AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit tour a l'hopital [Finis]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Merrly

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2011

Papier d'identification
Race: Hybride
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Wiver Blades

MessageSujet: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 21 Fév - 22:18

Après que Wiver est tué la personne dans lequel son esprit se trouvait Merrly avait finalement retrouvé son corps d'origine qu'un intrus occupait mais comme le démon l'avait assommé la néréide était transportée inconsciente par ce dernier jusqu’à l’hôpital car quand Merrly se réveilla, elle s'y trouvait déjà.

Elle s'éveilla doucement puis ouvrit les yeux, clignant un peu des paupières avant de commencer a bouger. tout semblait revenu à la normal personne ne contrôlait son corps, pas de voix dans sa tête tout semblait aller vraiment au mieux. Finalement le voleur de corps n'était plus là semblait il et tant mieux. Les infirmières s'étaient bien occupé d'elle apparemment. Merrly constata qu'elle avait quelques pansements étanches pour résister a l'eau puisqu'elle était dans un aquarium. Merrly nagea un peu avant de sortir sa tête de l'eau pour scruter un peux les environs. Wiver n'était pas là, vu comment elle l'avait vu en colère peut être n'avait il pas souhaité resté à la clinique se ronger les sangs, pourtant la néréide aurait bien aimé le voir à son réveille, cela la rendait un peu triste de pas voir le démon malgré le coup de sang qu'il avait eu. Merrly reposa sa tête sur le bord du bassin en rêvassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 21 Fév - 22:46

Le temps était couvert encore une fois, et cet endroit lui faisait froid dans le dos, des instruments d'analyse, des scanners des choses et d'autres. Brehhhhh ! Tant de choses qui pouvaient éventuellement détecter la supercherie. Lia avait eut vent de quelque chose qui avait mis dans un sacré état de nerfs son maitre. Et la raison de ce changement était là, dans ce bâtiment dans cet... comment dit-on déjà ? Ah oui, hôpital, c'est écrit sur ce panneau... Il n'y avait rien de tel par chez elle, à Nirnes, les faibles, les blessés, les mal-formés, on les mangeaient... Hors de question de laisser des erreurs génétiques ou des poids ralentir les nirniens... Mais à vrai dire, cela, elle n'avait jamais eut son mot à dire.

Arpentant les couloirs, un petit panier à la main elle hésita à demander son chemin. Une servante comme elle n'avait pas vraiment envie de discuter avec le personnel soignant, trop dangereux à son gout. Elle marcha ainsi, pendant plusieurs dizaines de minutes avant de trouver la pièce qu'elle cherchait. Un bassin, avec dedans une dame poisson. Ce devait-être elle la Merrly dont avait parlé Wiver... S'approchant à pas de loup, timide et ne sachant pas vraiment que dire, elle s'avanca.

- Mademoiselle Merrly ? Je... Je suis Lia, une autre servante du seigneur Blades...

Oui... très succinct comme présentation, en même temps elle ne savait pas du tout comment s'adresser à elle, ni même les rapports qu'elle entretenait avec le maitre. Peut-être était-elle comme la dame chat, à refuser son autorité, ou comme elle, soumise et dévouée ? Aucune idée, alors autant rester prudente. Elle dévoila le contenu du panier, des victuailles, gâteaux, légumes... bref, tout un panel de choses diamétralement opposées.

- Je... je ne savais pas si vous aviez à manger alors je... Ni même ce que vous aimiez en fait... Alors voila...

Elle lui déposa le panier sans trop approcher, craignant sans doute de tomber à l'eau. Mais la vérité c'est qu'elle voulait savoir ce qu'il s'était passer, et demander au maitre dans son état n'était pas chose aisée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Merrly

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2011

Papier d'identification
Race: Hybride
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Wiver Blades

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Jeu 1 Mar - 21:36

Merrly regarda la jeune femme rentrer a parement ce n'était pas une infirmière, puis qu'elle avait un panier de plus la demoiselle n'était pas habillé comme le personnel médial. La néréide écouta l'explication de la jeune femme, c'était une suivante de Wiver, il devait sans nul doute être très occupé ou préoccupé pour ne pas être rester près d'elle vu qu'il devait bien l'aimer pour l'avoir apporté à l’hôpital.
Cela ne dérangeait pas du tout Merrly que Lia se soit présenté tout simplement sans en rajouter des tonnes, cela ne la dérangeait pas, de plus elle trouvait cela gentil que la jeune femme lui est apporté a manger.


Merci ^_^

Merrly la regarda déposer le panier prés de l'aquarium, elle semblait prudente comme si elle avait peur de tomber en approchant de trop près de l'eau. La néréide adressa un gentil sourire a la jeune femme pour la rassurer; Puis se collant un peu plus au bord de la paroi jeta un oeil de plus prés au contenu du panier et sortit un sandwich au poisson; Se dépêchant de le manger tout en gardant les yeux sur Lia ainsi qu'en faisant attention de pas salir l'eau. Elle englouti bien vie le tout puis mangea un bout de gâteau. Merrly avait pas du tout pensé au début qu'elle avait si faim mais ce petit repas avait ouvert son appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Sam 3 Mar - 18:30

Hum... Je me réveille... Ah oui, c'est vrai que je suis toujours dans le corps de cette hybride poisson, elle à l'air de penser que je suis partis, tant mieux, se sera à mon avantage, pour le moment, je reste passif et observe ce qui se passe par ses yeux...

Après quelques minutes, je vois une autre personne entrer, elle se présente à Merrly.


-Mademoiselle Merrly ? Je... Je suis Lia, une autre servante du seigneur Blades...


Tiens donc, une servante de Blades, serait-elle venue chercher Merrly? Hum, ça pourrais me permettre de me sortir de là, mon hôte est trop loin du foudroyant, nous dépassons les 15 kilomètres autorisé, ce qui fais que je ne peux pas réintégrer mon corps, pour le moment, je reste toujours passif.


-Je... je ne savais pas si vous aviez à manger alors je... Ni même ce que vous aimiez en fait... Alors voila...


Elle pose ensuite un panier de nourriture sur le bord, mon hôte y va, sort un sandwich au poisson et le mange en remerciant cette Lia.

Une fois que mon hôte termine le sandwich, je reprends le contrôle du corps.


-*Héhéhé, tu pensais que j'étais partis? Et bien c'est perdu...*


Voilà, je contrôle à nouveau Merrly, et celle-ci ne peut à nouveau que regarder ce qui se passe sans pouvoir agir. Je continue donc de jouer le rôle de la femme poisson en restant au bord.


-C'est drôlement bon, qu'est ce que c'est comme poisson?


Je lui touche ensuite à la main et intègre son corps pour pouvoir m'échapper, je l'envoie à la place dans le corps de Merrly. Je récapitule, je suis maintenant dans le corps de Lia, Lia et Merrly sont dans le corps de Merrly, Lia doit être choquée héhé...


-Ca fais du bien d'avoir des jambes humaines pour se déplacer, vous voilà deux dans ce corps de femme poisson, à vous de vous décider qui va en prendre le contrôle huhu...


Je me dirige vers la sortie, comme si de rien n'étais, lorsque je passe la porte, une infirmière entre pour inspecter Merrly, j’accélère le pas.


[HRP: En gros, Lia, comme dis sur CB et MP, je fais des trucs de ce genre ^^ vous êtes toutes les deux dans le corps de Merrly, la logique des choses est que se soit Lia qui ai le contrôle, mais vous pouvez vous arranger, vous avez droit à un transfert de corps (toucher le corps de quelqu'un d'autre pour en prendre le contrôle), je vous est mis l'infirmière pour que vous ne soyez pas coincées. Dites moi par MP si ça ne vous va pas, je changerais. ^^ Lia c'est à toi de RP]
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 25 Avr - 0:45

[désolée du retard]

Cette jeune femme était charmante, quoi qu'un peu étrange, son air si triste un peu plus tot avait laissé place à un visage ravit par l'en cas qu'elle venait d'engloutir. Au moins elle semblait aller bien... Mais au moment où Lia commençait à être soulagée une chose étrange se produisit, elle sentit une vague d'effroi s'emparer d'elle avant que son regard ne tourne. Pourquoi était-elle dans l'eau ? Et pourquoi se voyait-elle dans un miroir ? Quelle était cette présence qu'elle sentait au fond d'elle ? Attendez, non ce n'était pas un miroir c'était son corps ! Quelqu'un avait souillé son enveloppe charnelle ! Quelle...

Elle sentait la colère l'envahir alors qu'elle tentait de sortir du bassin pour se mettre sur ses jambes... qu'elle n'avait pas. S'étalant de tout son long, la jeune infirmière accourrut rapidement alors que Lia poussait un cri de douleur. Celui ci raisonna dans sa tête.

* Merrly ? *

Se demanda-t-elle. Etait-elle présente aussi ? Mais au moment où l'infirmière posa sa main pour l'osculter, Lia se sentit à nouveau partir, en une fraction de seconde elle avait des jambes, elle faillit même basculer à nouveau dans le bassin alors qu'elle reprenait ses esprits. Ah oui, le/la fugitif... Elle devait le rattrapper. Elle détalla en quelques secondes, criant à Merrly.

- Pousse un bon cri ! Il faut alerter tout le monde...

Mais que faire, à peine dans le couloir le larsin et son corps avaient disparut. Elle devrait faire vite... Elle se mit à courir dans les couloirs, connaissant à présent la direction de l'entrée. Elle topa un médecin au passage, affollée.

- Un rebel a agréssée la patiente, prévenez le seigneur Wiver, et fermez le batiment ! Il faut prévenir la sécurité !

Il ne fallait surtout pas qu'il sorte avec son corps, qui sait combien de temps il pourrait contenir sa vraie forme ? La moindre émotion pourrait s'avérer dramatique. Elle vit le médecin se précipiter sur le téléphonne de service, ce ne ferait que le ralentir mais au moins, il serait bloqué ici avec elle. Elle finit par atteindre l'accueil, la secrétaire semblait aussi paniquée qu'elle.

- Que se passe-t-il Grace ? J'ai fermé les portes et appelé la sécurité d'urgence...

Mais Lia ne prit pas le temps de lui répondre, lui adressant simplement un regard troublé. Saisissant le téléphone elle fit un numéro qu'elle finissait par connaitre par coeur.

- Allo ? Seigneur Kagao ? Ah... Bien, dites lui qu'il est urgent qu'il se rende à l'hopital, dites lui qu'une servante de Wiver a besoin d'aide.

Il était risqué de l'appeler, non pas pour laisser son corps échapper, mais plutot pour laisser échaper son petit secret. Elle se redressa, espérant que soit son maitre soit son maitre chanteur daigne lui porter secours. Et s'il était déjà sortit ? Non, impossible, l'hopital était immense, il aurait beau être rapide, il ne pouvait pas concurrencer un coup de fil interne. Il était donc coincé avec elle, ici, il était temps de le retrouver.

- Je crois que c'était une femme, on aurait-dit une humaine, une servante, il ne faut pas qu'elle sorte avant l'arrivée de la police.

Fit-elle à la standardiste, avec une voix plus paniquée qu'autoritaire. Tant pis, même si son corps était plaqué au sol, elle devait tout faire pour en reprendre le contrôle. Heureusement que ses pouvoirs étaient difficiles à maitriser, sinon ça deviendrait vite le chaos. Elle regarda autour d'elle, espérant appercevoir le larcin.


[J'espère que ça ira, sinon on verra, Lyx, à toi de voir si Kagao et Wiwi interviennent, sachant que Kagao connait mon secret]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Sam 28 Avr - 0:39

[Merrly part en W-E et ne sait pas quoi répondre, donc pour le moment, on rp à deux. ^^]

Alors que je m'apprêtais à sortir du bâtiment, la sécurité arrive et ferme tout empêchant tout individu quelque soit son rang d'entrer ou de sortir, c'est qu'elle est rapide la petite...

Les hauts parleurs annonce qu'un serviteur à blessé une patiente, cette Lia joue le rôle du personnage, elle est plutôt maline, si notre rencontre c'était fait dans un autre contexte, nous aurions peut-être pu être amis qui sait, enfin bref, pour le moment, c'est un petit duel entre elle et moi.

Je regarde tout autour, il doit bien y avoir quelques cinquantaines de serviteurs, le hic c'est qu'elle a bien précisée que c'était une femme, ce qui réduit le temps de recherche de moitié, que faire?

J'ai une petite idée, j'esquive discrètement les gardes afin de me rendre dans les vestiaires des infirmières. vu l'heure qu'il est, personne n'entre là dedans pour le moment. Je cherche un casier libre, j'en trouve un. Je regarde sur les côtés à la recherche d'un cadenas un code, et bingo, en voici un, je l'ouvre sans trop de problèmes, c'est facile quand on connais le truc.

Je prends ensuite la tenue d'infirmière qui s'y trouve et me change, je met mes vêtements dans le casier vide un peu plus loin et le ferme avec le cadenas, j'ai changé le code.

Je sort de la pièce, une autre infirmière ma salue, je n'ai plus qu'à me fondre dans le décor. Je regarde la carte que je porte sur moi, je dois rapidement changer la photo, j'ai vu un photomaton dans le couloir tout à l'heure, j'y vais en faisant attention à ne me faire voir par personne.

Une fois la photo prise, je déclipse la protection de la carte et change la photo, chose assez facile.

Je m'occupe ensuite également, via un ordinateur de modifier les données par rapport à mon "nouveau job", je change la photo de profile, l'âge, ect... Mon nom d'emprunt est "Sacha Miroël".

Je crois cette chère Lia, elle à l'air assez stressée, aurait-elle peur?


-Bien le bonjour.

Elle passe assez rapidement, elle n'a pas du faire attention à mon visage, héhé... Étant donné que je porte une tenue d'infirmière, mais va t-elle se retourner en reconnaissant sa voix? Je lui laisse une chance de m'identifier, je continue mon chemin sans me retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Dim 29 Avr - 14:12

La jeune servante continuait son tour de ronde, questionnant au passage le personnel, les patients. Elle pouvait parfaitement décrire le suspect et pour cause, c'était elle même. Comment avait-elle pu se retrouver dans une telle situation, Merrly en entendrait parler, elles avaient des choses à se dire semble-t-il, et elle même s'en voulait d'avoir été aussi imprudente, elle n'aurait jamais cru que la femme poisson pourrait se hisser jusqu'à elle dans son bassin et la toucher. Maintenant, elle se retrouvait face au danger qu'elle avait toujours redouté : elle même, il fallait le, ou plutot la retrouver à tout prix.

Elle se redirigea vers l'accueil, cet ilot de bureau au centre du hall d'entré avait une vue imprenable sur toute la salle, s'il voulait sortir, il passerait forcement par là. Elle fut tout de même légèrement soulagée de voir la sécurité mise en place, mais serait-ce suffisent ? Il vallait mieux l'espérer. Mais alors qu'elle discutait avec la standardiste pour trouver les videos surveillance, une voix la salua. Sur le coup, elle n'y fit pas attention, mais ça ne la laissa pas indiférente pour autant, ça la bloquait. Elle connaissait cette voix malgré la différence de perception auditive de ce nouveau corps. Se retournant, elle fut stupéfaite de trouver ce qu'elle cherchait, elle même, en vêtement d'infirmière, un badge affichant "Sacha Miroël"... Aucune chance ! ce nom ne lui allait pas du tout et puis comment expliquerait-elle que sa tête soit dans les fichiers de l'hopital ? Plus ça allait, plus cette histoire sentait le roussit. Elle devrait effacer toutes ses traces ici, expliquer tout cela à son maitre, à ceux qui se poseraient des question...

Non... Attendez une seconde... C'était peut-être une occasion unique... Elle qui révait de devenir humaine, la voila dans un corps parfaitement normal, ou du moins moi contraignant que son ancien corps. Mais du coup que faire de son ancien corps ? Elle avait sa petite idée dessus, et elle ne laisserait personne le concerver, si en plus elle pouvait coincer un rebel à l'intérieur... C'était tout benef.

Elle partit à la poursuite de son corps en l'appelant. "Sacha ! Sacha ! Attends" Elle parcourut le couloir pour le/la rejoindre, sans jamais la perdre de vue. Passant près d'un chariot, elle y subtilisa une seringue vide et un scalpel qu'elle glissa dans la poche de sa blouse. Rattrappant alors la soit disant Sacha, elle concerva la tete haute et l'oeil inquiet en murmurant.

- Si vous vouliez parler il y a sans doute plus délicat et plus discret comme manière de procéder... A moins que vous ne vouliez autre chose ?

Elle lui désigna une petite remise afin qu'il soient plus tranquilles pour bavarder.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Dim 29 Avr - 23:31

Elle m'a finalement reconnu, et contrairement à ce que je pensais, elle n'alerte pas la sécurité présente, remarque, j'ai tout modifié pur faire comme si j'étais réellement cette fameuse "Sacha", sachant qu'elle a 3 ans de service ici... Bref, elle me suit en m'appelant et me propose de nous rendre dans un endroit plus discret, je décide d'accepter et de la suivre, voyons voir ce qu'elle veut...

Nous arrivons donc dans une petite remise, il n'y fait pas trop clair, les murs semblent isolés, on n'entends pas ce qui viens de l'extérieur de la pièce, est-ce un hasard ou connaissait-elle cet endroit? Je penche plus pour la première option, il est facile de deviner les zones en jetant un coup d’œil ici.

Je regarde mon interlocutrice, elle est maintenant l'infirmière qui est entré dans la chambre de Merrly, et à bien y faire attention, ça semble lui plaire, s'en est même presque inquiétant, elle semble limite heureuse, enfin bref, surement du bluff, ou mon imagination.


-Hum, dites moi, vous semblez toute excitée là, ce qui s'est passé il y a peu vous plait temps que ça ou quoi?

Je me demande bien ce qu'elle va répondre...

Après, me concernant, c'est étrange, je me sent plus fort que la moyenne humaine, ce corps... Quelle facultés possède t-il, cette femme est-elle vraiment humaine? Enfin bref, je saurais bientôt la vérité.

La sécurité continue ses vadrouilles dehors je pense, il est donc inutile de sortir rapidement et de me faire remarquer, surtout si il pose des questions à mon sujet...

Je me plaque contre le mur, je m'étire, je m'assieds ensuite sur un fauteuil se trouvant ici, je croise les bras et les jambes.


-Vous n'avez pas lâcher un mot, et vous semblez toujours aussi satisfaite et excitée, est-ce mon imagination, ou l'êtes vous réellement? Si vous m'avez demandée de venir ici, c'est que vous avez quelque chose en tête, alors allez-y, je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Lun 30 Avr - 21:37

La jeune fille se sentait troubler, qui ne le serait pas alors qu'elle s'adressait à son propre corps ? Peu de gens pouvaient se targuer d'en avoir déjà eut l'occasion... Ou pas. Cet individu ne semblait pas en être à son coup d'essai, c'en était presque effrayant, et s'il venait à prendre le contrôle de quelqu'un de plus influent ? Comme... Son maitre. A cette simple pensée, elle sentait la colère monter en elle, une vague de réfflexes de protection qu'elle eut du mal à réfrêner. Pourtant, son visage ne laissa rien paraitre, son attitude neutre qu'elle avait dans son propre corps était répercuté dans celui ci. Elle nota pourtant que le sourire allait bien avec son visage maintenant qu'il était contrôlé par quelqu'un qui savait sourire, ma foi elle s'y entrainerait, c'était joli. Elle se plaça près de la porte et tourna la clef, bien sur, sa force démoniaque pourrait la défoncer sans trop de problème, mais au meilleur des cas, il n'en savait rien et ne tenterait pas la chose, au pire des cas, le fracas alerterait les gens ce qui le confondrait. Maintenant il ne restait plus qu'à espérer.

- Je voulais entendre vos demande, je suppose que me voler mon corps n'est pas pour le simple fait de toucher le corps d'une jeune femme sans remors... Que voulez vous exactement ?

Demanda-t-elle simplement, elle négociait toujours, surtout si ça permettait un accord. Elle n'exaucerait pas tous ses souhaits, encore heureux, s'il s'agissait réellement d'un rebel il voudrait sans doute la tête de son maitre. C'était d'ailleurs la seule préoccupation de la jeune démone à ce moment précis. Certes elle n'avait pas particulièrement envie de mourir, mais bon, c'était un risque qu'elle avait accepté depuis longtemps et à vrai dire, ses 473ans lui suffisaient amplement et les années qui lui restaient demeuraient uniquement de simples bonus. Elle se tenait droite contrairement à son interlocuteur, comme elle le faisait d'habitude en temps que servante en haussant les épaules.

- Par contre vous comprendrez que vue mon statut, je ne pourrais pas me permettre de vous laisser ce corps... Donc soit vous me permettez de le récupérer sans passager clandestin... Soit je ferais mon devoir et détruirait ce corps qui vous sert de vaisseau... Ce sont mes deux seules options voyez vous.

Elle semblait tellement détendue et neutre en pronomçant ses parôles que ce pouvait en être effrayant de sens. Oui oui, elle lui disait bien qu'elle n'hésiterait pas à sacrifier son corps pour sa mission qu'était de protéger Wiver Blades. Allait-il choisir la solution douce, ou la solution la plus longue ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Lun 30 Avr - 21:58

Elle se tient droite devant moi, on vois qu'elle a l'habitude des négociations, contrairement à moi qui suis plus dans l'assassinat direct... Enfin bref, madame me propose un marché, mais un marché qui n'avantage qu'elle, et elle finit presque par me menacer en plus, n'est ce pas "mignon"? J'ai presque envie de rire, les gens ne prennent jamais le temps de m'analyser, remarque, c'est assez difficile pour elle je pense pour le moment, hum...

-Vous me menacez? Hum... Vous avez de l'assurance dites moi... Voyons, je vais tout de même jouer le jeu et étudier vos deux propositions, que je ne pourrais certainement pas accepter...


Son visage reste neutre, elle cache plutôt bien son jeu, je fais de même, mignonne petite.


-Pour ce qui est de la première option, même si je le voulais, je ne pourrais pas pour le moment, voyez vous... Je vais vous expliquer en gros comment ça se passe.


Je prends un air un peu plus sérieux.


-Pour faire ces changement d'enveloppe corporelle, j'utilise un appareil que j'ai nommé "foudroyant", son principe est simple, lorsque l'utilisateur tire, l'appareil se connecte à ses nerfs, qui ceux-ci sont reliés au cerveau, et donc à la conscience... La conscience du tireur est donc envoyé, à l'aide d'un arc électrique assez vaste, dans le corps de la cible, ce qui permet à la première personne de prendre le contrôle de la seconde, en laissant son corps sans vie, ce qui est dangereux pour ceux qui n'y sont pas préparés.

Je marque une courte pause et reprends mon souffle.

-Cependant, pour pouvoir regagner son corps, l'utilisateur doit se trouver au maximum à 5 km de celui-ci au niveau 3 (puissance du tir que j'ai employé), sinon, celui-ci reste bloqué dans le corps où il est actuellement, temps qu'il ne respecte pas les distances requises, hors, actuellement, je dirais que nous sommes à environs 60 km. Il m'est donc impossible de partir pour le moment voyez vous.

-Pour ce qui est de votre deuxième option, croyez vous vraiment que je vais me laisser mourir? Vous êtes dans le corps d'une simple infirmière, qui plus est, n'est pas entraînée au combat, ensuite, vous ne connaissez rien de ce corps. Pour ma part, je suis dans le corps d'une servante, et vu les vêtements que vous portiez, je ne pense pas que vous soyez en bas de l'échelle, et vu l'écusson, je dirais que vous servez le "Seigneur Blades", je me trompe?


Je pense avoir touché un point plutôt sensible, mais elle semble rester neutre, elle possède un bon sang froid.

-Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas prévu de le tuer pour le moment, je ne travail que sur contrat, si j'ai pris votre corps, c'est juste parce que j'avais besoin de m'échapper de cet endroit pour récupérer mon corps justement, pourquoi vous? Parce que vous êtes la première personne que j'ai pu croiser.


J'ai également remarqué qu'elle a fermée la porte, qu'a t-elle en tête?
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Lun 30 Avr - 22:51

Lia ne bougea pas, il fallait s'y attendre finalement, son accord n'était pas particulièrement équitable mais c'était ainsi qu'on négociait, on proposait un contrat désaventageux, attendant que l'autre corrige le contrat, puis ainsi de suite. Mais là, à première vue, le petit voleur était tout sauf un négociateur, un homme de terrain alors, ça compliquerait les choses mais au final, c'était aussi un soulagement. Il n'avait pas pour objectif de passer de corps en corps jusqu'à attendre la tete du pouvoir pour dominer le monde, un bon point en somme. Mais il était hors de question de se relaxer pour autant, le danger était toujours évident et présent. Elle leva les yeux au ciel, tentant d'activer son pouvoir, oubliant que c'était relié à son sang. Merde, elle avait tant pris l'habitude de ce pouvoir qu'elle l'utilisait par réfflexe, finalement ça lui manquait.

- Hun... C'est gênant en effet, vous ne pouvez pas me le rendre, même si je me demande tout de même comment Merrly a retrouvé son corps mais passons, et je ne peux pas vous laisser partir ainsi car je ne vous crois pas forcement... Vous risqueriez de me filler entre les doigts et... veuillez excuser ma méfiance, mais je ne peux me permettre de mettre ma mission aussi facilement en péril, ne m'en veuillez pas.

Elle souffla donc un coup, se rendant bien vite compte que s'ils ne parvenaient pas à un accord, ils pourraient rester ici pour l'éternité, enfin surtout son ancien corps en fait. Elle posa les doigts sur son menton, visiblement en pleine réfflexion alors qu'elle regardait son interlocuteur de pied en cape.

- Nous sommes donc dans une impasse... Sauf si... Evidement... Vous accepteriez la mission de me rendre mon corps. Si j'ai bien compris vous êtes une sorte de mercenaire ? Et si effectivement vous n'avez pas de raison de tuer mon maitre, je peux me permettre de négocier ainsi. Qu'en dites vous ?

Bien sur elle s'attendait bien à ce que ça ne soit pas gratuit, la question était, quel prix ? Elle se dit qu'à Nirnes il aurait sans doute demandé une humaine à dévorer, ou une contrepartie sexuelle, mais ils étaient à Atlantica, ce serait sans doute de l'argent... Mais bon, elle ne connaissait rien de cette personne, ni même s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme.

- Après, et tant que nous sommes coincés ici, pourriez vous m'expliquer alors, ce qui vous a pris de prendre le contrôle d'une servante du seigneur Blades, puis d'une autre de ses servantes, avouez que ça ne peux pas me rassurer comme coincidence.

Oui, elle était bavarde, mais bon, qu'avait-elle à y perdre ? S'il avait voulu la tuer il aurait pu le faire depuis belle lurette, alors autant qu'ils y trouvent tous deux leur compte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Lun 30 Avr - 23:24

Elle veut donc tenter de négocier avec moi, tel un de mes contrats, elle tente pas mal de chose, mais c'est normal me direz vous, bref, elle n'y arrivera pas comme ça... Mes contrats se concerne que la protection ou l'assassinat de personnes plus ou moins importante, bien que la plupart du temps, c'est la deuxième option...

Je me regarde moi même, ce corps, à première vu ne semble pas spécialement fait pour le combat, et ne semble pas posséder de pouvoir particulier, bien que je me sent tout de même étrange par rapport aux autres transfert, pourtant, je ne suis pas passé que chez des humains, la plupart du temps, chez des hybrides afin de récolter des données ou autre formes d'amélioration, pour faire quelques test aussi... Bref, je m'égare dans mes pensées là, je reviens à la situation présente.


-Pour ce qui est du contrat, vous n'aurez pas les moyens croyez moi, héhé... Ensuite, même si vous auriez la somme suffisante, mon travail ne consiste qu'à tuer des personnes du genre "V.I.P", et là, ce n'est pas le cas, hum...

Elle a la parole facile, on vois qu'elle est plus du genre "négociatrice".

-Ensuite, sur le fait que j'ai pris le contrôle de deux servantes de Wiver de suite, n'est qu'une coïncidence. La première est une néreïde, une espèce très rare qui vient du moment où on appelait encore ce lieu "Atlantide", j'ai donc décidé de m'emparer temporairement de son corps afin de procéder à quelques prélèvement d'échantillons, comme du sang ou quelques écailles, les analyses de données peuvent parfois être précieuse et permettre l'avancé humaine, ainsi que de sauver des vies vous savez?

-Pour votre corps, vous étiez ma solution d’échappatoire, c'est tout. Ne vous inquiétez pas, vous êtes du genre jolie certes, mais vous n'êtes pas mon style de femme préférée, je ne compte pas "m'amuser"...

-Ensuite, pour le fait que vous ailliez pu passer dans un autre corps, c'est du à un petit "bonus" du foudroyant, je ne le maitrise pas encore entièrement, ce qui fait que, si la personne possède une forte volonté et une grande puissance psychique, elle peut faire un unique transfert dans un autre corps, pour "s'échapper du maléfice". Généralement, il n'y a que quelques rares hybrides et les démons qui peuvent le faire, vous êtes la première humaine que je vois capable d'une telle prouesse, bravo!


Je me lève ensuite et me dirige vers elle, je lui tend la main et prends un air décidé.

-La clé s'il vous plait, j'aimerais sortir d'ici, je vous en est déjà bien assez dis.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 0:12

La jeune femme poussa un soupir, autant pisser dans un violon que d'essayer d'arriver à une issue pacifique dans cette histoire. Elle n'aimait pas vraiment la seule solution qui s'offrait à elle mais finalement, elle s'en satisferait, elle était très douée pour voir les bons cotés d'un sacrifice, sans doute pour se voiler la face et tirer un trait sur ses jolies courbes qui lui avaient servient d'enveloppe charnelle jusqu'alors. Cet homme avait vraiment des idées étranges, mais il était hors de question qu'il se rende compte qu'un autre spécimen étrange était entre ses griffes. Le sang pur démon qui coullait dans ses veines pourrait sans doute, au prix d'expériences douteuses, créer une armée de créatures plus destructrices que les autres, la violence et la faim dirigeant leur esprit sans plus de cérémonie. Elle se connaissait suffisement pour dire que ce n'était pas bon signe.

Alors qu'il lui tendit la main pour quémender la clef elle poussa un nouveau soupir et glissa sa main droite dans sa poche. Mais au lieu de lui tendre sagement la clef, elle se saisit de la main tendue dans une clef de bras et lui glissa le scalpel sous la jugulaire, appuyant singulièrement comme il devait si bien le connaitre. Sa force n'était pas aussi grande qu'avec son ancien corps, mais par chance il n'avait aucun mouvement possible sans se faire vider de son sang, la clef de bras n'avait été là que pour avoir le temps de mettre sa manoeuvre légèrement folle à exécution. Elle siffla entre ses dents serrées, sa voix plus dure qu'avant et intrensigeante malgré ses marques de politesse.

- Ma puissance psychique ? Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que je suis têtue ? Et comme je le disais alors que vous ne m'écoutiez sans doute pas, je ne vous laisserai pas partir ainsi... Et maintenant que je sais que vous ne pouvez pas retrouver votre corps, je me ferais un plaisir de débarrasser mon maitre d'un problème...

Elle laissa passer quelques secondes, le temps de reprendre sa respiration d'un air las et blazé plus qu'inquiet ou même hésitant, il n'y avait d'ailleurs aucun tremblement dans sa main, elle était ferme, elle était décidée.

- Vous êtes tout aussi mal à l'aise avec ce nouveau corps que moi avec le mien, mais pensez vous réellement que le maitre m'aurait choisie si je n'avais pas été en mesure de trouver des solutions musclées ? Je vous repose donc la question. Que me proposez vous ?

Oui c'est sur, ses arguments étaient de suite plus probants avec une lame sous la gorge, mais que voulez vous, elle ne pouvait s'empêcher de parlotter tant qu'il n'était pas trop tard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 0:37

Elle me tient en otage, clé de bras, et scalpel, c'est qu'elle avait prévu son coup depuis le début la petite coquine, j'ai bien fais de lui laisser une ouverture, ça me permet de voir comment elle réagit sur certaines situations, j'ai bien compris qu'elle serait prête à sacrifier sa vie pour son maître, et qu'elle est au moins aussi entêté que moi, c'est un comble!

-Vous seriez prête à vous suicider, en quelque sorte? Alors qu'on peut toujours trouver une solution moins "dangereuse"...?


Sa tête est presque contre la mienne à l'arrière, elle est donc déterminée à ce point là? Si on pouvais avoir des gars de ce genre de notre côté, ça nous arrangerais bien les choses des fois. Je vais tenter de l'embrouiller.


-Vous êtes du genre vif, hein? Je pense que vous vous doutez que je vous est laissé cette ouverture exprès, je voulais vous tester.

-Donc, si je résume bien, vous seriez prête à sacrifier votre corps, et vivre avec cette nouvelle vie, pour le restant de vos jours, pour le bien de votre maître? Peut être même à mourir finalement, si le meurtre est découvert... Bref, pour en revenir à Wiver, je sais qu'il est du genre à apprendre à connaitre et à aimer ses esclaves, que se passerait-il si vous disparaissiez? Pire, que se passerait-il s'il apprenait que sa servante est morte pour un complot ou quelque chose du genre, visant à le tuer ou que sais-je encore, hum? Je pense que ça lui ferait de la peine, vous ne croyez pas...?


Je vais maintenant tenter le bluff, ce que je vais lui dire n'ai pas totalement faux, mais il faut être à bonne protée du foudroyant pour le faire normalement, et je vais un peu vanter les choses et abuser un peu.

-De plus, si vous décidez d'en finir ici et maintenant, et que vous me tranchez l'artère, ne croyez pas que je vais mourir, je flotterais tel un fantôme dans les environs, et je pourrais m'emparer du corps que je vais pour peu que je ne reste pas sans enveloppe plus de dix minutes, je pourrais très bien choisir de venir dans celui que vous avez actuellement, tout comme quelqu'un d'autre, tel que le patron des lieux, Merrly, ou qui sais-je encore? Et là, je serais en rogne, et je trouverais bien un moyen de remonter jusqu'à votre seigneur bien aimé, sans que vous vous en rendiez compte, et là, je pourrais faire ce que bon me semble... Je vous conseille donc de vous calmer et de ne pas m'énerver, vous savez aussi bien que moi qu'elle sont les risques et qui gagnera cette "partie"...


Je gonfle énormément les choses, après ça, elle ne le sait pas, en réalité, je pourrais tout au plus intégrer le même corps qu'elle, dans l'immédiat, après la mort de ce corps, ensuite, si je veux en prendre le contrôle, ça se jouerait sur un duel mental... Bref, ce n'est pas ma première solution.


-Vous voulez à nouveau les explications scientifique? Bref... Lâchez moi et donnez moi cette clé, vous n'avez qu'à m'accompagner si cela vous en dis...
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 1:10

Lia respirait calmement en écoutant son propre corps parler. Il comprenait vite finalement, il ne semblait plus douter de sa détermination, c'était une bonne chose, autant que les choses soient claires. Il semblait enfin décidé à parler, mais ce qu'elle entendit ne lui plus pas vraiment. Son maitre ? Pourquoi lui parlait-il de son maitre bien aimé ? Pourquoi disait-il tant de chose ? Triste ? Si elle venait à mourir et être déshonorée ? Il tenait tant que ça à elle ? Han... Et dire qu'elle avait faillit se faire avoir par une telle élucubration, mais au final, ça faisait mal là où ça touchait. Elle l'écouta jusqu'à la fin avant de sourire tristement à l'oreille de son otage.

- Ne vous en faites donc pas pour mon maitre, je pense que vous vous méprenez sur le simple sentiment qui l'anime à notre égard, nous sommes faites pour le servir, il sait que je lui serais loyale, et ne vous avisez plus jamais d'insulter le maitre en proférant de telles choses. Aimer ses esclaves ? Vous voulez dénigrer son statut ou quoi ? Et puis... Si par cas mes soins lui manquaient, il y a à l'agora une tonne d'esclave bien plus douées que moi. Alors ne vous avisez pas d'aborder le sujet à nouveau.

Elle poussa un soupir vibrant avant de reprendre son calme. Quelle idée avait-il eut de toucher cette corde sensible ? Elle savait pertinement que parler de sentiments dans sa situation était simplement désespéré alors autant éviter de remuer le couteau dans la plaie non ?

- Mais croyez bien que je serais capable d'abattre tout le personnel de cet hopital pour vous oter tout replis... Je ne vois pas en quoi le sacrifice d'une petite centaine de personne serait un problème pour moi, et au pire, l'esclave Lia du seigneur Wiver ne serait rien de plus qu'une victime de l'infirmière Grace qui c'est suicidée après son geste... Vous voyez le tableau ?

Elle laissa quelques secondes passer avant de desserrer son amprise et lacher le scalpel pour saisir la clef et la tourner dans la serrure d'un air fatigué.

- Mais bon, je suppose que ça ne serait que du temps et de l'energie gaspillé... Alors contentez vous de me conduire à ce machin-truc qui me rendra mon corps et restons en là... Evitez de me doubler je vous prie, ma patience est déjà mise à rude épreuve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 1:28

Elle finit enfin par céder, je m'attendais à plus de résistance, je passe devant et décide de la taquiner un peu.

-Vous savez, vous auriez eu du mal à tuer tous les gens ici présents, il y a des gardes armées, qui s'en entraîné au combat, alors que vous, actuellement, vous êtes une simple humaine, une balle bien logée peut avoir raison de vous. Ensuite, même si vous pouviez tous les tuer, rien ne m'empêche de prendre le contrôle d'un corps dehors.


Je m'arrête là au niveau des plaisanteries, l'étape suivante est de sortir du bâtiment sans se faire chopper par les gardes, étant donné qu'ils ont une brève description de mon apparence actuelle. Nous avançons dans les couloirs, je prends de préférence les plus éloignés, là où il y a le moins de monde, et quand des gardes passent, j'entre dans une chambre pour faire mine de m'occuper d'un patient.

Je sort d'une chambre, la vrai titulaire du corps que j'ai actuellement me suis toujours. Une patrouille de garde arrive par devant, une autre par derrière, nous sommes coincés, peut importe ma position, une des patrouille risque de voir mon visage.

Alors que les deux patrouilles se rapproche, un de ces gars me regarde et me dévisage d'un air suspect, cette servante va me trouver bizarre, mais je n'ai pas le choix, je la saisie et l'embrasse sur la bouche, tel les grands films d'amour, humpf...

Les gardes passent prêt de nous sans se soucier de nos affaires, à part un qui dit "Hey t'as vu? Des lesbiennes!" Bref, l'affaire est rapide, ça ne devrait pas poser de problème.


-C'était ça ou j'étais cuit.

Je reprends mon chemin, nous sommes presque à la sortie, que va t-elle faire une fois que nous serons dehors...?
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 12:07

[ Enfoiré ! XD]

Lia avait tout fait pour que ce charlatant ait la langue un peu plus pendue, mais elle finissait par le regréter, voila qu'on ne pouvait plus l'arrêter celui ci. Il s'amusait bien à essayer de la faire tourner en bourrique, mais bon, oui elle savait bein que c'était très compliqué d'abattre tout le monde ici, mais elle l'aurait fait, usant de ruse, de violence, de tout ce qu'elle connaissait, l'essenciel étant de gagner du temps sur les dix minutes nécessaires. Elle doutait cependant que ce soit le plus sur, pour peu qu'elle ne se loupe ne serait-ce qu'un instant, ce pourrait-être dramatique. C'est d'ailleurs la seule et unique chose qui avait décidé son choix, cette petite probabilité infime qui ferait tout basculer.

Ils partirent alors, cherchant plutot les couloirs les moins fréquentés. Lia ne comprenait pas vraiment cette manoeuvre, pourquoi ne pas signaler qu'il s'agissait en fait d'une fausse alerte, elle ne comptait pas être une fugitive quand elle recevrait son corps. Mais bon, il fallait arriver jusqu'à l'accueil et en ça, elle préférait effectivement ne pas avoir d'ennuies, répéter son excuse bidon à chaque fois qu'elles croiseraient quelqu'un serait très très chiant.

Mais au détours d'un couloir, les patrouilles se faisaient plus régulières, très vites elles furent prises en tenaille. Mince, il faut qu'elle baisse la tête, avec ses longs cheveux noirs ça devrait cacher son visage. Lia tendit sa main en avant vers son propre corps en disant.

- Outch... Je me suis enfoncé quelque chose dans la main... Peux-tu reg...

Mais avant même qu'elle n'eut finit sa phrase, elle sentit une pression sur son bras et l'instant d'après... Tout tournait autours d'elle, les commentaires rieurs des gardes n'atteignait même pas ses oreilles et ses yeux horrifiés ne percevaient même pas leurs sourires cynique. Choquée et tremblante, la jeune femme décola rapidement ses lèvres quand les patrouilles se furent éloignées.

Elle frémissait, s'insurgeait intérieurement, ses doigts battant la cadance au rythme des battements à ses tempes. Comment avait-il osé ? Se servir de son corps ainsi. Il... Il l'avait... embrassée ! Quelle honte ! Elle devait faire appel à tout son sang froid pour ne pas lui envoyer son poing valser dans les dents, quitte à en perdre quelques unes. Ils arpentèrent les derniers mètre et Lia s'approcha de l'accueil.

- Salut, c'est bon au final, c'était une fausse alerte, je crois que la dame poisson de la chambre 215 a eut un moment de folie. Fausse alerte en somme, la personne qu'elle a vu était du personnel soignant.

La standardiste poussa un soupir soulagé et ordonna l'ouverture des portes. Lia fit signe à son acolyte de choc de sortir, prétextant une visite de routine chez un patient immobilisé chez lui. Enfin le plein air, elle jeta un coup d'oeil à son corps et le suivit quelques instants avant d'être assez loin de l'hopital pour... SBAF ! Un bon coup de poing dans la figure. Oui, ce n'était ni raisonnable, ni diplomatique mais bien purement et simplement de l'instinct, et ça lui faisait un bien fou malgré la douleur qui la lançait dans la main. Mais pour une fois ça n'avait pas été une tentative d'assassina, c'était plus une réaction parfaitement humaine, étrangement.

- Ne recommencez plus jamais ça... Evitez de laisser trainer mes lèvres n'importe où.

Elle se détendit un peu, visiblement soulagée de ce petit coup qui n'avait pas du tellement le secouer.

- Bon... Où allons nous ?

Elle ne le lachait jamais du regard, il était hors de question qu'il s'en aille avec ce corps infame.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mar 1 Mai - 18:57

Elle m'a frappé au visage, non mais je rêve, elle a osée faire ça? Elle va le regretter, oh oui, elle va amèrement le regretter... Je réfléchis à ce que je pourrais lui faire... Étrangement, j'ai bien vu qu'elle y a mis toute sa force, mais je n'ai pas sentis grand chose, ça cache quelque chose...

Elle me demande où aller, je ne lui réponds pas et part de mon côté, elle me suit, ne me lâchant pas d'une semelle, normal me direz vous. Jusque là, j'avais décidé de me la jouer honnête, mais je n'ai pas du tout apprécié sa dernière action.

Je décide donc de passer par un magasin de vêtement féminin, deux infirmières qui se baladent dehors, c'est pas vraiment ce qui a de plus discret, au milieu de ces foules de nobles, d'esclaves et de mercenaires sur-équipés. Je suis encore un chic type, je paye ses vêtements et les miens, avec mon propre argent, pratique ses bornes à code, je connais les identifiants de mon compte.

Nous avons donc des vêtements potables, qui nous font passer pour de simples citoyens, ou des esclaves de haut rangs, nous nous sommes débarrassés des blouses d'infirmières.


-Vous avez l'air tendue, je me trompe?


Je souris, histoire de la taquiner un peu, j'ai deux coups à lui faire pour me venger, rien de vraiment méchant, mais ça lui foutra une peur énorme, héhé... Et je pourrais par la même occasion obtenir quelques informations...

Je peux voir le manoir de Wiver au loin, on passera assez prêt, vu qu'il faut que je me rende dans la forêt...


-Détendez vous, mon corps se trouve dans la forêt.

Le fait que nous approchons de la demeure de son maître doit la rendre assez nerveuse, elle sera surement sur le qui vive et prête à stopper le moindre de mes gestes, qu'ils soient justifiés ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 2 Mai - 16:55

Lia avançait prudement en compagnie de l'urluberlu qui avait prit possétion de son corps, ne le lachant pas d'une semelle, ne le lachant pas des yeux même dans la boutique de vêtements, mais à présent une chose était sure, elle connaissait cette route, parfaitement même, c'était celle du manoir, celle du maitre. A cette simple pensée, elle frissonna, pourquoi partaient-ils par la ? Il n'y avait rien sinon la forêt un peu plus loin puis la côte sans doute. L'homme semblait prendre un malin plaisir à lui faire peur, sans doute n'avait-il pas apprécié la baffe. Quand on se frottait aux humains, il fallait s'attendre à des réactions humaines que diable ! Elle ne pouvait en aucun cas être un petit ange, ce corps était tout aussi compliqué à contrôler que son corps normal, pourtant il y avait une sacrée marge entre le sang humain et le sang démoniaque non ? A croire que l'Homme pouvait-être pire que les déscendants des enfers.

- Cela vous ettonne ? seul un imbécil serait détendu dans pareil cas... On m'a volé mon corps nom de...

Elle stoppa sa phrase, préférant ne pas devenir impolie plus qu'elle ne l'était. Allons bon, un peu de controle Lia, elle n'avait jamais parlé que par politesse, révérences et langage de la haute, alors pourquoi cette situation la mettait-elle dans une pareille frustration et colère. Peut-être parce qu'ils passaient un peu trop prêts du manoir à son gout ? Quelle idée de laisser un corps dans la forêt ? Si c'était un mensonge... Pour une fois, elle pria pour que son maitre ne soit pas encore rentré chez eux, qu'il ait une réunion, qu'il soit même avec Dame Fidelis bref... Qu'il ne soit pas à proximité. Que ferait-elle si jamais il les voyaient ? Elle ne pouvait pas laisser une telle situation se produire. Mais il était temps de prévoir une parade en cas d'entourloupe. Plongeant ses mains dans ses nouvelles poches dans lesquelles elle avait transféré sa précieuse seringue, elle fit mine de tenter de se détendre, sans y parvenir, persistant à se demander si elle n'aurait pas mieux fait de l'abattre.

- Dépéchons nous voulez vous ? J'aimerais être à nouveau présentable le plus rapidement possible.

*Et cessez de regarder vers le manoir* pensa-t-elle au fond d'elle. Remarquez, avec un peu de chance il ne s'avait pas que c'était chez son maitre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 2 Mai - 18:41

Après avoir terminée sa phrase, elle regarde en direction du manoir de Wiver, d'un air inquiète, pauvre petite... Non je plaisante, elle a raison d'avoir peur, elle n'avait qu'a pas me frapper au visage... Je vérifie aux alentours, il n'y a personne, une chance je dois dire. Je frappe rapidement et violemment le haut du crâne de mon amie l'infirmière afin de la sonner.

Je cours ensuite vers le manoir qui se trouve à quelques centaines de mètres, sans regarder derrière moi. Arrivé à distance de vue des gardes, je reprends une marche normal, bien qu'assez rapide, ce qui est étrange, c'est que je ne suis presque pas essoufflé, voir pas du tout, elle est plus endurante que je ne le pensais.

Je monte les marches du portail et dis aux gardes esclaves de fermer le portail et de ne laisser entrer personne, personne à part le Maître (j'ai remarqué qu'il n'y avait pas son véhicule personnel devant) et que si la dite personne en question insiste, qu'ils peuvent faire usage de violence, j'ai un peu joué à pile ou face sur ce coup, mais cette esclave semble assez élevée dans la hiérarchie ici, j'ai eu de la chance. Je rentre ensuite à l'intérieur. C'est plutôt étrange de pouvoir se balader là dedans comme si de rien n'était, l'autre femme doit être folle de rage là bas, dehors.


-*Pauvre petite, elle doit être traumatisée... Héhéhé...*

Je croise un autre esclave dans la maison, je lui demande ce qu'il fait.

-Je range le linge, Lia, d'ailleurs, j'en est aussi qui t'appartienne.

Je lui propose un coup de main, nous amenons tout le linge un peu partout, je sais donc maintenant où se trouve ma chambre, et je sais que je me nomme Lia, ça m'avais échappé avant. Je rentre donc dans ma chambre et m'enferme, je cherche un bouquin, comme un journal intime ou chose dans le genre, qui pourrait m'aider à connaitre mieux le personnel, les horaires et les avis sur cette demeure, ces informations pourrait m'être trèèèèèès utile...

Après quelques minutes, je tombe sur l'emploi du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 2 Mai - 19:38

La jeune femme était tellement prise par la crainte qu'elle ne vit pas le coup partir sur sa nuque. C'est vrai qu'elle n'avait plus ses pouvoir de prémonition, quelle tare. Soudain tout c'était noirci, son corps s'affala par terre et elle plongea dans un froid glacial.

Elle ne savait pas le temps qu'elle avait mis à se réveiller, à son réveil, son crâne était douloureux. Putain de corps humain, finalement elle commençait à regrêter les avantages démoniaques. Se relevant d'un geste, elle regarda autours d'elle d'un air médusé. Bon sang il lui avait échappé, elle aurait dû demander des renfors. Merde, où pouvait-il bien...

La réponse qu'elle redoutait ne tarda pas à poindre à son esprit, le manoir n'était pas loi. Oh non... Comment avait-elle pu le laisser filer ainsi. Chut, du calme Lia, il faut que tu réffléchisses. Elle ne rentrera pas comme ça dans le manoir, pas comme son corps... Par contre... Se cachant dans un fourré, elle se changea à nouveau pour remettre sa blouse d'infirmière, son badge -dont elle prit connaissance du nom au préalable - et finit par avancer en courrant vers le manoir.

C'était gardé pour une fois, sans doute par le fait que le maitre était fou de rage. Elle salua les garde mais fut repoussée rapidement.

- On ne passe pas, vous n'avez pas l'autorisation d'entrer avant le retour de monsieur.

La jeune infirmière essoufflée prit une expression d'extrème contrariété. Elle tendit son badge aux gardes avant de croiser les gras sur sa poitrine.

- Je suis infirmière, une esclave du seigneur Wiver, une dénommée Lia, a reçu un gros traumatisme et c'est échappée de notre service de soin... Je l'ai rattrappée mais elle a finit par m'assomer. Je dois la ramener à l'hopital.

Les gardes se mirent en travers de la route, décidé. Mais l'un d'eux murmura à l'autre.

- Hey... C'est pas ça qu'on a entendu hier ? Qu'une des soumise avait été hospitalisée ?

L'autre sembla réfléchir un intant avant de douter.

- Ouai et même qu'il était en pétard, je me rapelle.

La jeune infirmière continuait de les regarder d'un air autoritaire, toujours très mécontente et de plus en plus frustrée. Elle poussa un nouveau soupir avant de continuer, coupant la discution intence qui c'était instauré entre les deux hommes.

- Dans ce cas vous devez savoir qu'elle n'a plus vraiment toute sa tête... Imaginez que le seigneur Blades soit au courant, je ne tiens pas à subir sa colère alors laissez moi la ramener à l'hopital.

Les hommes se regardèrent, visiblement troublés, puis, l'un d'eux finit par prendre la parôle d'un air hésitant.

- C'est que... nous avons reçu l'ordre de ne laisser personne entrer... nous ne pouvons désobéir à monsieur.

Bon sang mais c'est qu'ils étaient tétus les bougres, mais c'est vrai que les deux options débouchaient sur la colère du maitre... Dans un sens, elle comprenait qu'ils voulaient à tout prix éviter cela.

- Bien... je comprends... Dans ce cas allez me la chercher, je ne bouge pas d'ici, mais attachez lui les mains, je ne tiens pas à finir encore assommée. Je dois vous prévenir, elle risque de divager, dire que je lui veut du mal... Elle n'a pas arrêté de scander ça dans sa chambre... Alors soyez prudent, elle pourrait se montrer agressive.

Les deux gusses se regardèrent, l'un d'eux téléphonna à l'hopital pour bien confirmer que cette Grace David faisait bien partit du personnel, il confirma alors son identité et informa qu'elle était sortie pour une intervention exterieure. Ouf, ils n'en avaient pas dit plus, c'était du quite ou double et l'un d'eux finit par accepter tandis que l'autre gardait à l'oeil la véritable détentrice du corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 2 Mai - 20:43

Alors que je commence à lire l'emploi du temps un garde vint toquer à la porte, je me dirige vers celle-ci et l'ouvre, l'homme me regarde d'un air assez étrange et commence par me demander si je vais bien. Ça doit être Lia qui l'a envoyé pour venir me chercher... La garce!

Il me dit que je suis malade, et que je dois le suivre pour une vérification des dires auprès d'une infirmière, c'est qu'elle est maline la petite, mais pas assez pour m'égaliser.


-Pardon? Moi malade? Non, ne vous en faites pas.

-Veuillez quand même me suivre, il y a confirmation de l’hôpital qu'un esclave d'ici se trouvait là bas, nous voulons procéder à une vérification.

-Oui, il y avait bien une esclave, et elle y est encore... Cette infirmière ne me lâche pas, et je ne sais pas pourquoi, rappelez l'hôpital et demandez le nom de la patiente, c'est en vérité Merrly qui est là bas, et pas moi. Je suis simplement aller lui rendre visite et lui apporter un panier de nourriture.


Le garde commence à se poser des questions, il me demande de rester ici et demande à un autre esclave de me tenir compagnie en attendant qu'il retourne vérifier ça auprès de l'infirmière en question. Il est partit d'un air furax.

Si ils font une petite enquête approfondie, ils verront que cette "infirmière" n'a pas donnée de lieu précis, et que ses actions du jour ne demandait en aucun cas de visite chez un patient. Ils verront surement également la "fausse alerte", mais ça, ce n'est pas très grave...

Je prends un PC portable et modifie quelques données à distance de l'hôpital, histoire de mettre quelques antécédents de maladie psycho-active (maladie du cerveau) à cette infirmière, j'efface ensuite l'historique, qu'il est bon d'être doué en informatique... Pendant ce temps, l'autre esclave qui doit me surveiller passe un coup de balai devant ma porte, je décide tout de même de ne pas bouger d'ici, afin de ne pas paraitre suspect...
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Mer 2 Mai - 21:41

[comme je le disais en box, je ne sais pas où il peut y avoir un pc ici, sinon dans le bureau de Wiver auquel personne n'a accés et encore je ne suis pas sure.]


L'attente commençait à se faire longue, Lia détestait cette situation, à vrai dire elle hésitait à emprunter le téléphonne du garde pour en parler à son maitre. Mais que penserait-il de ça ? Elle prit tout de même un papier et un crayon, l'écrivant bien en vu du garde afin qu'il ne pense pas à une entourloupe mais sans pour autant qu'il ne puisse le lire.

"Maitre, veuillez me pardonner, je n'ai pas été à la hauteur mais je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour réparer ma faute. Si par cas je n'y parvenait pas, je vous en conjure, demandez moi ce qu'il s'est passé à Umibe, moi je ne l'oublierais jamais. Si par cas je ne savais répondre, enfermez moi à tout jamais, me tuer ne ferais que poser plus de problèmes. Par pitiée, faites moi confiance.
Votre dévouée Lia."


Elle plia le papier et le laissa au garde en disant que seul Wiver Blades était autorisé à le lire. Elle en laissait un autre dans la boite au lettre, histoire d'être sure que son papier arrive à son destinataire. Le garde revenait, visiblement les mains vide et l'air mécontent.

- Arrêtez de vous foutre de nous ! Je viens de rapeller l'hopital, vous êtes sortie sans ordres après une fausse alerte que vous même avez donné. De plus c'est le poisson qui est entre vos mains... Attendez... Si ça se trouve vous êtes une rebel qui tente de s'attaquer lachement à monsieur !

Ils sortirent alors leurs armes mais Lia ne recula pas, visiblement en colère. L'autre sembla secoué alors que le premier continuait à fanfaronner.

- Oui... Lia était seulement venue lui...

- Porter un panier de nourriture car elle s'inquiétait je sais.

Le coupa-t-elle, ses nerfs étant visiblement à bout. Elle les regarda d'un air assassin toujours sans reculer, fuir ou avancer.

- Elle était en effet en parfaite santé en arrivant. Je les ai laissé quelques instant ensembles et la fameuse Merrly c'est mise à crier, comme si on l'avait attaquée, j'ai pensé à une attaque et fait clore le batiment pour être sure de ce qu'il se passait, nous ne pouvons nous permettre de laisser quelqu'un faire du mal à nos patients sans vérifier le tout. Pour moi il était clair que c'était cette Lia... Elle était la dernière dans la pièce. Je l'ai alors retrouvée et il s'avérait en fait que ce n'était que de la folie, pas de la trahison. Nous avons levé l'alerte mais elle en a profité pour s'enfuir. Vous vouliez que je la laisse errer dans la nature ? Je n'allait pas dire que je l'avais laissé s'enfuir par mégarde.

Les deux gardes continuaient à la garder en joue, mais leur regard semblait moins énervés qu'auparavent. Lia poussa un soupir.

- Bien... Dans ce cas, parle-t-elle comme avant ? Se comporte-t-elle comme avant ?

Les deux hommes se regardèrent vaguement, cherchant dans leurs souvenirs. L'un d'eux se tourna.

- Elle... Parle normalement... Habituellement elle parle toujours de manière soutenue, que je comprends pas toujours.

- Oui... et puis elle a l'air moins coincée du cul aussi...

Lia serra les poings à ces mots... Coincée du cul ? Elle ? Non mais, ils allaient en entendre parler à son vrai retour. Mais ce n'était pas le moment de se laisser aller à la vengeance. Elle laissa quelques secondes alors que les deux énuméraient les différences même pas forcement réalistes.

- Bon... Au pire voulez vous bien me prêter votre téléphonne ? Je vais appeler le seigneur Blades, si vous n'acceptez que ses ordres, je me ferais une joie de les lui demander.

Les deux gardes se figèrent. Ils devaient se dire qu'elle était trop sure d'elle pour une résistante, et trop têtue pour eux quand il s'agit d'aller jusqu'à appeler et déranger leur maitre. L'un d'eux tenta de l'appaiser alors qu'elle tendait la main en avant pour quémander le précieux appareil.

- Hun... Bon, écoutez... Je vais la chercher... Mais je vous demanderais de nous faire un papier pour nous dédouaner hein... Je ne tiens pas à me faire lyncher.

Lia hocha la tete avec un petit "mais oui mais oui" et sortit un nouveau papier ou elle griffonna rapidement ce qu'elle leur disait, leur présentant elle finit par demander.

- Ca vous va comme ça ? C'est assez explicite ? Bon... Allez la chercher maintenant je vous en prie... Et ne vous laissez pas entourlouper cette fois !

Leur dit-elle alors que le dernier finissait par aller dans la demeure à son tour.

*Bloquée à l'entrée du manoir... mais où va le monde.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Jeu 3 Mai - 17:59

[HRP: Ok pour le passage de l'ordinateur, fais comme si il n'avait pas eu lieu]

J'ai donc renvoyé l'autre garde esclave et commence à lire l'emploi du temps, ce sont des choses assez banal, rien de particulièrement horrible, bref, c'est comme un travail de bonne. Je continue de cherche des documents qui pourrait m'être utile, dans le genre un agenda avec les prochains rendez vous de Wiver ou quelque chose qui y ressemble...

Je finis tout de même par sortir de la pièce afin d'explorer les lieux, l'esclave qui doit me surveiller me suis, normal me direz vous, qu'est ce que ça peut être collant ces trucs là... Je le regarde du coin de l’œil, il ne semble se soucier de rien, mais je ne vais rien tenter, ça trahirait ma généreuse couverture, ce serait bête.

Nous passons vers les cuisines, je fais genre d'inspecter les lieux, et au moment où personne ne regarde, je prends un petit couteau bien aiguisé, ne sait-on jamais. Nous sortons ensuite et je retourne à ma chambre. Je me colle ensuite, à l'aide de scotch, la petite lame sur le postérieur, endroit où personne ne viendrait fouiller... Je suis peut-être parano, mais si jamais l'autre arrive à me faire sortir, elle à déjà failli me tuer.

Quelques minutes plus tard, un garde vint encore frapper à ma porte, je lui ouvre de nouveau, je sent qu'elle va encore me causer des ennuis, sale garce! Je regarde le garde esclave en face de moi.


-Dame Lia? Excusez moi, mais l'infirmière veut encore vous voir, elle nous agace mais semble bien déterminée, et elle risque de rester de nous pomper encore un moment, alors, s'il vous plait, allez faire cette visite médicale ou je ne sais quoi, qu'on en soit débarrassé.

-Hum, bon, d'accord, mais faite lui une fouille ou autre chose, je n'ai pas envie de filer avec elle sans prendre de précaution.


Le garde acquitte de la tête, nous nous dirigeons ensuite assez lentement vers la sortie, qu'a t-elle encore préparer.

-Encore vous? Que me voulez vous à la fin? Bon, allons-y...

Je descends les marches pour la rejoindre.

[HRP: A toi de voir si les gardes te fouille, ou si l'un d'eux nous accompagne. Dans tous les cas, je fais en sorte de ne pas rester collé à toi, je me méfie et reste sur mes gardes. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Lia

۞ Créature ésothérique ۞

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 30
Localisation : Quelque part entre son passé et son destin...

Papier d'identification
Race: Démon(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuel(le)
Maître/Esclave de: Blades-sama

MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   Ven 4 Mai - 14:31

Ce brind de parlotte commençait à agacer la jeune femme, faisant les cent pas devant le manoir de son maitre. Autant elle aurait été ravie de l'obéissance des gardes si elle avait gardé son corps, autant le fait de savoir que ce petit larcin avait réussi à y pénétré l'agaçait au plus haut point. Enfin, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle. Méfiance est mère de sureté, elle ne c'était pas assez méfiée de Merrly sur ce coup, non pas qu'elle soit fautive mais au final, en dehors du maitre, elle ne pouvait donc s'approcher de personne.

Le garde revint, avec son précieux corps cette fois. Enfin ! Elle lui jeta un regard irrité en notant qu'il n'avait pas respecté son désir de lui lier les mains. Quel bon à rien celui ci... Et puis bon, tant pis, aurait-elle eut la force de maintenir son corps en chaine ? Sans doute que non, elle ne connaissait pas la diférence entre la force humaine et démoniaque, alors autant accepter cela. Elle s'approcha pour réceptionner "Lia" quand le garde l'intercepta.

- Je dois tout d'habord vous fouiller, hisoire qu'il n'y ait pas de problèmes.

L'infirmière le regarda avec un air de dédain, refusant tout d'habord qu'il ne la touche avant de réffléchir. Ce n'était pas son corps, elle n'avait rien à craindre, après tout ce qu'elle avait à préserver pour le maitre était sous ses yeux colèreux. Poussant un soupir elle finit par étendre les bras. Le premier contact la fit trembler pareil à un réflexe, il tata ses poches et en sortit la précieuse seringue vide. Ils se regardèrent un instant, trouvant aussi un stylo, rien de bien anormal pour une infirmière. Elle poussa un soupir se demandant bien s'ils allaient les lui rendre, après tout peu de gens savaient les dégats que pouvaient bien faire une bulle d'air dans le sang, elle même ne le savait que de par son statut de souveraine constemment en proie aux assassinats et aux mutineries. Mais les gardes, semblant ne pas comprendre ne les lui rendirent pas tout de même, sans doute pour rassurer l'imposteur. Bon, ça commençait à bien faire, elle fit signe à son corps de la suivre et ils repartirent vers la ville un instant, le temps de ne plus être en visuel pour bifurquer par la suite.

- Ca va mieux maintenant ? Vous m'avez fait peur et ça vous amuse ? Alors cette fois comportez vous en adulte et finissons en, je veux juste retrouver mon corps rapidement.

Elle ne la lachait plus des yeux, hors de question qu'elle lui file encore entre les doigts. Arrivés à la foret, la jeune fille ne put se détendre, guêtant à tout moment un signe de trahison de son corps.

- Bien... où est-il maintenant, et qu'est-ce qui m'assure que vous n'allez pas juste reprendre votre corps sans me rendre le mien ?

Demanda-t-elle soupçonneuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-craft.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit tour a l'hopital [Finis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit tour a l'hopital [Finis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Un petit tour pour Gaza
» Un petit tour à la volière [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: