AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Sam 31 Déc - 11:00

Je marchais sans la moindre idée en tête, sans le moindre but mais il était belle et bien la.
Seul errant dans la pénombre de cette ville dépravée de toute conscience pur et honnête celle ci laissait place aux péchés et aux vices des êtres les plus infâmes que nous étions inculqués à notre pauvre race sans vergogne qui sont les humains.
Il y avait une sensation de pourriture à travers ses rues, ses caniveaux ou chiens errants grognaient et s'acharnait à subvenir à leur besoin nutritionnelle quasi-vitale pour survivre.
Moi je continuais mon chemin sans la moindre envie de continuer mais mes jambes avançaient.
Une brise froide et humide vient effleurer ma joue, la pluie semblait au rendez-vous et c'était la même chose tout les jours...Tout les soirs un monde pervertie par le sexe et la drogue et par dessus tout ces êtres infâmes, ces bandes de démons assoiffées par leur désirs de pouvoirs et de biens matérielles et de l'argent.

Mon bras de métal doucement laissait ruisselé goute à goute la pluie que les nuages en vain laissait tomber sur ce sol souillée comme une envie de nettoyer les innombrables saloperies que la terre laissait envahir sur elle.
Une silhouette apparaissait dans le noir, une forme indistincte don je ne prêtais pas intention laissant mes pas écrasés le sol et les quelques flaques d'eau polluée se formant dans les creux des rues.

Depuis combien de temps étais je devenu un cyborg ? Depuis combien de temps déjà la résistance elle même m'avait recrutée pour une foutu raison que je ne connaissais pas moi même...
La mort...Qu'est elle et pourquoi sommes nous tous un jour ou l'autre obligé de la côtoyé ? C'est bien peu de chose que la mort...De mon point de vu nous ne sommes promis qu'a l'enfer véritable il n'y a pas de paradis ou d'enfer comme dans ces religions biblique car le seul fait de naître dans ce monde est un péché et c'est la l'enfer véritable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Dim 1 Jan - 3:55

Tsukiko n’était pas de bonne humeur, tout ça à cause du démon qu’elle avait croisé plutôt en sortant de son appartement. Il était avec son esclave, et il le traitait comme un animal, cela la dégoutait.
Elle déambulait la ville, avec son casque sur les oreilles, le temps passait étrangement lentement.
Le chemin quel emprunta était vide, elle décida donc de retirer son casque, et avança sans accélérer son pas.
*Pourquoi il n’y a personne ? Je ne pourrai donc pas m’amuser à contrôler l’esprit de quelqu’un aujourd’hui ?*
Elle soupira et continua sa marche. Elle détestait ses jours de congé, car elle n’avait rien à faire, et elle ne pouvait pas dormir non plus, parce que à chaque fois qu’elle fermait les yeux, elle revoyait le visage de ceux qui lui avait mentit toute sa vie. Son appartement était propre alors pas moyen de faire le ménage.
Elle pensait que tout aurait été bien mieux s’il l’avait vendu toute suite après la découverte du fameux don.
Elle poussa un deuxième soupire et s’arrêta quelque seconde pour sentir le vent caresser sa peau et souffler dans ses cheveux.
*C’est tellement agréable j’aimerai bien avoir se sentiment tout le temps*
Sa pensée fut interrompue par une personne qui passa derrière elle. Elle ne se retourna pas tout de suite et attendit que la personne s’éloigne un peu.
Quand la personne fut assez loin, elle se retourna pour voir qui avait gâché son petit moment sentimentalement positif, c’était un garçon, surement un cyborg vu qu’il avait un bras robotisée. Tsukiko eu un sourire sadique.
*Enfin quelqu’un, j’espère que son cerveau est encore humain. Je me demande ou il va et s’il a de l’argent sur lui. Je vais le suivre pour en savoir un peu plus.*
Et c’est comme ça quel comme ça quel se mit à suivre un total inconnu, muni d’un bras robotique, elle avait l’habitude de suivre des gens, mais c’était le premier cyborg.
Elle le suivit quelque minutes en toute discrétion, mais ça ne dura pas longtemps, parce que les dernier pas qu’elle fit, elle buta dans une bouteille qui alla rouler assez loin, pour toucher les pieds du garçon.
Tsukiko s’arrêta net et elle pria pour qu’il n’ait pas remarqué, ou que son cerveau soit humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Lun 2 Jan - 22:46

Elle était calme cette nuit, peut être trop d'ailleurs...Non pas que je n'aimes pas le calme et la tranquillité mais se n'est pas dans mes habitudes. Il y avait toujours plus d'activité d'habitudes surtout près des quais portuaires mais ce soir s'était mort, rien, que dal, pas un chat ni une souris. Alors je marchais sous cette foutue pluie sentant l'air marin et les vagues s'entrechoquant sur les remparts de pierres des quais de Shreveport.
Les mains dans les poches j'avais une saveur acre qui me rendait d'une humeur maussade en cette nuit pluvieuse de plus sur cette île.

Mais il y avait quelque chose de plus étrange encore, voila que depuis quelques minutes déjà une silhouette se dessinait faiblement derrière mon dos, je pouvait l’apercevoir sur le trottoir avec cette hombre se dessinant faiblement sur le pavée humide.
Je me retournais sur le bruit sourd de quelque chose fais de verre, la silhouette semblait bouger puis se stoppa net à mon regard vers celle ci. Je pu bientôt distinguer certains de ces traits physiques me rapportant que l'individu était une femme.

Que faisait une femme dans ce genre de rue...Il n'y avait pas d'innombrables possibilités ou de réponse à cette question que je méditait fixant d'un œil attentif à travers la sombre clarté de la lune reflétant mes iris noires charbon.
Première possibilité, c'est une fille de joie entrain de faire les rues à la recherche d'un maigre pécule pour subvenir à cette dur réalité qui la ronge chaque nuit.
La deuxième est celle d'une femme au dessein malfaisante voulant tuer le premier venu pour lui dérober ces biens matérielles...
Et la troisième...

Je n'eus pas le temps de me poser plus de question que je me dirigeais déjà vers elles, les mains dans les poches de mon long manteau de cuir aux manches retroussées une main tenant fermement le revolver magnum 45 dans mon veston puis déclarait face à elle.


Vous vous êtes perdu ou...
*sortant son revolver et le pointant sur le visage de son interlocuteur* Vous cherchez à mettre fin à vous jours ?! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Ven 6 Jan - 0:30

Le garçon se tourna dans sa direction et commença à l'observer, Tsukiko se demandait ce qu'il allait faire et elle se demandait aussi ce qu'elle allait faire, tout ce qu'elle espérait c'est qu'il ne dise pas une phrase du genre « annihilation des humains ». Ça faisait quelque minute qu'aucun des deux ne bougeait et la pluie glissait dans les cheveux de Tsukiko. Elle voulut faire un pas, mais le garçon la pris de vitesse et s'approcha d'elle. Quand il fut assez près d'elle, il posa la question :
- Vous vous êtes perdue ou...
Tsukiko fut rassurée quand elle entendit cette phrase, mais ce fut de très courte durée, surtout quand elle comprit la suite de la phrase, en plus il vnait de sortir un revolver de sa poche.
- Vous cherchez à mettre fin à vos jours ?!
Tsukiko ouvrit grand les yeux, elle essayait de ne pas perdre son calme.
*Il me cherche où quoi ? Qu'est-ce que je fais ? J'essaye de l'immobiliser*
Son regard se détourna du revolver et regarda son bras métallique et se dit :
*Très mauvaise idée je suis peut-être forte, mais pas suicidaire, il risque de me tuer en un coup. Bon... il ne me reste plus cas faire la gentille fille... hors de question ! Je vais lui parler normalement*
Elle se décala du revolver calmement et répondit d'un ton nonchalant, en replacent ses cheveux derrière son oreille :
- Oui, je me suis perdue, mais je n'osais pas vous demander mon chemin (elle éleva un peu la voix) et ça vous arrive souvent de menacer le gens avec un revolver ? (en reprenant une voix normal) est-ce que vous allez m'aider, me laisser en plan ou me tuer ?
Tsukiko mit ses mains dans ses poches de veste et regarda le garçon dans les yeux.
*Bon d'accord ce n'était pas malin de poser cette dernière question... il n'avait pas à me menacer non plus j'espère qu'il a un cerveau humain il va me le payer !*
Elle attendait une réponse et le vent souffla ce qui la fit frissonner parce qu'elle n'était pas beaucoup habillée. Elle vit un chien errant un peu plus loin derrière le garçon. Elle décida de prendre une précaution en prenant possession de son esprit, au pire elle fera attaquer le chien et elle s'enfuirait avec lui. Oui elle ne laissera pas se pauvre chien en face de ce mec effrayant. Les minutes passaient, elle se tenait prête à partir ou à attaquer. Elle tenta une dernière phrase :
- Au faite, quand en menace quelqu'un en prend la peine de se présenter !
*Bon s’il essaye de me tuer se sera ma faute là…*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Ven 6 Jan - 23:43

Une perte de temps, mais je trouvais cela excitant de savoir quand un seul click, petite pression sur la gâchette de mon revolver sa tête partirait en cacahuète et en charpie de viande hachée menu.
Un plat digne des grands classiques qui vous donnent la gerbe en moins de 2 ou 3 bouchée part si puis part la et qui finissent part le gosier puis l'estomac et si cela ne passait réellement pas au bord d'un caniveau...Charmante histoire de la viande hachée ne trouvez vous pas ?
En réalité je ne faisais que me parlé à moi même, les longs monologue étant chiant pas pas réellement intéressant pour la personne qui était cette jeune et insolente interlocutrice.
C'est alors que je ne m'étais pas présenté, moi Kami la psychose de la gâchette qui en tout bon malade mentale et cinglé qui se respecte n'avait pas eut la descente de se présenter bien qu'en faite je m'en foutais car ce que je voulais c'est qu'elle me foute la paix plutôt qu'autre chose.

Je relevais mon arme à feu encore pointé vers celle ci puis le frottait contre le coin de mon front réfléchissant à cette question métaphorique et presque philosophique de la politesse de la présentation à une prochaine victime potentiellement chiante.
Je faisais la grimace puis haussant les épaules je faisais un pivot sur moi même faisant tournoyer mon revolver sur mon index avant de le lancé et faire quelques pirouette de la dangereuse arme à feu telle un cow-boy de l'Amérique profonde.

Héhéhé tu as sans doute raison jolie petite donzelle mais es ce bien la peine de me présenter étant donné que tu gisera à même le sol la tête transpercée d'une balle de 45 mm ? Quel importance on s'en tape bien de mon nom ! Kyayayayyaaaaaaaaa mon nom...MON NOM !!!

Je rattrapais le revolver dans la volé alors qu'il s'était lui même joué des lois de la gravité avec les doigts habile de son maître.

Je m'appel Kami ! Psssssshhh ! Et toi ?! C'est quoi ton petit nom x)

Je venais de repointé d'un coup vif le revolver sur son crâne puis le ramenait au coin de ma bouche soufflant dessus, comme si ma cible avait été éliminé comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Sam 21 Jan - 12:52

Le garçon releva son arme, pour aller se frotter le coin du front avec. À ce geste Tsukiko le dévisagea, parce qu’il avait l’air de réfléchir à la question. Elle se demandait si il ne savait pas son nom, si il allait lui donné un faux nom, si il avait zappé la question et il réfléchissait à un moyen de la tuer et de faire disparaitre son corps ou si il était tout simplement bête. Le garçon fit une grimace on haussant les épaule il tournoya sur lui-même tout en jouant avec son arme, pour finir par le lancer en l’air. Et il lança une phrase :
- Héhéhé tu as sans doute raison jolie petite donzelle mais es ce bien la peine de me présenter étant donné que tu gisera à même le sol la tête transpercée d'une balle de 45 mm ? Quel importance on s'en tape bien de mon nom ! Kyayayayyaaaaaaaaa mon nom...MON NOM !!!
Il rattrapa son arme et dit :
- Je m'appelle Kami ! Psssssshhh ! Et toi ?! C'est quoi ton petit nom ?
Et il repointa son arme en direction de Tsukiko et il le ramena à sa bouche pour souffler dessus comme s’il venait de tirer un coup. Tsukiko était un peu sous le choc elle ne pouvait s’empêcher de penser que ce « gentil garçon » la cherchais et qu’il était complètement fous. Elle se dit qu’il valait mieux mettre fin à cette rencontre. Elle recula un peu la rage aux yeux, pendant que le chien derrière Kami avançait. Elle dit:
- Moi c’est Tsukiko… Et je crois que je vais m’en aller donc peux-tu me laisser passer ?
Tsukiko se tenait prête à une riposte vu que Kami avait l’air de vouloir la trouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Sam 21 Jan - 17:14

Quoi qu'est ce qu'il y a ? C'est bon tes partie ? Sa y'est tes plus la tes au paradis ? Non non non non...Tu es toujours en face de moi et je vois bien dans ce regard de pucelle qu'on apprécie pas les jouets comme mon flingue. La jeune fille avait du répondant, s'était peut être idiot de sa part par rapport à moi et ce que je pouvais faire comme je sais pas débloquer, péter une pile et lui exploser la cervelle à coup de revolver mais cela endommagerait le manche et il y aurait beaucoup de sang pour peu de chose, un cadavre sur le dos et après ? L'autre chien derrière je le boufferai ? Barh qui sait ?!
Enfin je souriais tranquillement toujours aussi éprit de démence qu'a l'habitude, en faite, je dirais même que s'était pas seulement un style que d'être cinglé, non s'était juste moi et cela était sans doute venu avec le temps et les douleurs fantômes que mon bras bionique me donnait de temps à autre. Rien de méchant, seulement de quoi vous torturer un long moment, lentement et de vous broyer les boyaux jusqu’à en vouloir crever et en finir tout de suiste sur le champ.
Je ne la retiendrais pas plus longtemps je haussais les épaules, les bras levés de chaque côté de mon corps mon arme dans la main gauche et déclarait me posant contre un réverbère.

Okay, vasy passe je t'en prie Kiihihihihiééééééééé.....Bonne soirée Tsukiko x)

Je la fixais un petit moment de mes yeux, la titillant malicieusement puis me retournais continuant mon chemin en chantant une petite chanson paillarde.
Je me retournais, relevant de ma manche mon revolver prêt à tirer sur celle ci, que voulez vous ? C'est la vie je suis comme ça ! Et puis je la sentais pas cette nana, me suivre comme ça c'est pas naturelle et puis sa me fou le cafard et grave les boules de se sentir épié, enfin au moins un cadavre en plus les yeux dans le vide et le corps baignant dans le sang sa devrait arrangé sa héhéhé on s'en sort pas impunément face à Kami.

J'allais tirer, j’enclenchais la gâchette la ligne de mire pointant et fixant la tête de mon interlocutrice qui était quelques mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Dim 29 Jan - 23:41

Un long silence suivit sa phrase Kami ne bougeait pas, et Tsukiko s’impatientait. Elle se demandait s’il le faisait exprès, juste pour la provoquer, juste pour qu’elle l’attaque comme ça il pourrait plaider la légitime défense. Après son moment de réflexion, elle se dit que c’était impossible. Kami n’avait pas l’air du genre de gars qui s’embête avec les petits détails. Elle allait attaquer, mais juste avant qu’elle ne fasse un mouvement, Kami se décida à bouger. Il haussa les épaules, leva ses bras, tout en s’adossant à un réverbère et dit :
- Okay, vas-y passe je t'en prie Kiihihihihiééééééééé.....Bonne soirée Tsukiko
Tsukiko ne s’avait pas si elle devait être soulagé, sur ses gardes ou énervés. Il se foutait ouvertement d’elle, mais elle décida que pour aujourd’hui sa suffisait. Elle libera le chien de son contrôle, qui s’enfuit aussitôt. Tsukiko pensait qu’elle reviendrait le lendemain pour lui donner quelque chose à manger. Elle sentit un regard sur elle, s’était Kami qui la fixait, tout t’en la titillant. Tsukiko rageait intérieurement, mais Kami se retourna et partit pour continuer sans chemin. Tsukiko avait de lui crier toute les injures possibles, c’était la première fois qu’elle se faisait humilier de la sorte, mais elle avait décidé d’arrêter donc elle arrêterait. Elle se retourna pour partir mais elle eut un mauvais pressentiment, elle ne voulait pas se retourner, parce que ça voudrait dire qu’elle avait une attention particulière sur la personne qui venait de l’humilier. Mais pour finir elle se retourna quand même et là une surprise l’attendait. Kami avait relevé son arme contre elle, prêt à tirer. Tsukiko se sentait piéger, sa vie ne pouvait pas se terminer ainsi, non elle ne le permettrait jamais. Instinctivement elle leva ses bras pour se protéger et tenta de prendre possession de son esprit, tout en fermant les yeux et priant pour que ça marche. Elle ne bougea pas et attendait un movement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Dim 5 Fév - 14:52

Bye Bye Baby...

C'est ainsi que pressant contre la gâchette de son revolver on entendit une détonation d'arme à feu partant d'un seul coup bien tourné. Seulement voila, le chien s'était enfuit prit par la peur derrière la jeune fille et Kami pensait en avoir finit une fois de plus avec une donzelle imprudente cette nuit la. Non la balle avait été dévié et s'était logé contre la paroi de fer d'un réverbère dont la lumière éclairait amplement la ruelle ou s'était produite la rencontre entre les deux individus.

On retrouvait alors Kami se tenant douloureusement le crâne, à genoux contre les pavés de la rue avec cette légère brise de vent mêlant pluie et l'ère marin des quais portuaires. Il ne comprenait pas ce qu'il lui prit soudain d'une douleur aussi intense qu'énervante au niveau du crane se tenant malencontreusement à genoux sa main tenant toujours son arme ses yeux à demi ouverts semblant vouloir résister à une quelconque pression venant de nulle part. Il Aperçu alors la jeune fille se tenant en face de lui à quelques mètres ou il l'avait laissé comme dans un geste défensif. Le lien était flagrant la peur et la crainte de se faire tuer, celle ci maintenait ses mains en face d'elle sans ne pouvoir réagir autrement.
S'était flagrant il se passait quelque chose entre son mal de crâne qui lui faisait presque implosé ses tympans comme un sifflement de casserole qui faisait bouillir de l'eau trop longtemps.

Qu'es ce que tu m'as fais saloperie !!!!

Kami tentait naïvement mais en vains à se relever manquant de tomber au sol une nouvelle fois.

Je vais te le faire payer !!! Arrête ça tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Sam 11 Fév - 20:29

Tsukiko entendit le coup de feu partir, elle croyait qu’elle avait échoué, que sa vie se terminerai dans ce port morbide, tuer par un gars qui lui avait humilié pour sa dernière nuit. Mais au lieu de sentir la balle se loger dans son corps, elle l’entendit entrer en contact avec autre chose, elle c’était logée dans le réverbère qui était là. Elle ouvrit les yeux pour constater que le « gentil gentleman » qui voulait la tuer, était à genou, sur le sol mouillé, se tenant la tête et ayant l’air de souffrir. Par contre il tenait toujours son revolver dans la main. Il lança un regard dans sa direction et cria :
- Qu'es ce que tu m'as fait saloperie !!!!
Le mot saloperie fit tiquer Tsukiko. Kami essaya tant bien que mal de se relever et manqua d’écraser son corps sur le sol. Et hurla une nouvelle fois :
- Je vais te le faire payer !!! Arrête ça tout de suite !
Tsukiko le regardais souffrir et sourire terrifiant se dessinais sur son visage mouiller par la pluie. Elle avança lentement vers sa proie torturée par sa tête. Arrivée à une distance raisonnable, elle prit la parole d’un ton moqueur et assez… il n’y a pas de mot pour décrire la voix qu’elle prit :
- Alors mon petit Kami tu as l’air de souffrir ? Tu sais quoi, tu n’as encore rien vu, je vais te faire souffrir pendant un petit moment, mais sans te tuer, pour que tu te rappelles de moi, surement la première fille qui t’auras autant humilié.
Tsukiko avait de la chance aujourd’hui, pouvoir tester son pouvoir sur un cyborg, ça n’arrivait pas tous les jours. Elle intensifia son pouvoir sur Kami et le regardais souffrir. Sa lui faisait un bien fous, se défouler sur les autres l’apaisait. Sa faisait un petit moment qu’elle le torturait, mais il y avait quelque chose qui la dérangeait, c’était cette arme dans sa main. Elle lui dit :
- Cette arme est encombrante, tu ne trouves pas ?
Elle s’apprêtait à intensifier son pouvoir violemment, mais juste avant quel le fasse un souvenir la submergea.
* Ashley reste toujours aussi heureuse, garde ton sourire et ne fait jamais souffrir quelqu’un.*
C’était la voix de sa mère. Sa mère lui disait souvent sa quand elle était plus jeune. L’intensité de son pouvoir diminua mais pas assez pour relâcher sa proie. Depuis qu’elle avait rencontré se gars tout allait mal, il avait une mauvaise influence sur elle. Elle hésita à le tuer, mais elle lui dit :
- Tu sais que t’as de la chance ? Tu vas souffrir un peu moins longtemps que je l’avais prévu, et tu vas te coucher aussi un peu plus tôt. Mais je vais te demander quelque chose, ne croise plus jamais ma route sinon je te tue.
Et après cette phrase elle se préparait à l’envoyer dans le royaume des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Mer 22 Fév - 20:32

Je ne pouvais pas bouger, s'était une paralysie totale et emplie d'une douleur que même les boulons les mieux vissés de mon avant bras bionique auraient exploser ou fondu sous une telle pression.
Et pourtant en un instant je crue sentir un léger relâchement. S'était belle et bien cette garce qui me donnait autant de fil à retordre ? Moi un des résistants les plus redouté pour ma folie et mon instabilité mentale ? Oui là il fallait croire que j'étais tombé sur un os, un os bien plus fort que moi et qu'il ne laissait paraître aux yeux de tous bien que nous soyons seul dans cette ruelle.

Sale garce...Gnn qui es tu ?!

Je perdrais presque mes paroles, titubant encore un peu et se serait la fin, un trou noir interminable jusqu'au moment ou je me réveillerais avec surement un joli mal de crâne. Qui pouvait elle bien être ? Je ne la connaissais pas, elle semblait nouvelle en ville. Mais ce qui était sur c'est qu'elle n'avait pas de leader, était elle du côté des autres enfoirés ? Peu importe je la truciderai le moment opportun.

Je te jure....Gnnnrr tu vas me le payer de ta vie !!!

Je me m'étais à rire, un rire de démence tellement la douleur était palpable, j'en avais presque les yeux ressortis de leur orbites respectives. Enfin il fallait me voir, moi la pire canaille se faire allonger à demi au sol par une gamine...Que dirais le Boss ? Que dirais surtout les autres ? La racaille, la pire raclure des résistants, Dreak que penserait il de moi ?!
Ah il se foutrait bien de ma gueule, c'est dans un élan de folie et presque instinctivement que je ne répondais plus de moi même et me relevais d'un bon donnant un coup de poing bionique vers le visage de la jeune fille.

Je vais buter ! Ahahahahahahaaaaaaaaa !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Ven 2 Mar - 0:18

Le cyborg lança une insulte, Tsukiko n'était pas très étonnée. Il faut dire que ce qu'elle lui avait fait était monstrueux, mais ce ne la touchait vraiment pas. Et son insulte était suivie d'une question qui n'avait aucun sens vu qu'elle s'était déjà présentée. Mais c'était surement sans importance vu qu'elle n'allait jamais plus le voir, enfin espérant pour lui. Ensuite il jura une chose complètement folle, il lui dit qu'elle allait le payer de sa vie. Elle eut un petit rire part à rapport à cette phrase. Et le plus étonnant, c'est qu'il se mit à rire, c'était un rire dément. Tsukiko se disait que ce mec était vraiment malade, elle devait en finir maintenant. Mais une chose incroyable, impensable et improbable arriva, Kami se releva d'un bon, pour envoyer un coup de poing, avec son bras bionique, en direction du visage de Tsukiko, tout en criant
- Je vais buter ! Ahahahahahahaaaaaaaaa !!!!
Elle fut tellement surprise qu'elle réussit juste à décaler sa tête, mais le bras bionique toucha son épaule et elle fut projetée contre le mur derrière elle. Après l’interruption du contrôle mentale, du coup et de l’impact avec le mur, elle était sonnée et n’arrivait presque pas à bouger.
* Ho ma tête, comment il a fait ? Ouille !*
Tsukiko se releva difficilement, tout en essayant de ne pas perdre l’équilibre.
- Tu vas me le payer saleté de cyborg à la con !
Elle mit ses mains en avant, comme avant et elle essaya de prendre le contrôle de son esprit. Mais quand elle commença, sa tête lui fit un mal atroce. Elle se demandait ce qui se passait, elle ressaya mais sans succès.
* Qu’est-ce qu’il m’a fait ? Je n’arrive pas à utiliser mon pouvoir. Ok, là je suis un peu dans le pétrin… Bon je vais jouer la prudence et là je ne suis pas en état de me battre*
Tsukiko recula un peu, elle avait très mal à la jambe et à un bras. Elle se retourna pour se mettre à courir pour échapper à Kami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Lun 19 Mar - 11:20

La folie est un monde en soit pour la personne qui en est affectée. Kami en était conscient mais cela ne l'empêchait pas de prendre les devants face à des situations critiques car celui ci n'avait ni peur d'être blessé ni même d'être tué dans un affrontement. Cette réaction meurtrière parfois même suicidaire faisait partie intégrante de sa personne, c'est comme l'impression que cette anomalie psychique le rendant dans un état second était en permanence présente sans pour autant être permanente.
Avec force et rage, les deux faisant un cocktail explosif face à la dégénérescence du jeune cyborg qui en avait bien bavé ça il n'y avait pas photo. Il la poursuivit comme un chien démoniaque tout droit sortis de l'Enfer pour chasser sa proie, celle de son maître qui était la folie à l'état pure. Une course frénétique et pourtant si courte, Kami courait bien plus vite et il n'était plus conscient réellement de quoi que se soit sauf de l'envie intarissable de trucider cette jeune femme.
D'un coup soudain il lui empoigna l'épaule avec force et brutalité la rabattant vers l'arrière la laissant s'écraser sur le sol. Aussi vif il se retourna et s'empressa dans sa frénésie maladive de la saisir pour qu'elle soit immobiliser.Sa respiration haletante, son cœur impulsion par impulsion ne faisait que tambouriner contre son torse sans trouver une second de répits.

Sortant son revolver chargé le plaçant sur le front de celle ci sans pour autant tirer sur elle il se mit à rire.

Kiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiéiéiéiéiéiéiéééééééééééééééééééééé on fais moi la maline maintenant ! Je ne le répèterais pas une deuxième fois, que ma tu fais et qui es tu réellement ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Sam 7 Avr - 1:46

Tsukiko ne courait pas très vite, à cause de sa jambe qui la faisait souffrir. Sa jambe n'était pas la seule à lui faire mal, son bras était plus que douloureux, il devait être cassé, enfin plutôt brouiller parce qu'elle n'arrivait plus à le bouger. Son épaule était surement dans le même état que sa jambe. Elle souffrait et continuait à avancer, mais en vain Kami la rattrapa très vite et l'attrapa par l'épaule, ce qui l'a fit souffrir atrocement, parce qu'il y mit de la force. Il la tira en arrière et elle tomba sur le sol mouillé, sur ce coup elle était complètement trempe. Il se retourna et le bloqua pour ne lui laisser aucun mouvement libre. Tsukiko n'avait même plus la force de se débattre, elle regardait Kami et elle était effrayée, mais ne laissait rien transparaitre, elle avait de la fierté à revendre. Sa proie était devenue son prédateur, cela ne lui était jamais arrivé, elle ne savait pas comment réagir et elle commençait à perdre espoir pour sa survie. Kami pris son arme et le repointa sur le front de Tsukiko, qui ferma les yeux automatiquement. Elle pria pour ne rien sentir, mais Kami se mit à rire et dit :
- Kiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiéiéiéiéiéiéiéééééééééééééééééééééé on fais-moi la maline maintenant ! Je ne le répèterais pas une deuxième fois, que ma tu fais et qui es-tu réellement ?!
* Qui je suis ? *
Tsukiko repensa à la question, repondre ou ne pas repondre. Question dur à choisir, toute façon elle allait surement mourir, elle aura bien vécu. Bien vécu cette pensée la fit sourire. Elle hésita, vider son sac pour aller mieux avant sa mort, ça paraissait bien elle décida donc :
- Tu veux savoir qui je suis ? Je ne suis personne, ou plutôt je ne sais pas qui je suis. Ashley et Tsukiko, même personne... moi. Je ne connais même pas mes parents, s'ils sont encore vivants pourquoi m'ont-ils abandonné.
- Ce que je t'ai fait, j'ai juste un don, prendre possession des esprits est ma grande spécialité. Maintenant que tu sais un peu près tout, tu peux tirer !
Des larmes commencèrent à couler sur ses joues, c'était contre sa volonté, elle se sentait faible et soumise, mais pour la première depuis des années, elle se sentait libérée d'un poids immense. Ce cyborg n'avait peut-être pas une si mauvaise influence sur elle. La pluie était en train de s'estomper, Tsukiko ferma les yeux et attendait que Kami appuie sur cette foutue gâchette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Ven 13 Avr - 20:35

Ces paroles claires soient elles sonnaient incompréhensiblement aux oreilles de Kami, lui qui était dans une sorte de tension subalterne presque de transe emplie de haine et de violence et même de démence. Mais peu à peu, celui ci ce calma au fur et à mesure que son bras s'était tendu pointant son arme à feu chargée d'une balle qui finirait logée dans le crane de cette jeune femme bien malchanceuse mais aussi taquine et provocatrice qu'elle fut envers lui.

Son sourire en disait long sur ses attention, son regard dément près à détruire et exploser n'importe quoi, n'importe quand se sentait des plus proche, une action imminente qui n'attendait que la pression de l'index du jeune cyborg.
Enfin l'idée particulière d'user de celle ci lui vient à l'esprit, il est vrai qu'elle serait plus utile vivante une morte et puis cela ne faisait que retarder le résultat finale car elle serait belle et bien morte un jour ou l'autre.
Il ravisa son arme, se grattant l'arrière de son crane avec le bout du canon de son arme et de sa main libre la releva d'un coup sec sur ses jambes avant de ricané comme à son habitude et lui déclarer.

Hum, tout compte fais tu me serais plus utile vivante que morte, tu vas venir avec moi mais attention, à la moindre tentative de fuite, je t'expédie tout droit en Enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Lun 16 Avr - 21:18

Tsukiko trouvait que Kami faisait long, pour tirer. Ce n'était pourtant pas difficile, il suffisait d'appuyer sur la gâchette. Elle voulut rouvrir les yeux, mais quelque chose la releva d'un coup sec, cette violence venait surement de Kami. Elle se tenait debout maintenant et elle rouvrit ses yeux. Le jeune cyborg se mit à ricaner et lui dit
- Hum, tout compte fais tu me serais plus utile vivante que morte, tu vas venir avec moi, mais attention, à la moindre tentative de fuite, je t'expédie tout droit en Enfer
Mais qu'est-ce qu'il racontait cet idiot, lui être utile, mais pourquoi. Il n'était pas sérieux ce n'est pas lui qui voulait la tuer il y a peu. Les questions se bousculaient dans la tête de la jeune fille, elle pensait que c'était une farce ou peut-être qu'il voulait l'humilier un peu plus longtemps. Elle se demandait s'il avait été attendrit par les pleurent d'une jeune fille. Tsukiko ne put retenir un petit rire, c'était tout simplement impossible avec un grand I. la réflexion la plus logique c'était qu'il voulait l'humilier un petit peu plus quel ne l'était déjà, mais dans son état, s'enfuir c'était tout simplement du suicide. Elle se résigna donc à le suivre même si elle n'en avait pas du tout envie. Une question lui vint en tête, pourquoi tenait-elle tellement à sa vie. Il faut dire qu'elle en avait vu des verte et des pas mûre, mais elle s'accrochait à sa vie. Cette question n'aurait peut-être jamais de réponse... une réponse oui. Elle devait dire à kami sa réponse.
- D'a... d'accord...
Elle commença à avancer, tout en essuyant ses larmes et une chose à laquelle elle n'avait pas pensé la heurta. Et s'il voulait la vendre, elle deviendrait une esclave, ce qu'elle avait évité petite et ce qu'elle détestait par-dessus tout. Cette idée lui glaça le sang et elle décida de poser une question.
- Tu comptes m'emmener où et tu vas faire quoi de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   Ven 11 Mai - 12:01

Voila désolé de l'attente je cherchais un endroit convenable pour la demoiselle mais comme il n'y en a a pas dans cette vile AHAHAHAHA suite du rp par ici !:

http://hikutsutainushi.forumperso.com/t461-chops-de-biere-et-decision-fortuite-suite-pv-tsukiko-uragiri#3665
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hissons nos couleurs YOhOoOo et une bouteille de rhum ! Pan ! [Pv:Tsukiko Uragiri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chers amis, hissons nos couleurs. | BLAKE
» Hissons nos couleurs
» Groupe#3 : Hissons nos couleurs (Rang B)
» Et une bouteille de rhum {Pv Judith McKingley]
» [Terminé] Et une bouteille de rhum ! (RP Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hikutsu Tai Nushi 2.0 :: RP's archivés-
Sauter vers: