AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Obéissance et ordre {Pv Béatrice}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Jeu 6 Oct - 20:02

Rapport n°467 : rencontre supprimée des archives par XXXX (identité inconnue)

- N° 6, quel est votre statut ? La réunion est elle déjà en cours ? Votre ''unité'' ne nous révèle pas grand chose !

- C'est parce qu'il n'y a encore rien à voir n°1, les familles ont leur propre système de sécurité et donc il semble qu'il veuille se passer de nous pour le moment... Je vous recontacterais si j'ai du nouveau !

La communication brutalement coupée, je me retrouvai enfin seul dans ma tête et dans mon armure : ce n'est pas que la présence de mes compagnon,s d'armes me gênaient mais parfois c'est bon d'avoir ses pensées rien qu'à soit et pas partagées avec d'autres gens... Aussi proches de vous soient ils !
Donc, pour résumé la raison de notre présence ici, ma mission consistait à surveiller et à agir si quoique ce soit venait à troubler une réunion de certains membres des 12... Une affectation plutôt inutile quand on savait que les familles dirigeantes avaient chacune un dispositif de sécurité des plus impressionnantes pour elles même. Il devait donc s'agir d'une envie des officiers de se faire bien voir en disant : << regardez, on est là nous aussi et on fait bien notre boulot... On peut avoir notre petit susucre ? >>

Cette pensée fortement négative fut réprimée par un protocole de bien séance qui m’affligea l'équivalent d'une petite déchargé électrique dans le cerveau... Etre cyborg n'a pas que des avantages après tout. Mais voilà que les dirigeants se dispersent : ils repartent tous dans une direction et par des moyens différents et les suivre ce serait avéré impossible pour un homme seul. Le reste de mon unité communiqua rapidement plusieurs rapports à chacun de ses membres et quand vint mon tour, je fis de même avec ma ''cible'' : une belle femme aux yeux blues qui semblait n'avoir pas plus de 30 ans mais sur l'île, les apparences ne veulent rien dire.

Cependant, mon rôle dans cette opération n'est pas juste d'observer la femme mais aussi de lui assurer un surplus de protection donc je reste à une distance respectueuse mais assez proche pour qu'elle puisse porter son attention sur moi si tel est son désir... Il ne reste plus qu'à savoir si la dirigeante va apprécier la présence d'un titan de fer à ses côtés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Ven 7 Oct - 16:32

[HJ: Roxanne va participer au RP si ça ne te dérange pas]

Béatrice avait assisté à la réunion des treize familles en compagnie de Roxanne sa lycane presque apprivoisée. Imaginez la réaction des Haishin quand ils ont apperçu cette lycane que Béatrice était en train de dresser?
Quand la réunion prit enfin fin, Béatrice, toujours en chaleur n'avait qu'une seule envie, qu'on s'occupe d'elle, qu'on s'occupe de l'appaiser. Elle regarda Roxanne et sourit.

-Je sors, rejoins moi le plus vite possible...

Elle passa la main sur sa chevelure, toujours tirée à quatre épingles et elle sortit, et regarda autour d'elle. Tous les autres étaient déjà partis. C'est alors qu'elle apperçut un tas de muscles et de féraille. Elle ne pût empêcher ses lèvres de former un sourire. Un nouveau jouet. Un jouet avec lequel elle allait s'amuser, elle le sentait. Ni une, ni deux elle s'avança vers lui, féline et sourit.

-bonjour, qui es tu? Tu veux t'amuser avec moi, c'est bien ça?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Ven 7 Oct - 19:18

Roxanne avait écouté avec une attention dissimulée la réunion, au mieux qu'on avait pu la laisser écouter. Bien évidemment, elle était la garde du corps de Béatrice et avait un certain 'privilège' d'être en sa présence. Mais, Roxanne n'était toujours pas apprivoisée. Si les gens croyaient qu'elle était dressée..., ils étaient dans le tort. Roxanne n'était pas stupide, voilà tout. Pour le moment, elle était au service de Béatrice depuis trop peu de temps, alors elle ne tentait rien, elle mijotait encore quelques possibilités comme une évasion ou une balle perdue quand Béatrice la laissait s'entraîner avec ses armes. Reste qu'elle prévoyait retourner à sa liberté et retrouver ses collègues qui s'insurgeaient contre les maîtres et les maîtresses de l'endroit, c'est donc pourquoi elle enregistrait les informations qu'elle jugeait pertinentes pour le moment où elle retrouverait les siens. Pour le moment, elle la jouait calme. Bien évidemment, elle n'était pas vraiment soumise et Béatrice pouvait sentir sa résistance. Mais, elle restait calme devant les autres pour éviter des conséquences désastreuses, s'opposant à Béatrice juste assez pour lui montrer qu'elle n'était pas soumise, mais pas trop pour ne pas non plus qu'on lui fasse la peau. Elle était intelligente, elle n'allait pas non plus faire sa tête dure pour se faire tuer non plus.

La réunion se termina enfin. Béatrice se leva pour quitter et la lycanne en fit autant, toujours sous sa forme humaine. Sa forme animale était trop incontrôlable pour le moment pour qu'elle s'y risque. Le sourire de sa maîtresse provoqua un soupire et un regard plus ou moins mécontent de la lycanne, elle savait ce qu'il voulait dire. Après tout, elle n'avait pas pris grand temps pour comprendre que la démone était en chaleur perpétuellement et qu'elle ne vivait que pour le sexe. Roxanne par contre n'était pas très axée sur la chose et aimait encore moins le fait que la partenaire soit une femme et non un homme. Elle faisait de son mieux pour 'gâché' le plaisir de la démone, mais c'était dur à faire considérant comment elle était, Roxanne faisant néanmoins de son mieux pour lui donner le moins de plaisir possible. Sa maîtresse lui demanda de la rejoindre dehors le plus rapidement possible, Roxanne ne répondant rien et se contentant de faire demi-tour pour sortir de la salle.

Alors que Béatrice sortait à l'extérieur pour l'attendre, Roxanne se présenta à l'endroit où on lui avait confisqué ses armes par mesure de sécurité. Quand on lui remit son équipement, elle le passa en revue avec la plus grande minutie. Son arme blanche était en parfait état, elle fixa l'étui à sa cuisse et rangea l'arme. On lui remit quelques babioles qu'elle rangea sur elle aux endroits désignés et finalement on lui remit sa carabine d'assaut qu'elle passa à ses épaules en bandoulière. Maintenant, elle allait devoir raccompagner la démone à son château et elle savait la suite. Elle subirait les sévisses de la démone qui voudrait se satisfaire d'elle et ce pourrait peut-être même avoir lieu en chemin. Roxanne ferma les yeux et prit quelques secondes pour se redonner un peu de force. Quand elle sortit de l'immeuble, elle repéra sa maîtresse immédiatement et sans la moindre difficulté. Un homme de chair et de métal par contre était dans les parages et biens armé. Probablement qu'il n,'était pas une menace au vu des actions de Béatrices, mais Roxanne était peu contente d'être une esclave et toute façon de compliquer la vie à Béatrice était bonne. La surprotégée également. D'un pas rapide et militaire, l'arme d'assaut pointé directement sur l'homme qui avait commencé à interagir avec elle, elle s'interposa entre les deux et repoussa sans grande force l'homme uniquement pour lui faire comprendre de prendre une distance raisonnable. De mouvements militaires précis qui démontraient une compétence sans le moindre doute, elle gardait l'homme en joue et arma l'arme pour mettre une balle dans la chambre. Sa voix inquisitrice s'éleva.


« Identité, fonction et objectifs. »

Elle savait très bien que l'homme ne voulait aucun mal à la démone, sinon il aurait été hostile et probablement que le combat serait déjà en cours. Mais si par cette action Roxanne pouvait compliqué la vie à Béatrice, pourquoi pas. Après tout, elle ne faisait que son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Ven 7 Oct - 20:42

-bonjour, qui es tu? Tu veux t'amuser avec moi, c'est bien ça?

Une entrée en matière des plus surprenante surtout quand cette phrase aux intonations lubriques provenait de la bouche d'une des grandes personnalités de la cité mais certaines étaient réputées pour leurs travers (mais ce n'est qu'une ''rumeur'') donc je ne devrais être surpris de rien en la présence d'une des 12 familles et de leurs représentants. Cela dit, après un rapide examen de la jeune femme en face de moi, je ne pu m’empêcher d'avouer que m'amuser avec elle ne serait pas une mauvaise chose mais je ne pense pas qu'il y aie une chance qu'une telle situation se produise un jour ! Mais je me rends compte que je n'ai toujours pas répondu à sa question et donc je m'empresse de claquer les talons de mes bottes l'une contre l'autre lorsqu’elle se rapproche encore plus près de moi quand soudain une jeune femme en armure s'interposa avec une arme chargée juste en face de moi... Pas vraiment le genre d’accueil que j'apprécie d'habitude mais alors que j'allais neutraliser, la voix autoritaire de n°1 retentit dans mon esprit :

- N°6, votre taux d’adrénaline est largement supérieur à la normale ! Rapport de situation !

Je réprima un accès de fureur à la fois à cause de l'intervention de l'esclave qui outrepassait ses droits et à cause de la capacité qu'à mon sergent à être encore plus vite au courant des problèmes de ses coéquipiers que n'importe qui d'autre dans la brigade.... Quel chieur parfois !

- Rien de grave capitaine, je suis en pleine altercation avec une esclave qui fait du zèle : elle est actuellement en train de me mettre en joue... Je pense couper le contact un moment et régler cela ''à l’aimable''... Terminé !

Mon chef fit clairement passer sa frustration sur la liaison mentale puis glissa d'un ton froid et aussi professionnel que d'habitude :

-Bien, j'envoie N°5 pour vous couvrir si besoin est, laissez donc votre esprit ouvert pour qu'il puisse vous repérer plus facilement et une dernière chose... J'ai ''entendu'' pour le chieur !

Sur cette réplique, mon chef brisa la connections et je ne pu pas retenir une injure de retentir dans mon esprit avant de le fermer complètement même à mon collège censé me retrouver : je ne préfère pas qu'il sache que mon problème est lié à une femme et surtout à une esclave car je deviendrais avant demain la risée de tout le régiment avant même la tombée de la nuit !

D’ailleurs, le fait d'avoir toujours son arme pointé sur moi augmente encore mon niveau d'adrénaline au point que je commence ''à voir rouge'' et m'empare du canon du fusil avec ma main mécanique pour le tordre vers le haut avant de le lancer plus loin. Je frappa mon poing contre ma paume pour qu'un bruit sec résonne puis envoya un coup de poing juste assez prés du visage de la femme pour qu'elle en sente le déplacement d'air mais, contre toute attente, la petite créature esquiva mon coups avec une grâce féline qui m’étonna un court instant avant que je me mette en garde haute... Le duel ne manquerait sans doute pas de piment !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Dim 9 Oct - 15:35

Alors que Béatrice, égale à elle même jouait avec le nouveau jouet qui lui était présenté, sa lycanne fit un excès de zel en la surprotégeant. Quelle situation ironique. Elle se doutait de ce que voulait vraiment Roxanne, mais après tout le jeu n'en était que plus grisant. Elle regarda les deux devant elle, à couteaux tirés. Elle allait pimenter un peu le jeu, à sa façon bien entendu.

-Celui qui gagnera ce petit combat, aura droit de coucher avec moi... si il y a match nul, ce sera les deux... Je vous regarde...

Elle sourit et recula, les bras croisés. Elle se mit assise sur un banc proche d'eux et observa les choses qui se déroulait sous ses yeux, ne pouvant empêcher sa main de caresser sa poitrine généreuse.

-je ne veux bien entendu pas de mort...


Souriante, elle était heureuse d'avoir des jouets qui feraient tout pour elle. Peut-être qu'elle allait même leur donner envie de gagner en se caressant juste devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Dim 9 Oct - 23:49

La main de l'homme devant elle attrapa le canon de son fusil d'assaut et lui arracha des mains. Normalement, le fait qu'il le lance plus loin n'aurait pas dû être aussi efficace au vu de la bandoulière qui retenait l'arme contre elle. Par contre, Roxanne ne voulait pas prendre de chance et donc fit glisser habilement la bandoulière de son épaule pendant le mouvement de bras qui lança son arme plus loin, laissant l'arme atterrir plus loin sur le sol sans être en déséquilibre de son côté. Si au départ Roxanne ne faisait qu'un excès de zèle pour exaspérer Béatrice, alors là l'homme venait de lui déclarer un affrontement qu'elle lui ferait regretter sans le moindre doute. Si la lycanne tenait à une chose, c'était bien à son équipement et qu'on l'abîme ainsi n'était pas pour la réjouir. Peu importe qui pouvait être ce colosse de métal, elle n'en avait rien à foutre. Elle n'avait pas été à la tête d'un commando de rebelle pour rien, elle n'était pas une experte des interrogatoires pour rien non plus. Arme à feu, arme blanche, arts martiaux, elle en maîtrisait un rayon qui sans lui donner une confiance aveugle, lui laissait croire qu'elle pouvait mettre à mal l'homme. La puissance était le facteur de la force et de la vitesse... si le colosse avait la force, Roxanne avait la vitesse. Restait à voir maintenant. La réaction de Béatrice ne lui fit aucune surprise non plus. Ainsi donc, elle allait prendre un plaisir sadique à voir deux personnes se battre pour rien, enfin Roxanne trouvant la récompense ridicule jugeait qu'il s'agissait de rien.

« Aussi bien perdre alors. »

La réplique faible et discrète était empreinte d'une résistance qui prouvait bien qu'elle n'était pas la gentille chienne docile qu'on voulait la penser. Si elle était capable de se montrer plus 'docile' pour éviter de se faire corriger par un groupe complet de dirigeant de l'endroit, maintenant qu'elle était seule avec sa maîtresse, l'arrogance ne lui coûterait rien de bien grave. Elle ne s'en priverait pas non plus. De sa posture, elle avait une ligne de vue sur la démone qui avait pris place sur un banc pour observer le combat, alors que la main de Béatrice parcourait son corps pour les aguicher. Roxanne eut une moue de dégoût devant le spectacle. Pas qu'elle était une puritaine condamnant le sexe, mais elle avait quand même sa décence. Si Roxanne prenait part au combat, c'était pour une seule raison : pour se défendre et pour montrer à cet homme qu'elle savait se défendre. Que sa maîtresse utilise gagnant ou perdant pour se satisfaire, Roxanne n'en avait rien à faire, elle n'avait pas la moindre attirance pour cette démone en chaleur qui l'avait acheté.

Néanmoins, un coup de poing, suite à un craquement de doigts, se dirigea vers elle. Pour lui faire du mal ou non, c'était une agression qu'on dirigeait contre elle. D'un mouvement habile et rapide, elle évita le coup sans aucune difficulté, jugeant donc qu'il ne servait qu'à l'intimider sans la viser réellement. Cet homme croyait-il qu'elle n'était qu'une pauvre conne à qui Béatrice avait donné des armes bon marché? Si c'était le cas, il comprendrait son erreur rapidement. Roxanne avait vécu une vie commando, une vie militaire parmi les rebelles qui tentait de faire tomber les 12 familles et l'esclavagisme. Les consignes de Béatrice, Roxanne ne s'en préoccupait pas, mais pas du tout. Elle ne tuerait pas cet homme pour le tuer, mais s'il se révélait trop insistant, Roxanne n'aurait aucun remords à mettre fin à ses jours. Si cet homme voulait défendre et même avoir les faveurs de ces êtres qui se disaient maître et maîtresse, alors il méritait son sort.

Sa réaction fut vive et immédiate. Durant son esquive, Roxanne tourna légèrement son corps et donna un solide coup de pied du plat du pied où un humain normal aurait son tibia. Elle ne tentait pas vraiment de lui faire mal, mais de le prendre par surprise et donc faire une douleur surprise poignante, ainsi que le déstabilisé. Profitant de l'appui de son pied sur la jambe de l'homme, elle donna une impulsion pour sauter en écrasant au mieux la jambe ou pour faire reculer l'homme, reculant elle-même avec ce saut pour se replacer en position défensive propre à l'art martial qu'elle avait suivi. Un geste à peine perceptible seulement lui fut nécessaire pour que le couteau dans l'étui à la cuisse se retrouve dans sa main droite, sa main la plus puissante. Elle resta silencieuse et se contenta d'observer son adversaire, il avait des failles et elle les trouverait. Pour le moment, elle allait le laisser attaquer. L'attaque demandait plus d'énergie et elle avait appris à se battre en esquivant et en utilisant les failles. Sa concentration et son adrénaline étaient au maximum, elle était en mode 'machine de guerre' et elle oublia complètement qu'un risque grave pouvait survenir... une transformation en lycanne sanguinaire incapable de contrôler ses pulsions animales.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   Mer 12 Oct - 20:22

*tue la, tue la, tue la, tue la, tue la ! Fais la souffrir, fais la gémir, fais la pleurer, fais la supplier pour sa mort, fais la regretter de simplement être née ! Tu dois la remettre à sa place ! Fais le ! Cette femelle n'est rien par rapport à toi alors écrase la comme un cafard, brise ses os et aspire en la moelle, perfore ses poumons de ta lame et de tes mains car c'est tout ce qu'elle mérite !*


Ce dialogue aurait normalement sa place dans l'esprit d'un psychopathe mais voilà qu'à présent, il habite les quelques mètres cubes de ma boite crânienne tel un locataire plus qu'ennuyant mais qu'on ne peut expulser à cause d'une clause d'un obscur contrat qu'on doit respecter bon grès, mal gré. Cela dit, ces paroles dérangées on ceci de plus désagréable qu'elle fonctionne très bien sur mon psyché qui a perdu son calme et son contrôle coutumier ! Sans que je sache pourquoi, la jeune femme avec ses esquives et ses gestes m'énervent au plus haut point : son petit coup de pied est loin d'être suffisant pour me blesser mais il a par contre le don de m'enrager un schouilla ! cependant, je ne perdais pas encore de vue mon entrainement spartiate et la discipline que m'avait inculqué l'expérience et les opérations : la simple vue du couteau de combat dans la main armée de mon adversaire rousse douche ma fureur irrationnelle et me refais passer en mode de combat. Ma propre lame bondit dans ma main et je suis bien décidé à passer outre les ''revendications'' d'une des matriarches de la cité quand une voix, celle de mon commandant me hurle dans les oreilles avec une intonation décidée :


N°6 je vous ordonne d’arrêter ce petit jeu stupide immédiatement ! Ranger votre lame et retourner à la base tout de suite ! Vous serez mis au arrêts pendant un long moment ça c'est moi qui vous le dis !


Les paroles de mon supérieur hiérarchique me foutent encore plus en rogne et je ''coupe'' la liaison du mieux que je peux avant de foncer sur la jeune femme à l’apparence faite pour le combat avec un coup censé la décapiter : mon coup s’arrête à un cheveux de son crâne et je sens le sien s’arrêter aussi prêt de ma carotide... Un match nul je suppose...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obéissance et ordre {Pv Béatrice}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obéissance et ordre {Pv Béatrice}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: