression douce mais calme. Je pris son menton entre mes doigts, serrant un peu, Je le forçais dans un sens à me regarder…

« Je m’en moque que vous vous baladez nu dans cet appartement… Je me moque que vous soyez bête au point de ne pas voir les serviettes poser sur le meuble à coté de la douche… Je m’en moque que vous mouillez le sol… Je m’en moque que vous laissez trainer vos vêtements sur le sol… Cependant si vous ne voulez pas que ce beau corps sois mutilé…. Ou que vos affaires soit déchiquète, ne le faite pas… »

Je descendais ma main doucement sur son torse, passant mes doigts sur les cicatrices, allant vers le bassin, m’arrêtant près ce des parties génétiques… Je ne rougissais pas. Ce n’est pas le premier homme nu que j’ai vu, et ce n’est pas cela qui me perturberait… Et de plus, je ne pouvais pas me mettre de le faire, après tout je devais être sur de mes paroles. Je caressais un peu certes partie… Puis je rapprochais mes lèvres des siennes sans pour autant les toucher.

« Et pour finir, je ne pense pas que vous voulez que votre pénis devienne du passé… Car ici, il n’y a qui ne vous aime pas… Alors méfiez vous… »

Sur ceux, je reculais. J’enlevais mes mains, sortie de la douche. J’étais trempée… Mais je m’en moquais… J’eus un petit sourire… Je savais ce que pensez un certain Alpha… Et je savais aussi qu’il en profiterait pour le castrer si il le voyait nu… Je quittais la salle de bain sans prendre de serviette… Je me dirigeais vers ma chambre, passant devant celle de Sora. Il n’y avait plus de trou… Sur mon lit, il y avait marqué un mot, me disant le montant et deux, trois petites choses sans intérêt. Je le mis sous mes oreillers, et me couchai… Je restais mouillée mais je m’en tapais, je n’avais pas l’humeur de faire…. J’entendais toujours Raven faire son fou avec le pantalon mais je ne dis rien…. Je fermais simplement mes yeux, tout en soufflant un bon coup… Longue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Dim 11 Sep - 21:13



Sans prévenir, la porte de la douche s'ouvrit et la démone entra sous l'eau, se retrouvant rapidement trempée, ses vêtements lui collant à la peau. Une lueur de jeu avait traversé ses yeux, mais le lycan avait surtout senti un élan d'exaspération. Elle lui attrapa le menton, l'obligeant à la regarder dans les yeux. Lui disant ce qu'elle avait sur le cœur. Elle disait se moquer qu'il soit aveugle au point de ne pas voir les serviettes, qu'elle se moquait qu'il laisse ses affaires trainées ou qu'il se promène nu dans l'appartement. Juste que le louveteau pouvait déchirer ses affaires et qu'il ne pourrait s'en prendre que à lui. Son beau corps risquait d'être mutilé? Il fit un sourire, elle pensait vraiment avoir peur d'elle ou de ses loups? Elle passa ses doigts sur son corps, glissant vers le bas de son ventre, ses doigts glissèrent lentement sur sa virilité, mais cela ne lui fit rien. Il voyait clair dans son jeu, elle voulait le pousser à bout, elle était énervée, exaspérée et apparemment, elle voulait lui faire comprendre qu'il avait intérêt à agir différemment s'il voulait vive ici. Et bien quoi? Elle voulait qu'il soit lui, elle voulait qu'il ne soit pas un objet sexuel ni un serviteur mais qu'il soit tout bêtement lui. C'est ce qu'il faisait alors si elle n'était pas contente, qu'elle ne vienne pas se plaindre.

Elle approcha ses lèvres des siennes afin de titiller sa curiosité, lui donner envie de l'embrasser mais le lycan ne s'en soucia pas, son instinct animal voyait bien qu'elle dégageait une envie de sang, de violence. Si elle voulait se défouler, le frapper ou le torturer qu'elle se fasse plaisir, il n'en avait pas peur. Elle pouvait même geler la douche et le couvrir de glace, il serait blessé, mutilé mais il pourrait tenir debout. Et si elle voulait jouer à qui risque le plus gros, elle était mal tombé avec lui. Une démone est puissante certes mais un lycan même s'il n'est pas un sang pure est bien plus dangereux. Lui ne possède pas de magie, il ne manipule ni glace, ni feu ou quoi que ce soit, il ne vole pas non plus mais sa force physique, sa résistance, sa régénération n'est en rien comparable à celle d'une autre race. Elle lui dit alors que son entre jambe pourrait vite appartenir au passé si jamais il se promenait nu car un loup ne se gênerait pas pour le lui dévorer. Elle quitta ensuite la douche, le laissant seul alors qu'il fit un large sourire.

Il coupa l'eau et sortit directement de la douche. Nu, l'eau coulant de son corps sur le carrelage de la salle de bain. Il passa sa main dans ses cheveux et les plaqua en arrière. Il soupira.

"Je dois être moi même mais dés que je fais quelque chose, elle s'énerve...
Qu'il vienne son loup pas content,
j'aimerai bien qu'elle voit que son chien même chimérique ne me fait pas peur,
si elle veut voir ses animaux de compagnie se faire massacrer elle peut les invoquer..."


Il serra le poing, ses yeux se plissèrent, il sentait la colère monter en lui. Il en avait déjà marre de cette endroit, marre de cette gamine qui disait des choses pour en faire d'autre et enfin s'énerver sur lui alors qu'il agissait comme elle lui avait demandé de faire. Il ferma les yeux et prit une longue inspiration. Ramassant son caleçon qu'il jeta sur l'évier, il prit une serviette et s'essuya rapidement pour ensuite enfiler son sous-vêtement. Il prit une longue inspiration en arrivant dans le couloir, cherchant l'odeur de Raven qui apparemment avait disparut avec son pantalon. Sora entra dans une chambre vide, voyant le loup qui jouait avec le jean, il l'avait déchiré à différents endroits, déjà que son froc était dans un triste état, là c'était pire. Sora fit un sourire et se retenu d'éclater de rire. Il attrapa son pantalon, lança un regard noir à l'animal et lâcha un grognement animal pour enfin lui retirer le vêtement sans que le loup ne le retienne. Il enfila le jean qui était en morceaux. Il lança un bref regard à Raven et lui fit un sourire avant de s'accroupir devant lui.

"Ta maitresse m'en veut...
Elle veut que je sois moi même et s'emballe dés que j'agis... Normalement.
Tu viens avec moi? Je vais aller... M'excuser...
Et pour te faire pardonner d'avoir déchiqueté mon pantalon, tu viens,
comme ça tu la détendras."


Le louveteau hocha la tête, l'animal pouvait remarquer que le lycan n'avait rien de méchant. Que son grognement agressif n'était pas vraiment une alerte, juste de quoi lui faire peur afin de récupérer son bas sans problème. Sora passa sa main sur le crâne du loup et il se dirigea ensuite avec l'animal vers la chambre de la fille. Il avait croisé les bras et s'adossa au dormant de la porte alors que le loup bondissait sur le lit pour rejoindre sa maitresse encore trempée. Sora se mordait la lèvre, il lança un regard au plafond et soupira lentement, une envie de tabac se faisait sentir, il réussissait parfois à en piquer aux gens ou à en négocier contre un combat avec un autre esclave. Mais là, il n'avait pas fumé depuis quelques jours et il était sure qu'elle refuserait qu'il fume, enfin ce n'était pas vraiment le sujet.

"Désolé... Inutile de t'énerver ma petite.
Tu veux que je sois moi même et que tu vas gérer.
Ne dis pas des choses que tu ne peux pas assumer.
Ensuite, pour celui ou ceux qui en voudrait à ma virilité..."


Les bras du lycan gonflèrent alors, des poils recouvrirent sa peau et ses crocs se firent plus longs. De plus, ses yeux étaient devenu entièrement noir. Il maitrisait un certain stade de sa transformation et là, il le montrait tranquillement, montrant juste que si son loup voulait se battre, il acceptait. Il avait entendu parler des loups invoquer, certains étaient énormes et très fort mais un lycan transformé était bien plus dangereux. Quel que soit la puissance de cette gamine, il ne la craindrait pas et il savait une chose: s'il n'avait pas défier son père, s'il avait écouté son paternel, c'est lui qui serait le maitre et elle, pourrait très bien être son esclave. Si elle voulait impressionner avec son histoire de castration à cause d'un loup, elle aurait du prendre un pauvre hybride humain, croisé avec un animal, un herbivore par exemple ou un insecte, une araignée, peut-être que là, ça aurait eut un impact.

"Qu'ils viennent me rendre visite tes loups.
Sa ne me dérange pas de devenir le chef d'une meute que j'aurai vaincu.
Penses juste un instant, juste une seconde que je suis un lycan et pas un simple clébard.
Tu crois pouvoir me dresser ou que tes loups sont dangereux.
Oublis pas un truc: j'ai beau être un esclave, ou tu as beau m'avoir acheté,
j'ai une fierté et j'hésiterai pas à massacrer tes animaux de compagnie!"


Il prit une longue inspiration, ses battements de cœur s'étaient amplifiés. Sa forme animal, sa forme loup-garou prenait de plus en plus place à son apparence humaine. Il tourna les talons, se dirigeant vers le couloir pour s'arrêter de nouveau. Il releva la tête, humant l'air autour de lui: à moitié transformé, son odorat était bien plus puissant que d'habitude, alors que en temps normal son odorat était largement supérieur à la normale. Il pouvait ainsi détecter toute odeur, aussi infime soit-elle. Sentir si ses loups comptaient se montrer ou non par exemple. Mais il ni avait que l'odeur de Calypso et de Raven.

"Sur ce... Je suis désolé.
Je tâcherai de mieux me tenir et donc de ne pas être moi-même afin que tu ne t'énerve pas.
Reposes toi bien et à demain alors."


S'éloignant rapidement de la chambre de sa maitresse, il se dirigea vers le salon pour ramasser sa bouteille qu'il avait laissé, mais elle avait disparut, seul des petits morceaux de glace trainaient là. Calypso l'avait donc réduit en charpie, elle avait déposé sa tasse dans l'évier sans la laver. Il fit un sourire puis soupira, il ouvrit le robinet et prit la tasse, la nettoyant rapidement pour ensuite la poser au milieu de la table, la petite cuillère à coté. Il l'avait également essuyé. Là, il regarda la machine à café, changea le filtre et remit du café et de l'eau dedans afin qu'elle puisse s'en couler un dés qu'elle se lèverait. Une façon comme une autre de s'excuser quoi. La liberté était encore loin et il ne comprenait rien à cette fille mais bon c'était pas comme si elle était différente des autres: toutes les filles sont chiantes et compliquées. il fit un sourire et entra dans sa chambre, se laissant tomber sur le lit sans s'occuper de rien. Il se retourna pour fixer le plafond, passant ses bras derrière sa tête.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Lun 12 Sep - 13:55

Douce sucre d’un passé nacré dans l’enfer du temps… Ecoulement d’un désir nuancé de peur… Tout est si éphémère que n’a pas de sens de combattre… Le combat… L’avenir d’un chemin tortueux… Que fais – je ici ? Que fais – je à vouloir suivre le chemin de mes chers parents alors que je le suis le contraire…. Une fougasse jeune fille voulant simplement la liberté… Une liberté dans celui qu’elle aime, dans les bras d’Héliah… J’étais dans ce lit, mouillée, rêvant à l’oubli… A la liberté…Rêvant simplement à une autre vie… Je ne suis pas fait pour être une maîtresse… Devrais – je rendre ? Le remettre en cage ? J’en serais finalement incapable… Un loup doit être libre… Voilà ce que je pense, voila ce qui fait que je suis différente… Je ne suis pas comme ceux qui croient que les loups sont des chiens de garde, des soldats dont leur mort n’est que des chiffres dans les statiques de pertes… Ce qui m’a valu d’être très proche d’eux… C’est surement une raison qui fait que je ne sais pas comment me servir de Sora… Dois-je l’échanger ? Oui je devrais peut –être …

Je sentis soudainement un animal à quatre pattes me lèche le visage après sauter sur le lit. J’ouvris les yeux et je vis ce petit animal que je nomme Raven. Il posa sa tête sur mon ventre. Je le caressais du bout des doigts de ma main ganté… Lui massant le crane. Il aimait cela. Sora parla. J’ai crus mal entendre… Il s’excusa ? Mais de quoi ? Mais merde… Il s’excusa… quoi… Je ne comprenais pas là… Je le regardais complètement surprise … Je ne suis pas énervée… sinon il grêlerait. Et puis, il commençait à faire apparaître ses poils et tout le truc, de Lycan… Euh ? Il nous fait quoi un coup de dominant ? J’ai failli exploser de rire, tellement c’est pathétique ! Mais je me retenus… Il veut me dire quoi par là, que si mon petit loup l’attaquerait, il le tuerait ? La bonne blague ! Mes loups ne peuvent pas mourir tant que mon cœur battra. Il aura une jolie surprise quand cela arrivera.

« Je ne suis pas énervée ! Et ne me nommez pas « ma petite » Je ne vous permets pas cela »

Et oui, j’avais remarqué le petit surnom de Sora à mon égard… Seulement, je n’appréciais pas cela. Le seul surnom ou qualitatif qu’on peut utiliser, est Caly. Il est hors de question qu’il me nomme encore « ma petite ». Je fis disparaitre Raven. Il s’évapora simplement…. Et je me redressais sur le lit, restant assise… Il reparla apres sa démonstration. J’eus un sourire amusé, montrant mes crocs… Il croit m’avoir impressionné, cependant il se trompait. Il croit qu’il fait peur à mes loups, là ou aussi il a faux… Il se croit que j’ai peur de ces menaces ? Là, non plus…. Il avait tort sur toute la ligne…

« Pauvre de toi… Je ne vous considère pas comme un clébard… Loin de là… Je ne suis pas énervée… Chef d’une meute ? La bonne blague… Il faut être dans une meute pour être pouvoir prétendre à ce titre… Vous n’êtes dans aucune meute… Alors oubliez cette histoire… »

Si mes loups sont une meute, je suis leur chef… Mais je suis plutôt une grande sœur, protégeant ses petits frères… Après il y aurait Andros un alpha, le premier de mes loups… Mais nous somme une famille… Alors cela ne compte pas vraiment ! Il s’excusa une nouvelle fois et partit… Un drôle de bonhomme quand même. Je me faisais un natte avec mes cheveux mouillés. Je devrais surement prendre une douche et me changer… Seulement je n’en avais pas l’envie.

Soudain la sonnette se fit retentir. J’allais mouillée vers la porte… J’ouvris et on me tendit une lettre… Une lettre envoyée en priorité, marqué… Du sceau des Crowhen… Je soupirais, la prit, et ferma aussitôt la porte… Encore une autre chose ! J’en ai marre ! Ca ne va donc jamais cessé…

Je m’assis en tailleur sur le canapé, et regardai cette enveloppe. Je ne voulais pas l’ouvrir mais dans un sens si. J’hésitais un long moment en ne la lâchant pas des yeux. J’avais peur de ce qu’il pouvait bien y avoir marqué… Ce n’est jamais bon d’avoir une lettre de mes parents… Je finis par l’ouvrir… Il y avait qu’une feuille… Je commençais à la lire.

« Calypso, nous avons appris la bonne nouvelle… Tu as enfin un esclave, on commençait à désespérer sur ta capacité à en détenir un ! Tu sais ce que tu as à perdre si tu échoues ! Ne nous déçois pas ! Si tu le fais, nous te bannissons de notre famille et tu ne reverras pas ton frère… Jamais ! Tu as bien compris ! C’est ta seule chance de nous rendre fière de toi ! Donc petite incapable réussis à prouver que tu es une Crowhen… Et alors, nous tiendrons notre parole… Si tu échoues…. Attention… Car notre colère sera terrible ! Signé ton père et ta mère »

Quand je lus cela, mes larmes coulèrent silencieusement… Je n’arrivais pas à croire qu’ils ont écris cela. J’étais plus triste qu’en colère… Mais la grêle tomba quand même, dans tout le salon… Magnifique non… Je ne pouvais pas le croire… Même à distance, ils me rabaissent.

« NON ! » Criai – je.

Je chiffonnais la lettre et la lançais par terre. Puis je me levais, et allais dans la salle de bain. Je me regardais dans le miroir. D’une main, je séchais mes larmes… Mais elle ne voulait pas cesser. La grêle ne stoppa pas mais elle était faible. Je passais ma main sur le miroir, me regardant… Je veux mon frère, et le seul moyen c’est de faire de force ou pas, de Sora un gentil esclave… Je criais encore une fois, non…Et je tapais violement contre le miroir avec ma main, la brisant et me blessant par la même occasion. Je tombais à genoux criant de douleur. Une grimace s’était installée sur mon visage… J’avais agis avec stupidité ! Je soufflais pour calmer la douleur. Cependant le sang n’arrêtait pas de couler. Raven apparut en couinant et se frotta à moi, et prit une serviette, me la donnant… Je ne pouvais pas la mettre autour car j’avais des verres dedans. Je tentais d’en retirer mais une douleur me déchira la peau, et crie s’en suivis…


« Et merde ! » Soufflai-je.

« Grand sœur…. » Dit – il en couinant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Ven 16 Sep - 12:18



Elle avait dit ne pas être en colère, pourtant c'est ce qu'il avait cru. Quelqu'un avait sonné à la porte, le lycan n'avait pas bougé, toujours allongé sur son lit. Il avait entendu la jeune femme se lever et aller voir. Il se tourna sur le coté en soupirant, il fixa l'armoire vide et resta ainsi durant plusieurs secondes, voir quelques minutes puis il entendu Calypso crier un "non" qui apparemment semblait un peu énervée cette fois. Que c'était-il passé? Il se redressa lentement, se retrouvant assit sur le lit, il passa sa main dans ses cheveux. Devait-il aller voir? Non, cela ne le regardait pas et il ne voyait pas ce qu'il pourrait faire. Il ne savait pas comment s'y prendre avec cette fille, elle lui semblait trop... Compliquée. Il entendait aussi un bruit étrange, comme plein de petit trucs qui tombent sur le sol, ravageait-elle le salon? Puis le bruit se calma, disparaissant presque. Il l'entendu se diriger dans la salle de bain.

Sora se leva alors, marchant tranquillement dans sa chambre, il remarqua et se stoppa en voyant que le trou dans le mur avait disparut. Quelqu'un était déjà passé pour réparer? Impressionnant. Ainsi, détruire cette endroit pour sortir ne servirait à rien, enfin, il avait bien d'autre façons de faire que casser les murs pour sortir. Il traversa le couloir, arriva enfin dans le salon et regarda le canapé. Rien. Il croisa les bras et soupira. Ne comprenant pas trop ce qui avait pu se passer. Puis il remarqua un bout de papier chiffonné et qui trainait sur le sol. Curieux et prévisible, il le ramassa et déroula le papier pour pouvoir le lire et comprendre un peu ce qui se passait. Il savait pertinemment qu'il n'avait pas à faire ça, mais tant pis...

« Calypso, nous avons appris la bonne nouvelle… Tu as enfin un esclave, on commençait à désespérer sur ta capacité à en détenir un ! Tu sais ce que tu as à perdre si tu échoues ! Ne nous déçois pas ! Si tu le fais, nous te bannissons de notre famille et tu ne reverras pas ton frère… Jamais ! Tu as bien compris ! C’est ta seule chance de nous rendre fière de toi ! Donc petite incapable réussis à prouver que tu es une Crowhen… Et alors, nous tiendrons notre parole… Si tu échoues…. Attention… Car notre colère sera terrible ! Signé ton père et ta mère »

Il prit donc le temps de lire, de relire afin de comprendre du mieux possible. Ses parents l'avaient poussé à avoir un esclave, d'où son arrivée dans cette appartement donc. Ils disaient aussi que si elle ne réussissait pas ce qu'ils demandaient, elle ne reverrait jamais son frère, la rejeter de la famille était aussi mentionné mais c'était surtout la menace vis à vis du frère qui était mise en valeur. Leurs colères pouvaient être terrible? Il fit un sourire, pensant qu'il aimerait bien les rencontrer et voir qui avait la colère la plus dangereuse la leur ou la sienne? Sa famille dirigeait des lycans, mais cela ne signifiait pas qu'ils étaient si puissant. Les animaux ont souvent besoin de maitre pour ne pas se dévorer entre eux, c'est pourquoi certain lycan aimaient ou préféraient vivre en obéissant à d'autre. La lettre, la photo dans la chambre, ainsi, il y avait bien eut quelque chose entre elle et son frère, sa famille si était opposée et depuis c'était la galère pour elle. Il se dirigea lentement vers la poubelle, chiffonna le papier et le laissa tomber dedans. Il alla ensuite vers la salle de bain et s'adossa à la porte en ayant croisé les bras sur son torse. Calypso était à genoux au sol, sur le carrelage. Il tombait quelques grêlons du plafond, surement son pouvoir qui se déréglait quand elle était triste ou en colère, il avait remarqué quelque grêlons qui fondaient sur le sol du salon et s'était demandé ce que c'était, là, il comprenait.

"Quand tu en auras l'envie, tu m'expliqueras cette histoire avec ton frère.
Et ce qu'attendent de toi tes parents..."


Il avança vers elle, posa sa main sur son épaule et s'accroupit pour se retrouver à sa hauteur, il regardait son visage, elle était triste et avait séchée ses larmes. Mais elle semblait toujours sur le point de fondre en larme à tout moment. Il ne savait pas trop comment s'y prendre et ne savait même pas s'il voulait la réconforter, après tout, il n'était qu'un esclave, pas un ami ou un confident. Il n'était donc rien à ses yeux. Il n'avait pas pitié d'elle, juste que cela lui faisait mal de la voir ainsi.

"Allé courage... Tu le reverras.
Quitte à ce que je doive jouer le petit chien pour ça.
Je te dois au moins ça pour être sortit de cette cage."


Il lui fit un large sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Ven 16 Sep - 16:14

Je suis là, regardant Raven. Il s’inquiétait pour moi, cela se voyait dans la prunelle de ses yeux. Il se colla à moi, se frottant à moi comme pour me réconcilier…Réconforter. Ma main me faisait horriblement mal que des larmes coulaient par moment. Il fallait que je retire les morceaux de verre de ma main. Donc je m’essayais encore… Mais à chaque fois, le sang coulait plus… Je soufflais fort pour éviter de crier. Je me pinçais même la lèvre par douleur. Le sang coulait de plusieurs plaies. J’avais mis une serviette en dessus, ne pouvant pas la mettre autour… Cela m’apprendra à succomber à la colère… Je soupirais. Je me sentais terriblement triste… Réussis ou soit éternellement banni…. Je n’avais pas le choix… Vraiment pas le choix. J’entendis des pas approchés… Serait – il venu ? Pour se moquer surement… Que ferait – il d’autre d’ailleurs ? Il avait cru que j’étais quoi ? Un monstre ? Bien comme il le voulait… Je soupirais et cria un peu quand je m’arrachais un morceau de verre. Ca fait affreusement mal ! Il entra dans la salle de bain, je ne le regardais même pas. Je tentais de me soigner… Et il se mit à parler, il souffla à propos de mon frère. Je soupirais. Il avait lu la lettre… Comment pourrait –il en être autrement ?

« Cela ne vous regarde pas… Ce qui y a entre moi et ma famille ne concerne que moi ! »

Ma voix était entre un cri de douleur, et un son de tristesse. J’étais entre… Ca n’arrêtait pas de saigner ! Faut vraiment que je me fasse soigner ! Je soupirais. Raven fixa Sora comme si c’était un monstre… Cependant il ne dit rien. Il disparut laissant son odeur dans la pièce, insufflant le fait que s’il me faisait du mal, il allait le payer… Raven veut me protéger, et cela est aimable de sa part, mais il est trop petit pour cela. Sora se mit à ma hauteur et me regarda… Il disait des choses … Voila ce que je ne voulais pas…

« NON ! »

Et suite à cela, je tapais contre le sol de mes deux mains m’enfonçant des morceaux de verre dans mon bras déjà bien amoché. Je lâchais un grand cri de douleur. Et je finis par pleurer… Magnifique… Je ne suis même pas capable de garder mon sang froid… Ils ont surement raison… Je baissais la tête. Je me sentais bien mal… J’essayais d’écarter mes doigts mais cela faisait trop mal. J’étais écorché de partout. Note à même éviter de casser les miroirs de ma main… Je soufflais encore un peu… La grêle avait pris de l’ampleur d’un coup. Stupide fille tu ne contrôle rien, pensais – je. J’étais mal… Et je paraissais faible… A quand la prochaine lettre me rabaissant pour que je me prépare ?

« Je ne veux pas que vous fassiez le chien chien a son maitre… Ils vont le comprendre… Et… »

Je regardais ma plaie qui me faisait toujours autant mal, et finit par mettre une fine couche de glace pour l’atténuer un peu… Je recommençais mon trip d’enlever les morceaux de verre…. Saleté… Je pleurais encore plus fort quand je m’imaginais qu’est ce qu’ils feront s’il apprenne la supercherie… Si Sora se comportait ainsi…

« Merci de vouloir m’aider si c’est le cas… Mais je ne veux pas… Je réussirais ! C’est tout ! Je le dois… »

Je commençais à me sentir mal… Magnifique… La glace ne suffisait pas vraiment… Je ne pouvais absolument pas me soigner toute seule… Ca m’apprendra à ne pas garder mon calme. Je retirais encore un morceau de verre, me pinçant la lèvre…

« Et proposer cela parce que je t’ai sortie de la cage… C’est peu…. » Soufflai – je.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Jeu 3 Nov - 23:59



Elle hurlait, pleurait et parlait quand elle le pouvait. Première chose: ne jamais plus parler de sa famille et encore moins de son frère s'il voulait éviter de la mettre en colère. Seconde chose: paraitre docile sans dire qu'il le fait exprès, il suffirait de se rebeller un peu de temps en temps pour que ça marche, s'il la trompait elle, il tromperait ses parents. Et sur ce point, le petit lycan était doué, il avait bien réussit à faire croire à son père qu'il ne le détestait pas, qu'il ne voulait pas le tuer alors que le mettre face à son paternel lui donnait des envies de meurtres à peine contrôlable. Une seule phrase lui parut importante, la dernière: proposer de l'aider contre sa sortit de cage c'était peu. Donc, elle en attendait finalement plus de lui? De la reconnaissance? Et quoi? Il n'en savait rien mais il comptait bien savoir ce qu'elle voulait de lui, comme savoir le fin mot de l'histoire entre elle et son frère.

En attendant, il lui attrapa le bras, celui qui était blessé. Il ni avait pas prêté attention jusqu'à maintenant, mais l'odeur du sang était présente dans toute la pièce, couvrant presque l'odeur du petit loup qui était partit. Il lui leva le bras avec une extrême délicatesse. Passant alors sa tête son son épaule, il souleva du carrelage froid pour la mettre debout et la fit avancer vers le lavabo sans lui laisser d'autre choix. Mais même s'il était insistant dans ces gestes, il était surtout très doux, ne voulant pas lui faire mal. Il mit la main de calypso au dessus du robinet et il lui lança un bref regard.

"Regarde ailleurs.
La douleur est plus supportable si tu ne fixe pas la blessure.
Ensuite, tu me laisse faire...
Tu me crieras dessus, m'insulteras ou me détesteras après.
Mais pour le moment je vais m'occuper de ça,
histoire que cette foutue douleur s'atténue et que tu ailles mieux."


Il y avait beaucoup de sang sur le sol, il verrait après pour nettoyer mais pour le moment, il comptait s'occuper de son bras et de sa main. Il ouvrit le robinet et fit couler de l'eau froide. Pour le moment ça irait, sa main était couverte de glace, il fallait déjà enlever la glace doucement... L'eau coulait sur sa peau gelée ainsi que sur ses différentes plaies. Il laissa faire et s'occupa en attendant des morceaux de verres qu'il pouvait enlever. Ses ongles poussèrent alors, ainsi que des poils apparurent sur le haut de sa main. Une transformation partielle, juste assez pour les griffes et pouvoir mieux retirer les morceaux. Il en attrapa un et le retira délicatement, du sang coula un peu, elle avait du avoir mal, mais il n'avait pas d'autre solution pour faire...

"Désolé... Je m'applique pour être délicat..."

Il continua, retirant un autre morceaux, puis un autre. Se concentrant sur les plus gros morceaux pendant que la glace fondait lentement. Ses ongles grattaient parfois un peu les plaies pour réussir à extirper le verre, il faisait ça avec des gestes soignés, lent et délicat, s'appliquant comme un chirurgien lors d'une opération à risque car il ne voulait pas enfoncer un bout de miroir comme il ne voulait pas lui faire d'avantage mal. Son regard était posé uniquement sur les blessures, concentré sur ce qu'il faisait que cela en était impressionnant: aucun sourire, aucune parole, aucune vanne ou quoi que ce soit ne sortit de sa bouche. Il était sérieux comme il l'est très rarement. Calypso avait enfoncé plusieurs morceaux de verres en profondeur quand elle avait frappé le sol de colère. Résultat, il devait enfoncé ses ongles pointues dans sa chaire pour réussir à les extraire. Gratter les plaies, presque ouvrir d'avantage pour réussir à les avoir. Un peu sadique? Non, du tout, justement il faisait ça pour qu'elle ne souffre plus, mais il ni avait pas d'autre solution, il ne possédait pas de magie et encore moins une capable de soigner.

Au bout d'une bonne vingtaine de minutes, il était parvenu à tout retirer, prenant alors le soin de tout vérifier de nouveau. Observant chaque coupures pour s'assurer l'absence de tout résidus de verre. Il rinça alors son bras et prit le savon pour nettoyer tout ça pour enfin lui "rendre" son bras. Il lui fit un sourire puis se tourna pour chercher des bandages ou des pansements. Il trouva une bande et revint donc vers elle. Un peu gêné, il était face à elle à présent et prendre soin d'elle comme ça le mettait un peu mal à l'aise... Amadoué? Non du tout... Juste que la voir triste et en colère, il n'aimait pas et il préférait la voir comme elle était avant: souriante ou joueuse mais pas comme ça, avec des larmes aux coins des yeux. Comme quoi les hommes sont faibles devant les larmes des femmes...

Il lui fit doncun pansement un peu maladroit, mais qui suffirait pour maintenir ses plaies à l'abri et éviter qu'elle mette du sang partout. Il s'adossa alors au mur et soupira, une cigarette n'aurait pas été de refus ou un bon verre d'alcool.

"Je suis pas docteur...
J'espère en tout cas que ça ira comme ça..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Ven 4 Nov - 17:22

On suppose que l’impulsion est une bonne chose par moment, mais là ce n’était pas le cas. Calypso avait succombé à la colère, et à la tristesse, dut à une simple lettre. Conséquences, elle avait fracassé le miroir, s’ouvrant la main et l’avant bras, et ayant des bouts de verre dans la peau… Elle avait tenté bien des moments de ce les enlever, mais la douleur fut vive, comme une multitude de poignard… Les dires du Lycan n’avaient rien arrangé, cela avait juste accentué la colère de la démone et de ce fait, elle tapa violement contre le sol de sa main blessé… Enfonçant par ce moyen des morceaux de verres dans la peau, libérant un cri. Elle rapprocha son bras ensanglanté contre sa poitrine, le tenant un peu. La douleur lui faisait horriblement mal comme le feu te consommant peu à peu, pour mieux t’apprendre les facettes de la mort. Sa peau tirait de tout part, lui donnant envie de gratter par moment. Cependant touché sa peau endoloris, souffrante ne la tentait pas des masses. Elle souffla fort, respirant le mieux qu’elle pouvait. Elle tenta de bouger ses doigts mais ils étaient crispés par la douleur des morceaux du miroir, la bloquant dans les gestes, de peur d’avoir trop mal… Elle ferma les yeux un instant, voulant ignorer Sora. La glace diminuait la douleur, mais pas assez… Calypso tenta de garder son calme contre cela, mais n’y arriva que très mal à le faire. La grêle dansait dans la pièce comme des petits tourbillons. Les larmes coulaient le long de ses jours, salissant son visage d’une faiblesse qu’elle ne voulait pas montrer. Elle ne supportait pas cette situation… Elle aurait souhaité qu’elle n’est jamais eu lieu. Qu’elle soit seule là, dans sa salle de bain.

Lorsque qu’elle ouvrit les yeux soudainement au moment ou il lui prend le bras, elle fixe avec surprise… Elle se demandait ce qu’il voulait faire, surement lui faire encore plus mal… ou la tuer simplement… Elle ne savait pas quoi penser, tout ce qu’elle voulait, c’était qu’il la lâche. Elle tira un peu sur son bras, mais stoppa sentant la douleur lui déchirer la peau comme un éclair qui lui traversait. Calypso se fit mettre debout sans qu’elle ne compris pas pourquoi… qu’est ce qui lui prenait lui qui était si rebelle avant ? Elle fronça les sourcils en le voyant, tentant de ce dégagé de lui. Elle ne voulait pas qu’il la touche. Calypso finit par s’écarter de lui, mais pas assez vu qu’il réussit à lui prendre son bras blessé… Elle ne lâchait pas du regard.

« Laissez-moi ! »

Calypso l’écouta un instant. Elle était perdue. Calypso savait qu’elle ne devait pas lui faire confiance, et surtout elle voulait se demerder seule… Très têtue, elle n’allait pas se laisser faire, et ne détournerais pas le regard. Elle sentit l’eau sur sa peau rouge par le sang. L’eau froide lui fit du bien calma la brulure de la douleur que les différentes plaies créaient. Elle eut un sursaut quand elle vit les griffes poussaient. Elle imagina le pire, et recula, retirant son bras d’un coup. Elle ne voulait pas qu’il la touche avec ça. Au pas de la porte, une ombre fougasse, et à peine distingue fixait la scène comme un téléspectateur d’un série hospitalière. Cependant dans tout cela, des yeux ambrés ressortis dans cette ombre, et avec une lueur de méfiance, et protecteur sur ce qu’il voyait, comme près à attaquer aux moindres gestes d’agressivité venant de Sora… Calypso sentait ce regard sur elle, et n’était surement pas la seule à le remarquer, mais ne fit pas attention, sachant bien qui se cachait là. Une odeur de loup bien plus puissante que celle de Raven, fracassa les murs de sa présence, comme une menace sous jacente, prête à bondir.
Sora avait repris son bras, alors que Calypso avait jeté un regard à l’entrée de la salle de bain. Elle se mordit la lèvre quand il en sortit un, un de ces satanés bouts de verre. Elle ne faisait que regarder, et souffrait le plus qu’elle pouvait en silence mais des cris de douleurs s’échappèrent quand même de ses lèvres. Elle tenta à plus reprise d’enlever son bras, mais à chaque fois, la douleur fut comme une décharge électrique !

« Lâchez-moi ! Arrêtez ça immédiatement ! » Cria- t- elle.

Elle ne tenait plus, et voulait tomber à genoux. Elle se sentait mal à force, et devenait pâle a vu d’œil. Elle stoppa ses tentatives car elle avait du mal à tenir debout. Elle voulait absolument s’assoir.

« Arrêtez ça ! Vous me faites mal ! » Continua- t- elle de crier.

Imperturbable, il ne devait pas l’écouter comme si il ne l’entendait pas, comme si elle n’existait plus à part sa blessure. Calypso trouvait qu’il était plutôt délicat, et prévenant alors qu’il avait une bonne occasion du lui arracher la peau, et de la faire souffrir encore plus. Elle ne trouvait pas cela logique. Elle serra ses doigts, mais cela lui fit très mal, tirant sur ses articulations… Elle souffla étouffant un cri de douleur. Elle finit par s’écrouler, ne pouvant plus tenir sur ses jambes. Elle était donc sur ses fesses, les jambes pliées, une sur chaque coté, comme à genoux, sauf que d’être assise sur ses mollets, c’est sur le sol qu’elle est assise ! Elle soufflait fort, très fort, et avait chaud… Etait surtout pâle. C’est pour ca qu’en général dans ce genre de cas on donne des calmants et des anti douleurs… ca empêche les malaises. Vu qu’elle avait chaud, elle fit diminuer considérablement la température de la pièce, en glaçant les murs et le sol. Elle finit par poser son bras ensanglanté sur le sol, pour calmer la douleur. Sa peau enflait sous le choc que les soins de Sora … Elle le fixa qui s’approcha d’elle, avec un bandage… Elle hésita à lui donner son bras. Cependant elle finit par lui tendre avec résistance. Elle soupira se laissant faire en tournant la tête.

L’ombre était toujours là, fixant les moindres gestes, attentive, et bien présente dans la pièce. Son odeur ne se calma pas au contraire, elle s’amplifia… quand il eut finit, elle le regarda de nouveau. Ses joues étaient marquées par ses larmes qui coulaient encore un peu. Elle ne l’écoutait pas, elle n’en avait pas envie. Elle regarda ensuite sa main, et le bandage, quelques teintes à peine visible faisaient leur petite apparition. Elle bougea les doigts avec mal, tournant son bras puis finalement, elle regarda Sora, et tendit sa main vers lui…

« Vous n’avez pas à me toucher ! Vous m’aviez fait mal ! NON ! Je n’avais pas besoin de votre aide ! Je suis assez grande pour me soigner toute seule ! »

Calypso créa une pique de glace assez épaisse dans sa main, et lui lança dessus… Elle glissait dans l’air, la fracassant comme une feuille de papier, viser le visage de l’homme… La lame de glace était bien aiguisé et demander juste à atteindre sa cible c'est-à-dire l’homme qui était contre le mur… Elle approchait de plus en plus. Calypso avait descendu son bras, et regardait la scène. Puis finit par reculer contre le mur, dans un coin, repliant ses jambes contre son torse, les entourant des ses bras. Elle baissa la tête, et ferma les yeux…

Alors que le pique était presque arriver, elle le fit fondre en fines gouttelettes. Quelques secondes plus tard, cela aurait blessé peut être gravement Sora. Pourquoi ne l’avoir pas fait ? Surement peut être parce qu’elle n’était vraiment pas comme tous ces démons que sa race regorge… Surement plus humaine qu’on pourrait le croire au premier abord. Elle recroquevilla en soufflant, ca lui faisait toujours mal après tout. Elle ne le fixa pas, ne voulant simplement pas.

L’ombre regarda la scène dessinant un sourire dans cette brume, et partit comme si de rien n’était. Finalement si Sora est un vrai demi loup, il l’avait bien senti…

« Merci… » Susurra t- elle.

Sans bouger, sans changer de place, ni lever la tête, elle finit par rajouté doucement, simplement…

« Pourquoi ? »

Peu de temps après, elle releva la tête essuyant ses larmes un peu, du revers de sa main.

« Pourquoi m’avoir soigné ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Sam 12 Nov - 21:40



Durant tout ce temps, à lui retirer les morceaux de verres, il avait comme senti une présence. Pensant au petit loup, il ni avait pas prêté particulièrement attention, aurait-il du? Peut-être, allez savoir... Malgré tous les cris de la fille pour qu'il arrête, il fit mine de pas l'écouter, de ne pas l'entendre. Ben quoi? Il fallait bien retirer ces morceaux de verres et il comprenait qu'elle puisse avoir mal. Elle hurla et se plaignit souvent, finissant par s'écrouler sur le sol. Sora pensa qu'il aurait été bien de lui donner des calmants, mais que c'était un peu tard pour ça. Il s'en voulu un peu sur le coup...

Un froid incroyable avait envahit la pièce, les murs et le sol étaient couvert de glace. Réticente pour le bandage, Calypso avait hésité un peu pour finalement lui tendre son bras. Puis vint enfin les reproches, elle lui criait dessus, disant qu'il n'avait pas le droit de la toucher, qu'elle pouvait se soigner toute seule, qu'il lui avait fait mal. Il soupira, croisa les bras et s'adossa contre le mur glacée de la salle de bain. De la buée s'échappait de ses narines à chacun de ses souffles vue la basse température de l'endroit. Elle agissait comme une enfant, elle voulait le dresser pour impressionner ses parents, elle ne voulait pas d'aide de quelqu'un, se justifiant en disant être grande. Des réactions et des phrases prononcés par une adolescente en pleine crise, voilà ce que voyait Sora en face de lui, ce qui le fit sourire. Alors qu'elle recula pour se blottir dans un coin de la pièce, elle lui lança un pic de glace en plein visage, cherchant à le blesser, à le tuer. Surement une vengeance pour lui avoir fait mal. Il avait voulu l'aider, il garda son sourire sur son visage, ferma les yeux et attendu que le projectile vienne lui fracasser la mâchoire, lui perforer le crâne ou une quelconque douleur ayant de grandes chances d'être mortelles.

L'odeur du loup se dissipa et il n'avait pas été blessé, même pas de bruit de la glace qui se fracasse contre le mur. Il ouvrit les yeux, regarda devant lui et vue une flaque d'eau sur le sol. L'eau se changeait déjà en glace suite à la température ambiante. Ainsi, elle avait changé d'avis et modifier son geste? L'enfant grandirait-il ou simplement avait-elle canalisé ses folies de démon? Va savoir pensa-t-il. Calypso était toujours recroquevillée dans son coin, tenant son bras, surement avait-elle encore mal, ce qui était normal. Elle donnait l'impression d'un animal blessé et Sora n'aimait pas trop la voir comme ça. Il donna un coup de poing dans le mur, faisant éclater la glace qui recouvrait le mur, au même moment, elle le remercia, il se figea, lui lança un regard et lui fit un sourire.

"De rien... Si je dois servir d'esclave, autant avoir une utilité non?
J'aurai pu ne rien dire, ne rien faire, te laisser faire ta vie c'est vrais.
Mais quel intérêt?"


Alors qu'il ramassa la glace, qu'il se dirigea vers le lavabo et ouvrit le petit placard juste au dessus. Le placard classique: miroir sur la porte qu'on trouve dans toutes les salles de bain. Elle lui demanda pourquoi. Pourquoi l'avoir soigné? Il soupira, fouilla dans le placard et sortit un médicament: un calmant enfin un anti-douleur. Il le connaissait bien ce médicament, l'esclave de son père lui en donnait souvent après ses entrainements ou ses combats. Oui, son père avait passé son temps à faire de Sora, son fils, une arme de combat, un guerrier qui lui servirait de chaire à canon en cas de conflit. Il avança vers la jeune démon, sans prendre la peine de lui répondre. Une envie de tabac naissait en lui, ça faisait un bon moment qu'il n'avait pas fumé. Oui, c'est mauvais pour la santé, ça donne les dents jaune et une mauvaise haleine mais il ne fumait pas beaucoup, c'était surtout pour le coté "bad boy" qu'il aimait se donner. Il s'accroupit alors devant elle. La fixant dans les yeux durant quelques secondes puis il lui colla la glace sur son bandage: le froid atténuerait un peu la douleur, bon sur le coup c'est pire on dirait mais ça se calme vite. Il lui tendu l'anti-douleur et lui sourit.

"Prend le, sa ne peut te faire que du bien.
Je connais bien ce médicament... J'en ai avalé plus d'une centaine dans ma vie."


Il releva les yeux, fixa le plafond de la pièce et soupira. Son regard semblait perdu dans le vide, son esprit semblait ailleurs. Il devait donc lui répondre à ce "pourquoi?" lui même ne savait pas trop. Elle pleurait, difficile de résister à une femme qui pleure, ça lui faisait mal au cœur de voir une femme triste, même une démone adolescente. Oui, son père était un véritable salop avec les femmes et cela l'avait toujours marqué dans son enfance, de ce faite, il ne supportait pas de les voir pleurer. Il la fixa, elle avait des larmes pleins les yeux. Il avança sa main pour lui caresser la joue, chercher à la réconforter, à partager sa douleur pour la soulager. Ses doigts effleurèrent sa joue, sans vraiment toucher sa peau, il se rattrapa rapidement, retira sa main dans un geste désordonné et se releva dans la foulée. Elle refusait qu'il la touche alors autant éviter. Certes il aimait embêter, mais là elle était blessée, donc il serait gentil avec elle.

"Je...
Déteste voir une femme pleurer ou souffrir comme être triste.
Que tu m'ait acheter ou non, que je ne sois qu'un esclave à tes yeux ou non,
Je m'en moque. Tu avais besoin de soin, tu pleurais, ça me suffit pour t'aider.
On reprendra notre petit jeu de la maitresse juvénile
et de l'esclave rebelle une fois que tu iras mieux. D'accord?"


Il lui fit un sourire, passa sa main dans ses cheveux et réalisa qu'il avait du sang plein les doigts. Il se tourna vers le lavabo, ouvrit le robinet, se lava les mains rapidement puis se retourna vers elle. Bon... Je ne te dérange pas plus longtemps alors... Je vais dans ma chambre.

Sans attendre, il quitta la pièce, se dirigeant d'un pas las vers ses quartiers. Il pensa à elle, elle était étrange, il n'arrivait pas à la cerner et encore moins à la comprendre. Les femmes étaient compliqués, mais celle-ci semblait encore pire dirait-on.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   Mer 16 Nov - 17:48

Douce glace, douce éternité, folle étreinte, folie froide, éternelle souffrant dans le souffle chaud des Hommes. Rêve de mort dans un simple linceul de glace… Oubliant que son monde n’était qu’une vaste scène de théâtre… Dont elle n’était qu’un pantin voulant plaire son créateur, à son menuiser, qu’elle est bien capable de marcher et d’avancer sans fils… Cependant a chaque fois qu’elle chutait, elle souffrait un peu plus … Encore et toujours…

Sora qui était – il réellement ? Un loup se croyant rebelle mais cachant un cœur ? Ou bien était il un simple masque pour mieux torturer son prochain ? Elle le regardait sans le regarder, toujours dans son coin. Elle aurait pu le tuer, le punir, le geler dans le sol, et le faire dévorer… Ses parents l’auraient surement fait… Ils n’auraient rien compris, et l’achèverais plutôt que de comprendre… Seulement au grand dam de ses parents, elle était différente, plus humaine, que diabolique, plus angélique que cruelle… Cela ne plaisait à personne, sauf à son frère Heliah… Elle entendait souvent qu’elle était la honte des démons… et qu’elle devait surement mourir dans un coin…

Sora c’était mis devant elle, accroupit, après avoir pris des calmants… Elle ne souvenait pas d’avoir de telle chose dans son armoire. Elle le regarda avec des yeux étrangement doux, et sans colère comme si elle ne lui en voulait pas… Et c’était vraiment le cas, mais elle ne l’avouerait pas. La glace avait repris sa place là ou il avait tapé contre le mur, comme si il n’avait rien, comme si cela n’avait pas eu lieu… Pourtant cette glace restait dans la salle de bain, et ne s’engouffrait pas… Elle contrôlait donc tout. Pourtant son visage montrait le contraire… Elle sentit la chaleur provenant de la main de Sora caressant sa joue, elle en jeta un simple coup d’œil… Elle avait arrêté de pleurer, mais elle ne bougea pas.

Les calmants gisaient le sol comme une invitation à les prendre … Cependant ces calmants ou anti douleurs ne tenta pas Calypso… Elle n’en prendrait pas. Elle préférait plutôt souffrir, sentir la douleur… Non elle n’était pas maso, mais elle était simplement trop têtu pour être faible face à ça, et ce n’était pas ce qu’on lui avait dit, répété, jusqu’à que ce soit ancré dans sa tête… Un démon n’utilise pas de médicament… Un démon c’est puissant, et ca sait souffrir en silence… Le silence, elle ne pouvait pas le garder mais elle pouvait refuser les médicaments et c’était bien son intérêt…

Calypso ne bougea toujours pas, gardant son regard doux posé sur son loup si on peut dire ca… Car finalement, il était à elle comme un chien à son maitre… Cependant pourquoi était – elle incapable de penser comme cela…Il finit par se relevé, il avait parlé puis il est partie…. Elle voulait le retenir, l’empêcher de partir. Elle en avait envie… lui pendre sa main, l’attirait à coté d’elle… Mais ce n’était pas tolérable, pourquoi le retenir ? Juste par envie ? Ou juste par besoin d’avoir une présence ? Elle le laissa finalement retourner dans sa chambre sans rien dire, juste en acquiesçant de la tête.

Faut l’avouer, le juvénile n’est pas trop bien passé aux oreilles de Calypso mais il n’avait pas si tort que ça ! Simplement, elle n’aimait pas ce mot même si elle avait été faible et fragile un moment… Elle prouverait aux autres que même à son âge, on peut faire preuve de maturité… Et elle était déterminée pour ça ! Elle attendit quelques minutes toujours dans la même position puis finit par ce lever… Elle s’étira faisant une simple grimace dut à la douleur. Elle était toujours pieds nus, et avança sur la glace. Chaque pas qu’elle faisait laisser son empreinte de pied un peu humide… La température augmentait peu à peu. Bientôt la glace aura disparut, laissant une fine couche d’eau, qui séchera … Elle était recouverte de sang, et donc alla se changer. Ne voulant pas salir plus de vêtement, elle mit une chemise blanche qui lui arrivait à mi cuisse… C’était une chemise d’homme. Elle laissait ses longues jambes nues. Ses cheveux étaient parsemés sur son visage par quelques mèches. Elle alla dans la salle de bain qui avait perdu beaucoup de glace, et se lava le visage effaçant ses larmes.

Pendant ce temps, dans la chambre de Sora, un petit être plein de poil apparut caché.

« Grand sœur est têtue, mais à un bon fond… Merci de l’avoir aidé, elle n’aurait pas réussi seule… Cependant on l’a endoctriné à se débrouiller toujours seule quoiqu’il arrive, et que les esclaves sont des jouets de tortures… La dernière notion n’a jamais eu de réel impacte sur elle. »

A peine cette petite boule de poil avait finit qu’elle disparut sans attendre de réponse. Calypso se présenta, sans marque sur son visage, comme si rien n’avait eu lieu au pas de la porte, posant une épaule contre le bois, et fixa Sora.

« Fumeriez – vous ? Je dirais oui … Hum… »

Elle s’approcha du lit et posa une cigarette et une allumette, puis recula aussitôt. Une récompense pour l’avoir aidé ? La réponse n’existe pas encore, ou est finalement inconnu… Et on ne le saura peut être jamais…

« Vous mettez le feu quelques parts autre que la cigarette, et plus jamais vous n’en aurez… Et surtout vous connaitrait ce que c’est d’avoir froid même avec des poils Sora… »

Elle était sérieuse et pourtant la douceur était dans ses yeux, mais pour combien de temps ? Elle finit par sortir, et alla dans la salle de bain, elle devait nettoyer, pour enlever toute trace de faiblesse… Mais vu les dégats, elle n’en avait pas l’envie… Elle finit par s’assoir sur le canapé tendant ses pieds sur la table de bois, fixant le plafond… Elle devait mieux se contrôler face aux mots de ses parents… Elle baissa les yeux vers son bandage. La douleur était un peu calmée mais elle restait quand même vive à cause de certain mouvement. Elle dit quelques mots peu charitable en russe, et ferma les yeux un instant…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie commence .... [ Pv : Sora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: