AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La caresse du diable [pv : Zack Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La caresse du diable [pv : Zack Zero]   Mar 13 Sep - 14:44

La lune se levait dans les méandres de la ville, déversant son regard empreint de mort sur ceux qui marchent dans les rues… Les nuages n’étaient que poussière dans cette atmosphère polluant… Une nuit naissant laissant sa toile d’étoiles envahir ce monde…. Les bâtiments se profilaient à l’horizon, nageant dans lumière astrales… Les lampadaires éclairaient les rues, et les passants qui osaient marcher… Le temps avait pris, le soleil c’était couché… Le sang allait coulait… Et j’allais en être la cause… Je suis la cause du chaos de cette nuit… Je suis le diable dans les entrailles du monde ….


J’avais décidé en ce début de nuit de porter une jupe noire avec une ceinture rouge, attaché dans dos avec un nœud papillon dont les pants retombaient le long de mes jambes. Le haut de mon corps était recouvert d’un tissu blanc, laissant mes épaules dénudées, et dont les manches étaient bouffantes. Au coin gauche de mon haut, des papillons noirs y étaient cousus… Mes jambes étaient recouvertes d’un collant blanc, et à mes pieds, j’avais mis des ballerines à talons carré, et sangles de couleur noir. Autour de ma cuisse droite, il y avait une sangle brune, avec 7 scalpels. A mes mains, je portais des gantelets en tissu, avec des rayures dessus, noir et blanc. Mes cheveux reposaient sur mes épaules, et parsemaient un peu mon visage… J’étais prête à jouer ! Et qui sera mon jouet ? J’eus un sourire sadique.

Je déambulais dans ces rues, fixant le moindre détail un bref instant. Je voulais jouer, et j’avais un peu faim… De plus, je devais passer à la maison close…Pour régler quelques petits soucis… Et si je brûlais ce lieu ? C’était une jolie idée ! A retenir ! Une douce idée… On m’en voudra si on sait que c’est moi mais après tout, que ferait un vampire avec une allumette ? C’est alors qu’un homme m’accosta. Il était grand, baraqué. Il portait un costard noir. Les cheveux blonds court encadraient son visage, dévoilant magnifiquement ses yeux verts pâle. Il me fit un sourire doux et « Je ne veux pas de mal » Si on pouvait le traduire, bien sur. Il me complimenta sur ma beauté… Je restais calme. Je ne fixais que je ne me laissais qu’envahir par le bruit de son cœur, et le sang qui y en coulait. Et si je le charmais ? Pour mieux le croquer ? Se serait bien tentant non ? J’eus un sourire !

Je lui répondais bien sur, je suis polie… Je lui pris la main et aussitôt, il serra la mienne… Il pensait quoi ? Qu’on allait copuler dans un coin ? Il se trompait … Cependant cela m’amusait. Je l’emmenai dans une rue sombre, sans que personne ne nous voie… Je le plaquais un peu fortement contre le mur, me collant à lui…

« Tu es bien charmant… M’autoriserais-tu à te croquer ? » Demandai – je avec une voix et un regard empli d’innocence…

L’homme rougit un peu… Mais ca réponse fut rapide, et clair.

« Oui ! Je ne manquerais pas que vos lèvres touches ma peau »

On n’a pas le même sens du mot croqué… Tant mieux pour moi ! Le petit monsieur vient simplement de se condamner à un pseudo mort… Je m’approchais de son cou, serrant un peu l’homme contre le mur, pour qu’il ne bouge pas. Allait-il comprendre ? J’espère que oui ! Cela pouvait être drôle. Je lui fis un bisou dans le cou puis le mordit, buvant son délectable sang. La liqueur rouge et chaude entra dans ma gorge, dans tout mon être. Il s’agrippa à moi, voulant d’un coté me pousser, l’autre rester ! Maso ? Peut être… Je continuais de boire. Ses mains glissaient contre mon corps, lâchant toute envie de battre… Il s’affaissa un peu sous la douleur… Ses cris se firent de plus en plus bas, n’étant qu’un murmure. J’enlevai après un long moment mes crocs. Je léchais la plaie, et ensuite sensuellement mes lèvres… Son sang fut onctueux, et doux. Je le laissais en vie mais je pris un scalpel, et grava D.S dans son cou, sur la plaie. Cela m’amusait. Je m’écartais de lui, et je le laissais dans la ruelle. Je nettoyais de ma langue la lame, et je la rangeais. Je pris un mouchoir qui était dans ma poche et essuya le sang.

Quand j’avais finis, je compris que je n’étais pas loin de l’agora. Et si j’allais voir les esclaves dans leur cage ? Voir comment des être peuvent il rester dans des cages sans tenter de s’échapper … C’était tentant. Et donc, je le fis. La maison close attendra encore un peu. J’entrais dans sur le marché. Je fixais ces innombrables cages. Il y avait de tous les sortes. Grande, petite, accroché, ou au sol… Y avait de tout… Je faisais mon possible pour ne pas être remarqué… Quoique, je pourrais jouer avec ces démons et leur ouvrir le ventre… Je m’approchais donc des cages, et certains esclaves pas encore endormis, me sifflèrent, ou dirent des choses….Comme :

« Oh la belle gosse, j’aimerais que tu m’achètes… »

Des bêtises dites par un humain… J’eus un sourire sadique en le voyant crucifier … Mais ce n’était qu’une idée, donc une illusion. Je ne lui répondis pas. Si il savait, il ne dirait pas cela… Je continuais de marcher entre ses cages… Lassé par cela, je sortis de l’agora… Fixant de loin cette chose… Qu’on nomme marché…
Revenir en haut Aller en bas
 
La caresse du diable [pv : Zack Zero]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corne du Diable = Psycopathe
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ? FILET DU DIABLE | RPG | HP
» Zack Fair.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: